Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 06:00

lucky-harbor--tome-3---eperdument-1954292-250-400.jpg


Attention SPOILERS sur ce livre. 

 

Eperdument, c’est l’histoire de Chloé et de Sawyer, flic dans la petite ville de Lucky Harbor et ses alentours.

Sawyer, il est beau. Oui mesdames, vous vous en doutiez peut-être, mais moi j’ai la preuve : « Les femmes essayaient toutes de se faire arrêter par lui juste pour avoir l'occasion de lui parler. Après tout, si on en croyait la page Facebook de la ville, les appels à l'aide de femmes entre vingt et un et quarante ans augmentaient considérablement quand Sawyer était de service. » (et oui, à Lucky Harbor, quand un flic nous plait, on fait une bêtise pour se faire arrêter par lui. C’est somme toutes assez logique, à défaut d’être crédible)(Note à moi-même si je tombe sous le charme d’un policier: Aller voler 3 carambars et deux paquets de Michoko dans l’épicerie du coin, et prier pour que ce soit bien le flic craquant qui vienne m’arrêter)(et me passer les menottes)(et m’attacher à son lit)(et me cravacher)(oups, je crois que je me suis égarée).

 

Sawyer, il a des yeux fascinants « de la couleur du chocolat au lait fondant (parce que, en morceaux, c’est bien connu, le chocolat n’a pas la même couleur) et parfois, comme c'était le cas à présent, pailletés de petites flammes dorées (quelle chance, moi aussi je veux des flammes dans les yeux) » Ses cheveux, quant à eux, « sont d'un châtain aussi riche que changeant. » (y’en a qui ont les yeux qui changent de couleur en fonction du temps, Sawyer, c’est les cheveux).

 

Mais tout ça « ne l'empêche pas de sentir bon. Une délicieuse odeur masculine (vous savez, cette odeur typique des hommes. Mais si, allons, vous voyez bien… Non ?).
D’ailleurs, Sawyer est tellement masculin que « Chloe ne comprenait pas pourquoi tout dans cet homme lui rappelait qu'elle était une femme » (parce que, quand tu le vois, tu comprends qu’il a quelque chose entre les jambes que tu n’as pas ?).

 

Et puis, Sawyer, c’est pas un simple flic hein.
Sawyer, en un service, il fait pleins de choses :  « Il trouve un sans-abri sur un banc mort de causes naturelles, met au monde un bébé sur l'autoroute 37, la mère ayant étrangement pensé que se rendre seule à l'hôpital avec des contractions espacées seulement d'une minute et demie était une bonne idée.

Après ça, il avait encore eu le temps de calmer une bagarre dans un bar, de régler une dispute conjugale et, son préféré, de sauver un enfant de cinq ans et son chien tombés dans un égout boueux » (j’avoue, c’est aussi mon préféré).

(Qui a dit qu’il ne se passait pas pleins de trucs dans les petites villes, hein ? Pas Sawyer en tout cas).

Bref, vous l’aurez compris, Sawyer, c’est pas un simple homme, c’est un super-héros-top-model.

En somme, des mecs comme on en trouve peu (malheureusement).
Mais le must, mesdames, c’est son sourire car, voyez-vous, « 
le sourire de Sawyer aurait dû être enregistré comme une arme mortelle, parce qu'il était aussi dangereux que son revolver. » (Fou rire du soir, bonsoir ! J’adore cette phrase, vraiment. Si j’écris un livre, je la ressors, c’est sûr)(elllllle a les yeuuuuux revolveeeeeeereuuuh, elle aaaaa le regard qui tuuuuuuue, elle a tiréééé la premièreuuuuuh).

 

Chloé, c’est la sauvageonne, celle qui ne sait pas dire « je t’aime », qui a beaucoup voyagé, qui a dormi dans des roulottes, qui n’a pas jamais eu d’attaches. Bref c’est l’héroïne au passé un peu difficile mais qui pourtant est toujours joyeuse.
Enfin c’est ce qu’elle veut bien montrer aux autres. Car nous, on est pas dupe, on sait très bien que ce n’est pas vrai. 

Voyez-vous, Chloé a de l’asthme, et ça, ça l’empêche de faire beaucoup de chose. Et c’est moche, car Chloé, elle ne demande pas la lune pourtant. « En réalité elle voulait juste être libre de danser, courir, rire comme une folle ou faire l'amour sans avoir besoin de son inhalateur. ». Mais ce n’est pas possible. Si elle fait l’amour ou ri comme une folle, elle suffoque et c’est l’hosto direct. Les orgasmes ? « Pas avec un homme, non. Elle peut se faire jouir si elle reste calme et immobile. » (ça a l’air excitant n’est ce pas ?) (mais ça, c’est sans compter sur notre super héros, pensez bien, car Sawyer, il sait donner des orgasmes à une grande asthmatique sans finir à l’hôpital)(Oups. Je suis désolée, je crois que je viens de vous spoiler).

 

Chloé est belle, chloé est rousse, et Chloé a des « yeux verts dont la profondeur donne envie à Sawyer de lâcher prise et de se noyer. » (tant de profondeur dans des yeux, c’est vraiment dangereux hein, j’espère vraiment qu’il ne va pas se noyer).

 

Cholé et Sawyer se détestent mais sont également très attirés l’un par l’autre (ce qui est vraiment rare en romance).
Et quand finalement ils s’embrassent « Sawyer sentit ses fesses contre l'érection que leur baiser avait provoquée.
Il agrippa les hanches de la jeune femme pour l'éloigner, mais son cerveau confondit les informations, et il la maintint tout contre lui ». (Quel coquin alors, ce cerveau, de confondre les informations comme ça. La voilà plaquée contre son érection au lieu de repoussée à quelques mètres de lui…).

 

Bref, pendant tout le livre, nos tourtereaux se cherchent et je suis en joie de vous dire qu’ils se trouvent, qu’ils arrivent donc à se donner des orgasmes sans finir à l’hôpital, et, qu’ils tombent même amoureux bien que Chloé soit « terrifiée à l’idée d’être aimée ».

Niveau histoire et intrigue, je crois qu’il ne se passe rien de très intéressant (vu que je ne m’en rappelle plus)(comment ça je ne suis pas une référence ?), et ils finissent, contre toute attente (non je déconne) par décider de se marier.
Et devinez QUI va officier ? Lucille, 80 ans, qui tient la page FB de la ville et qui a obtenu sa licence de pasteur sur internet. (en lisant ça, j’ai fait comme Ana dans Fifty Shades, j’ai roulé des yeux)(sauf que moi, je n’ai pas le droit à un cuni de la part de Christian pour me punir d’avoir roulé des yeux : la vie est injuste).
Sérieusement, c’est un peu ce que je reproche à cette série. C’est trop cliché, trop « bisounours ». On en perd toute crédibilité et c’est un peu dommage je trouve.
Et puis j'avoue que j'ai été déçue par Chloé que j'attendais plus casse cou, plus drôle aussi.

Ceci dit, à part la surabondance de clichés  et le fait qu’il n’y a pas d’histoire autre que celle d’amour, c’est un tome qui se lit très vite et qui nous fait passer un agréable moment (même si je l’aurai oublié demain donc), et finalement, c’est ce qu’on demande à ce genre de livres.


Je vous laisse sur le dialogue le plus cul-cul du livre :

- Mais je te rendrais fou, murmura-t-elle.

- C’est déjà fait. Je suis fou de toi…



Lucky Harbor 3, Eperdument - Jill Shalvis.
Editions - 352 pages 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cess - dans Romance
commenter cet article

commentaires

yueyin 02/05/2013 16:14

j'ai aimé moi mais bon, je ne lis pas beaucoup de romance alors...

Karine:) 20/04/2013 19:06

Moi je l'avais bien aimée, celle-là... mais bon, peut-être ne suis-je pas touuuut à fait objective hein!

bladelor 18/04/2013 19:29

Bon, tu le sais, j'adore cette série, d'ailleurs le tome 4 m'attend !!!

Mlle Pointillés 18/04/2013 19:11

"Surabondance de clichés", c'est le mot. C'est tellement ça cette série!! ^^

J'aime tes petites parenthèses, elles sont parfaites et me font bien marrer!!
Trop de suspense cette série jte jure.

Laurie 16/04/2013 21:26

C'est en partie pour ça que je lis mes romances en VO. Ce genre de descriptions et dialogues me feraient hurler de rire en français, et me sortiraient donc illico de l'histoire (s'il y en a une)
mais en VO je peux "faire comme si" c'était moins niais. :-)
Par ailleurs le coup du sourire qui devrait être interdit comme arme de destruction massive, c'est vraiment une image usée jusqu'à la corde ... soupir...
J'aime aussi les séries comme celle-là, qui ont une ambiance, des personnages récurrents, mais c'est vrai que parfois on n'accroche pas. Pourquoi ? mystère et boule de gomme comme disait ma mère
(et moi).

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg