Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 17:00

couv67833021.jpg

Une mère gynécologue très occupée par son travail et sa fille, l’adolescente type de 15 ans ne se voient presque pas et se parlent du coup via post-it collés à la va-vite sur le frigo.

Rappels des courses à faire, de la cage du lapin à changer, demande d’argent de poche… bref, des petits mots banals jusqu’au jour où la mère écrit à sa fille qu’elle  doit lui parler de la boule qu’elle a au sein… 


Coup de cœur pour beaucoup (je n’avais lu que des avis positifs), ce petit livre épistolaire est pour moi, une énorme déception.
Je ne me suis pas identifiée, je suis restée en retrait, et surtout, je n’ai pas trouvé cette relation mère / fille très crédible. 
Car entendons nous bien, on parle là de la relation entre une mère et une fille qui s’entendent bien, qui parlent des petits copains et tout ça. 

On n’est pas dans un scénario mère/fille qui ne se comprennent pas. Qui ne peuvent pas communiquer et qui préfèrent donc le faire via post-it.
Non là rien de tout ça, et du coup, je ne peux pas croire qu’elles ne trouvent aucun moment pour se retrouver. Je ne peux pas croire que toute leur relation se base sur des mots laissés sur une porte de frigo.

Ca en vient quand même à s’écrire des mots type « Ma Claire, je ne sais pas où tu es, peut-être dans le jardin … ».
Heu ? allo ???? Vous trouvez ça plausible  vous ? Que le mère écrive ça au lieu de tendre le cou et vérifier si sa fille est en train de prendre un bain de soleil dehors ???

Et attention, même une fois le diagnostique confirmé, leur correspondance continue de se focaliser sur l’argent de poche, le mec de Claire, et la cage de Jeannot le lapin a changer. Mouais.

 

Ceci dit, ce n’est pas ce qui m’a le plus dérangé dans ce livre car bon si la mère et la fille se voyaient plus, ou si la mère avait un portable (car oui, la mère n’a pas de téléphone alors que c’est la super woman, maman célibataire, qui travaille beaucoup), ce livre n’aurait pas lieu d’être. Non ce qui m’a vraiment dérangé, c’est Claire.

J’ai eu envie de la claquer tout le long de ma lecture ou presque. Certains penseront que son comportement est représentatif de la période un peu « rebelle » de l’adolescence. 
Pour ma part, je ne suis pas du tout d’accord. Je la trouve simplement très égoïste.

Je n'ai pas été forcément l’adolescente modèle non plus (au contraire) mais jamais, ja-mais, je n’aurais choisi d’aller en cours, le jour ou le petit mot de ma mère me demande de l’accompagner chez le médecin voir si elle a ou non une tumeur.

Et la fois où Claire décide de prendre ses affaires et aller habiter chez son père, alors que sa mère est assez mal au point, car elles se sont disputées à propos de son mec. Vous avez dit égoïste ?   

« Maman, si tu me cherches je suis sortie courir.
(…)
J’ai l’impression que ça fait des semaines qu’on ne se parle plus de rien. Je ne sais même pas ce que le docteur t’a dit sur le traitement et tout ça. Tout va bien ?

Mon contrôle s’est bien passé.
Bisous
C »

Voilà typiquement un des passages qui m’a fait grincer des dents. La mère a un cancer et la fille ne sait même pas quel traitement sa mère va subir ? REALLY ???????

On nage dans le pathos : ce livre a été écrit pour vous faire pleurer. Et ça marche d’ailleurs.
Oui. Moi aussi j’ai pleuré. Moi aussi j’ai fini le livre telle une fontaine. Et moi aussi j’ai été touché. Mais en même temps, la maladie et la mort sont des sujets touchants. Et hormis ces 4 dernières pages je suis restée totalement insensible à ce texte…

Dommage.  C'est clairement un rendez-vous manqué.

Les avis beaucoup plus enthousiastes de Clarabel, Adalana, Mlle P, Lily, Azilys, Sara, Acsylé
Celui plus mitigé (merci je me sentais un peu seule) de Stephie.  
Et merci à Radicale qui me l'a offert lors du SWAP Jeunesse. Cliquez sur son nom pour lire son avis mitigé sur ce livre. 

challenge pistolaire2 (1)5/5
Ce livre met fin à mon challenge épistolaire (je ne sais pas si il était encore d'actualité d'ailleurs :)). 

 

Repost 0
Published by Cess - dans Epistolaire
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 14:49

 

book coverfull les secrets d opale 105809

Je ne vous résume pas ce dernier tome car, déjà, je risquerais de spoiler, et aussi car l’histoire n’était pas très claire pour moi. Je crois que j’ai passé trop de temps à m’ennuyer pour bien comprendre qui étaient les déformeurs, les vermines et qu’est ce que pouvait bien être le Kirakawa.
Avouez que ces mots donnent envie hein ?
Aussi efficace qu’un somnifère.
 

 Vous l’aurez sûrement déjà compris, c'est une énorme déception pour le dernier tome de cette série que j'affectionnais particulièrement.
Le premier tome était limite un coup de cœur, et j’avais passé un super moment avec Elena and Co, dans le second tome que j’avais trouvé très bon.

 « Valek » est une série que je ne pouvais que recommander – et que j’ai d’ailleurs beaucoup recommandé -  jusqu’à ce dernier tome bien en deçà des 2 premiers. 

Pour être tout à fait honnête, je crois que je n’ai rien aimé dans « Les secrets d’Opale ».
 Je me suis ennuyée de bout en bout. Et 600 pages, quand on est pas emballé, ça fait beaucoup !

L’histoire, pour commencer, n’est pas prenante du tout, il n’y a pas d’actions, et l’intrigue en plus d’être inutile est assez compliquée.

Les rares fois où il y a un peu d’action, j'ai trouvé que tout était très très facile pour notre héroïne:  Elena se sort des situations difficiles bien trop facilement. Elle trouve toujours pile poil au bon moment l’idée de génie qui va l’aider à se sortir du mauvais pas. 

Du genre, « Quelqu’un est train de me planter une aiguille dans le bras et est en train de m’injecter une substance qui va me paralyser. »
Là, Cess se dit « cool il se passe un truc, elle est mal, là, la petite ».
Mais non. Car c’est là que la petite en question se dit « pourquoi je n’essayerais pas  de faire ressortir la substance par le trou de l’aiguille si je me concentre sur ce qui se passe dans mon corps et que je visualise le liquide. » Et là, Ô miracle des miracles, ça marche. « Plus de produits dans le corps, je ne suis pas paralysée, mais je peux le faire croire à mes ennemies. ».

Ou encore « ouh la il y a beaucoup de méchants, tiens comme je peux communiquer avec les chevaux je vais leur demander de ruer et de taper les méchants pendant que je  m’échappe »… Ces échanges avec les chevaux sont d’ailleurs ridicules. « E.T. té-lé-phone Mai-son. »

Voilà, c’est comme ça pendant tout le livre. Elena se sort de toutes les situations, sans que l’on y croit, comme si l’auteure s’était juste demandée ce qui pourrait marcher sans remettre en question la crédibilité des solutions. Au final, on ne tremble jamais pour Elena, et c’est bien dommage.

Ajoutez à ça qu’on voit très peu Valek et que quand il apparaît enfin, il se dispute de manière puérile avec Elena - sans que l’on comprenne pourquoi d’ailleurs - vous obtiendrez un livre de quasi 600 pages que j’ai cru ne jamais finir. 

Cependant, il est vrai que je ne  pense pas avoir lu ce livre dans les bonnes conditions ni au bon moment.
 Il y avait une LC de prévue et je n’étais pas motivée. Je me suis donc forcée en pensant que je rentrerais facilement dedans… mais ça n’a pas été le cas.

Ceci dit, comme la série de Jenny Han dont le dernier tome m’avait déçu, je ne peux que vous encourager à vous faire votre propre opinion sur ce livre et sur cette trilogie car je ne fais sûrement pas preuve de beaucoup d’objectivité sur cette lecture. 


Les avis, pas très enthousiastes non plus, je le crains, des co-lectrices : Sandy, Adalana, Karine.
L'avis également pas très positif de Silverlining et ceux, plus enthousiastes de Mycoton, Marine et Acsylé.  

 

 

 

 

Repost 0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 16:00

 

Pres

Pour cette 3ème édition du SWAP au long cours organisé par Bladelor, ma binômette chérie, Mlle Pointillés et moi-même, avions décidé de choisir le sujet, si court, de :
"Rire, pleurer, regarder & se chouchouter"...
En gros, ça incluait un peu de tout quoi !!!

 

Nous avons traité le "sujet" de la même manière, à savoir, par thème.
Mais voyez plutôt : 

 

PLEURER-OK.jpg

PLEURER : 

* Des bonbons qui piquent et font pleurer (mangé depuis belle lurette).
* Des mouchoirs, trop beaux pour être utilisés.
* Mais qui devront l'être, il semblerait, quand je lirai "I Heart you, you Haunt Me" de Lisa Schroeder. Mlle P a pleuré alors qu'elle n'a pas versé une larme pour "Qui es-tu Alaska" et "Winter Longing". Ca promet !  

 

REGARDER-OK.jpg

REGARDER : 

* Des Haribo COCOBAT (entamés pendant l'ouverture du colis (comme le témoigne la photo de fin car j'ai du l'ouvrir si délicatement que mes cocobats ont atterri partout)). (C'est trop bon).  
* Un Marque-ta-page qui donne limite plus envie d'être mangé que d'être regardé !! :D
* Le livre "ce cher Dexter" en référence à la série du même nom que j'affectionne particulièrement.
* Et un double DVD que j'ai reçu quelques jours après : Save The Last Dance 1 et 2 !!! J'adoooooooooore ce film !

 

RIRE-OK.jpg

RIRE : 

* La boîte HAPPY BOX. Comment vous dire ??? UNE TUERIE. Rien de moins.... J'ai tout aimé dans cette boîte. TOUT !  
Et en effet, rien que de voir cette boite, on a le sourire ! 
* La saison 5 de HIMYM : Rires assurés avec cette série que j'adore et qui me fait vraiment marrer. 
* La BD Calvin et Hobbes. Je sais qu'elle est très drôle mais je ne connais pas encore ! Je me réjouis donc de rigoler avec cette BD. 
* Des gommes très choues en forme de tongs qui donnent le sourire et aussi un peu envie de partir en vacances, il faut bien l'avouer. 

 

CHOUCHOUTER-OK.jpg    LIP-OK.jpg

SE CHOUCHOUTER : 

Ma binômette s'est complètement lâchée sur ce thème !!!
* Des Haribo Stroumpf, miam miam!
* Un gel douche gommant Coconut, qui fait voyager et qui rend la peau toute douce.  
* Ma lecture du moment : Ephémère de Lauren DeStefano.
Et ma très prochaine lecture : La société des S de Susan Hubbard.
* Un carnet superbe.  
* Un lip balm trop mignon (photo à côté) : You have to kiss many frogs before you find "Prince Charming"... :D
* Un SLAT trop beau que j'utilise très souvent. 
* Un mug avec fraise Tagada. 

 

ANNIV-OK.jpg

 

Pour mon ANNIVERSAIRE : 

Et des cadeaux pour mon anniversaire, qui était en Juin, mais ma binômette a des fois quelques soucis de retard pour poster ses colis : 
* Une magnifique carte
* un vaporisateur de parfum de Pylone (j'adooooore cette marque)
* Et Mlle P a pensé à notre Challenge Vie de Château qui n'avance pas très vite chez moi en m'offrant un roman historique parait-il génial : Le temps des poisons de Juliette Benzoni !  

 

Et voici ce que le tout donne en image :  

TOUT-OK.jpg

 

Que dire que les images ne montrent pas ????

Une fois de plus milles mercis Mlle Pointillés pour ce magnifique colis, pour ces tonnes de cadeaux tous plus chouettes les uns que les autres.
J'aime tout ! Comme d'habitude tu as très bien su cerner ce qui allait me plaire !
C'est un colis parfait pour un thème parfait, et tu es une binômette parfaite. 

Merci merci merci !

swap au long cours 
E
t Merci à Bladelor pour l'organisation de ce SWAP au long cours...
Il n'en reste plus qu'un... Snif.  

Et pour voir ce que j'ai envoyé à Mlle Pointillés pour ce SWAP, c'est ICI !  

 


Repost 0
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 09:55

Logo-Sharon Logo-challenge-gilmore-girls-Karine.jpg

 

C'est le moment de vous présenter les deux derniers challenges auxquels j'ai décidé de participer: 

Karine organise le challenge "Gilmore Girls"

Logo-challenge-gilmore-girls-Karine

Dans cette série que vous connaissez sûrement, Rory, la fille, passe son temps à lire.
Je recopie les mots de Karine qui vous expique ça bien mieux que moi :

"Bon, pour ceux qui ne connaissent pas, Gilmore Girls est une série télé que j'ai récemment écoutée au grand complet.  Au nombre de billets lus là-dessus depuis, je suis ceeeeertaine que vous ne vous en doutiez pas hein! (précision de Cécile : si vous n'avez pas vu cette série et que vous ne voulez pas succomber pour X ou Y raisons, n'allez pas lire les billets de Karine, vous n'auriez pas fini le premier que vous auriez déjà acheté la première saison en ligne). Et dans cette série, Rory, l'adolescente, lit tout le temps, en fait.  Une vraie LCA, qui trimballe toujours plusieurs livres avec elle, avec des critères bien précis.   La liste que vous verrez ici est la liste des livres que Rory lit ou auxquels il est fait allusion dans série.  Il y en a 343, donc, ya de quoi faire!"  

343 livres donc, (listés en français et en anglais, je vous laisse imaginer le boulot) et le but de ce challenge est d'en lire 3 d'ici fin 2012. 
Comme vous le savez je suis une flemmarde, je ne vais donc pas copier la liste complète sur ce billet (vous pouvez la trouver ici), mais voici les livres que j'aimerais lire en priorité :

- Les 4 filles du Docteur March - Louisa May Alcott
- Raison et sentiment - Jane Austen
- Les extraordinaires aventures de Kavalier et Clay - Chavon Michael (dans ma PAL)
- Pas raccord - Stephen Chbosky
- Oliver Twist - Charles Dickens
- Le comte de Monte Cristo - Alexandre Dumas (dans ma PAL depuis 20 ans je crois).
- Le Journal - Anne Frank (dans ma PAL)
- L'amant de Lady Chatterley - Lawrence DH (dans ma PAL).
- Autant en emporte le vent - Margaret Mitchell (NON JE NE L'AI PAS ENCORE LU, mais il est dans ma PAL).
- Le portrait de Dorian Grey - Oscar Wilde.  

Bon il y en a pleins d'autres qui me tentent, dont certains déjà dans ma PAL mais ne soyons pas trop optimistes, commençons déjà par ceux cités ci-dessus qui me tentent le plus !

 
****************************************** 


Maintenant, place au challenge "Animaux du monde", organisé par Sharon :

Logo-Sharon.jpg

Le but est de lire des livres dont les titres comportent un nom d'animal ou qui traite principalement d'un animal. 
Je me suis inscrite au niveau "Garfield", car j'adore Garfield (il est aussi paresseux que moi et sa balance a peur de lui, comme la mienne) et car j'avais peur de ne pas tenir ce challenge si je voyais trop grand. Mon but est donc de lire en tous cas, les 2 livres suivants, d'ici fin 2012. 

- Le lion de Kessel (qu'il me semble avoir adoré plus jeune et dont je ne me souviens plus). (no comment, j'étais très très jeune. A peine si je savais lire, pour vous dire). 
- Le chien des Baskerville de Sir Arthur Conan Doyle. 

 

Voilà pour les nouveaux challenges.
Pour un point sur ceux en cours c'est dans l'onglet  "challenge" en haut de la page.  

 

Repost 0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 22:06

logo 411 LOGO 1

Et voilà, j'ai fini mon premier RAT...

C'est donc le moment de faire le point ! 

Concernant le EAT-A-THON (merci pour le nom Touloulou et pour l'idée Lily), je crois que j'ai tout déchiré ! :)
- La moitié des "petit hérisson" Cémoi.
- Petit paquet de chips au paprika
- 2 cocas
- Sandwich fromage ce midi
- Fondue de poireaux ce soir ! (miam miam c'est trop bon les poireaux. Mais maintenant que j'ai vu le dîner de Sandy, j'avoue, je suis jalouse). 

Concernant les pauses :
- Pour le petit déjeuner, déjeuner et diner (oui c'est important de manger !).
- Petit rinçage de masque 
- Sieste d'une heure (la digestion)
- Des pauses internet 
- Un bain (oui je suis très propre comme fille).

(et pour les mauvaises langues, SI, j'ai bien compris que le but du RAT c'est de lire et non de faire une journée "normale" en y intercalant de la lecture). 

Concernant le READ-A-THON, j'ai été, comme vous vous en doutez, bien moins performante que pour le eat-a-thon :

- Chasseuse de vampires tome 2 de Nalini Singh. 447 pages (écrites toutes petites) (Si si c'est vrai).

J'ai beaucoup aimé. J'avoue que je craque toujours sur Raphael. Que voulez-vous, moi les MPs sûrs d'eux et arrogants, ça me plait.
Pas plus d'actions que ça mais une série qui me plait vraiment !

- Le manga L'Arcane de l'Aube. 180 pages (mais comptent-elles vraiment ces pages, car bon, ce n'est pas un livre, on ne peut pas comparer...). Très sympa. Il ne se passe pas beaucoup de choses mais ce premier tome pose vraiment les bases.
Je lirai la suite pour me faire une meilleure opinion, mais je crois que je vais aimer ce Shojo.

- Hex Hall de Rachel Hawkins. Que je lis beaucouuuuup plus vite que le premier livre de la journée. Je me suis arrêtée à 22h à la page 179. J'aime autant que le tome un et j'ai plaisir à retrouver cette héroine sarcastique !

BILAN ?!
Un total de :
- 622 pages lues et de 180 pages de manga = 802 pages si ces dernières comptent.
- environ 9h - 9h30 de lecture sur les 12h.
- 6000 calories et de 2 kgs en plus sur la balance demain, des lentilles encore plus sèches que ce matin et un bébé qui a eu 2 fois le hoquet (ce qui est très gênant pour se concentrer sur la lecture) (non je ne suis pas du tout en train de dire que c'est la faute de mon bébé si je n'ai pas pu lu vite... allons...).  

 

Maintenant je vais faire un tour voir ce que les copines ont fait et soutenir celles qui ont choisi de lire 24h d'affilées ! Les folles ! Et moi, je reprendrai la lecture de Hex Hall demain !

Sur ce, je vous laisse en image.

petit-herisson-paquet.jpg


Non, ce n'est pas du tout devenu une obsession c'est juste pour permettre à Binomette d'amour de mieux les trouver si jamais elle venait à les chercher, car moi, malheureusement, je ne les ai pas vu en Suisse... Une fois de plus, je dis ça, je dis rien.  

 

 

Repost 0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 09:29

 

Enfin, presque. 

logo_411.jpg

 
Ca commence dans une demi-heure et je n'ai pas encore petit-déjeuné et je n'ai pas encore pris la douche. Bref, je suis à la bourre. Pour celles / ceux qui me connaissent, rien de très étonnant, I know. 

Bon alors, que dire ? Je vais tâcher de ne pas commencer ce RAT avec trop de retard et de lire plus qu'un livre. Voilà pour les objectifs du jour ! 

 
Je viendrai sur ce billet faire des updates de mes lectures et je souhaite un bon RAT à mes copinautes : Syl, Sandy, l'Or des chambres, Marine, Mypianocanta, Azariel et Basset. (bon en plus de ne pas être ponctuelle je suis un peu flemmarde, donc je mettrai les liens un peu plus tard !)

Bonne journée à tous et bon RAT pour les participantes.

 

EDITS :

9h57 : Bébé a décidé de commencer à faire la java, mon ventre gargouille (je n'ai pas mangé) (ces 2 faits sont-ils liés?), mes lentilles collent et me dérangent, je dois faire attention à mon masque et ne pas tâcher mon oreiller (pourquoi n'ais-je pas attendu demain pour le faire ? Je ne sais pas mais je suis enceinte, j'ai tous les droits), j'ai dormi moins de 7h et je suis naze de chez naze. Bref. Je suis presque prête quoi. 

Dans les points positifs : Je me suis douchée et j'ai mis ma crème de jour (le plus important car un RAT avec la peau qui tiraille, ce n'est pas possible, vous en conviendrez), ma chambre est bien aérée, le mari s'est levé (comment ça j'ai fait du bruit?), il va chercher le pain, je vais bientôt manger, j'ai 3 canettes de coca pour tenir la journée (il va m'en falloir d'autres, je vais donc tester la patience et compréhension du mari), j'ai des "petit hérisson" Cémoi, (Message à ma binomette d'amour, avec qui je fais un SWAP "BONBON" : les "petit hérisson" Cémoi, c'est juste trop BON if you see what I mean (Bon / Bon Bon si vraiment tu n'avais pas compris)), bref j'en ai juste à portée de main (mais il n'en reste plus beaucoup, et je sens déjà la frustration arriver quand je les aurais dévoré à 10h15. (je suis enceinte je fais ce que je veux). Zut il est 10h05. Heu Merde. Bon RAT les filles. 


10h23:    
- Crois-tu que tu as le droit de me donner des ordres dorénavant ?
- Bien sûr, tu es à moi.

Ou encore :

- Comment dois-je t'appeler ? Mon mari ? Mon partenaire ? Mon petit ami ?
- Tu peux m'appeler Maître.
(...)

- Maître, mon cul.

Hihi, j'ai lu 3 pages, mais j'aime déjà. Raphael ou l'arrogance incarné m'avait manqué !  

 

10h40 :
J'ai à peine commencé mon livre et voilà la première pause...
Le petit déj est prêt !!! :D 

13h30 :
Jusqu'à maintenant, j'ai passé plus de temps à grignoter mes "petit hérisson" (une tuerie) qu'à lire je crois !
 petit-herisson.jpg (une photo des fameux "petit hérisson") 
Environ 120 pages, autant vous dire que je ne lis pas rapidement aujourd'hui.
Mais bon, peu importe !
Là une petite pause coca / sandwich (tout ce qu'il y a de plus sain quoi), s'impose !  

18h00 :
Toujours pas fini Chasseuse de Vampires. Sic. Il me reste une centaine de pages.
Par contre mon paquet de Herisson est fini. J'ai fait une petite sieste d'une heure, bu 2 cocas, fait le tour des blogs. Bref, je suis vraiment à fond dans ma lecture (que j'adore, en plus).  
Cora, ça est, j'ai passé le passage ! :D  

20h10 :
Je vais manger ! (pour changer). J'ai fini (enfin) chasseuse de vampires que j'ai beaucoup aimé et j'ai bien entamé le manga "l'arcane de l'aube". Dès que je le finis, j'entame Hex Hall que je ne finirai clairement pas ce soir !
 

 

 

Repost 0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 16:55

RAT

LOGO 1

Depuis le temps que je voulais participer à un RAT, c'est la première fois que la date me convient !
Malheureusement, à environ 3 semaines de la date prévue de mon accouchement, je ne peux pas me permettre de faire le RAT 24h (non pas que je risque d'accoucher, mais surtout je ne peux pas accumuler tant de sommeil en retard). 
Du coup, je participe à celui qui aura lieu demain de 10h à 22h ce qui me convient en fait parfaitement.

 

La question la plus importante est de savoir ce que je vais lire pendant ces 12 heures !?  
Voici en photo ce qui me tente le plus :

 

photo-4 

Le seul que je suis sûre de lire c'est "Chasseuse de Vampires tome 2" de Nalini  Singh car mes copines de LC, Silverlining et Cora l'ont commencé il y a 2 jours...

Après ça, vraiment je ne sais pas ce que je choisirai. Tous me tentent.
Mais pour être honnête, je ne pense pas beaucoup lire. Déjà car j'ai tout le temps faim, ce qui annonce beaucoup de pauses, et surtout, car je suis tellement fatiguée que je risque de dormir la moitié du temps !
C'est pourquoi si je lis un ivre entier et un ou deux mangas, je serai déjà satisfaite !

Trêve de blablas, merci à Tiboux pour l'organisation de ce RAT, bonne chance à toutes les participantes, et Syl, si tu veux lire Hex Hall en même temps que moi, on se tient au courant pendant la journée de nos avancées respectives !

A demain pour des nouvelles supplémentaires !
Et très bon week-end !

Les PAL pour RAT de : Syl, Sandy, l'Or des chambres.   

Repost 0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 06:00

LOLAStephaniePerkins.jpg  MIDINETTE

Souvenez-vous, Anna and the French kiss avait été un coup de cœur.
Ainsi j’étais impatiente de découvrir son prochain livre « Lola and the boy next door ».
Un grand merci à Mylène qui me l’a offert dès sa sortie :)

Que dire ?

Si j’ai eu peur, après quelques pages,  de moins m’attacher à Lola et Cricket qu’à Anna et St. Clair, j’ai très vite été rassurée.

Lola est différente :

Lola c’est la fille aux mille tenues et aux mille perruques, c’est la fille qui n’est pas la même personne deux jours de suite.

“I don't believe in fashion. I believe in costume. Life is too short to be the same person every day.”


Différente peut-être, mais pas rebelle pour autant. Elle a de bonnes notes et respecte énormément ses deux pères qui sont pourtant très protecteurs.

J’ai d’ailleurs d’emblée accrocher avec cette famille.

Si j’ai eu un peu de mal à comprendre les habitudes vestimentaires de Lola durant les premières pages, j’ai très vite adoré sa façon d’être et de paraître.
Je me suis retrouvée dans son personnage.

Contrairement à d’autres, j’ai pu sans problèmes m’identifier à cette héroïne, car j’aurais pu moi-même - ou aurait bien voulu avoir le courage à 17 ans de - porter des perruques, mettre des habits de couleurs extravagants et changer d’apparence tous les jours.

Lola sort avec Max, un rockeur de 5 ans de plus qu’elle ce qui n’est pas pour plaire à son entourage.
Et comme on sent Lola heureuse avec lui, on en vient à l’apprécier aussi. Il a l’air de tenir à elle, elle a l’air amoureuse. On comprend les parents mais c’est l’ado qu’on soutient dans cette relation…

Bien sûr, c’est sans compter sur l’arrivée, ou devrais-je dire, le retour, de Cricket. Le voisin.
Dès qu’il est entré en scène, Max n’avait plus aucune chance. 
Si il était clair dès le début que Cricket « matchait » mieux avec Lola, il m’a définitivement conquise lors de la scène au magasin de disque qui se déroule relativement au début de l’histoire.

J’ai fondu. Swoon.
J’ai vécu la scène comme si j’y étais. J’aurais pu prendre Cricket dans mes bras là, tout de suite…

Bref, vous l’aurez compris, j’ai assez vite craqué pour lui.
J’ai aimé son côté pas très sûr de lui, son manque d’expériences, ses inventions, sa gentillesse sans limite, sa présence, son soutien et son côté geek…
J’ai aimé qu’il aime Lola telle qu’elle est. Qu’il l’aime simplement. Inconditionnellement.

J’ai très vite attendu chacune de leur rencontre avec impatience.
Et je n’ai pas été déçue…

J’ai aimé les scènes du cinéma, du bal, d’Halloween, les scènes de leur passé, celles de leurs promenades, et puis, bien sûr, toutes les rencontres à leurs fenêtres…

Ahhhh soupirs….

Et tout comme pour Anna and the french kiss, j’ai eu envie de secouer les personnages. Enfin Lola surtout.

Car même si j’ai compris ses doutes et que je les ai partagé avec elle, je lui en ai quand voulu d’être amoureuse de Max, de rester avec lui. Je lui en ai voulu d’avoir trop peur de souffrir à nouveau et d’être aveugle.

Mais, bien sûr, c’est aussi ce qui est beau. Ce que j’ai aimé.

Que tout ne soit pas simple et que la relation Cricket-Lola évolue tout au long du livre comme ça avait été le cas entre Anna et St Clair.
Et ça n’a pas loupé, j’ai encore une fois ressenti pleins d’émotions.

Car, dans ce livre aussi, je me suis retrouvée dans la peau de l’adolescente que j’étais, notamment quand Cricket et Lola font référence à leurs daydreams, à ces phrases auxquelles ils ont rêvé et qu’ils n’espéraient plus entendre…


Enfin, un petit mot sur les personnages secondaires.

Ils ont tous su également me toucher, avec leur histoire, leur personnalité et leur caractère. Andy et Nathan, les deux pères, Norah, Lindsey la meilleure amie sage, et même Calliope, la peste, la jumelle de Cricket, qu’on en vient à apprécier…

Et bien sûr Anna et St Clair que l’on croise de temps en temps et qui respirent l’amour (un peu trop peut-être ?). (bon on est content de les voir comme ça, il faut bien l'avouer). 

 
Bref, je ne sais pas si c’est le coup de cœur de Anna And The French kiss, mais j’ai en tous cas définitivement passé un excellent moment avec cette lecture qui a su combler la midinette que je suis.

Vivement le prochain livre de cette auteure. (on a des théories avec Alya. Enfin elle a une théorie que je partage totalement). J’ai déjà hâte d’avoir à nouveau des papillons dans le ventre, d’avoir le cœur serré et de ressentir pleins d’émotions ! :D 


Les avis de Fée Bourbonnaise et de Karine, qui ont mis plus de temps à accrocher que moi, semble t-il.  


Et encore un grand merci à Mycoton pour l'envoi ! :D 

 

lirenvo 17  

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 06:00

 

Metal-Melodie.jpg

Luce est une adolescente un peu rebelle, qui n’arrive plus à discuter avec sa mère.
Un jour, en rentrant chez elle, elle trouve une lettre de celle-ci qui lui annonce qu’elle part quatre mois en Australie, pour le travail.
Passés les premiers moments d’euphorie (et de fêtes), l’adolescente commence vite à se poser des questions.
Pourquoi sa mère ne lui a-t-elle  pas parlé de ce départ ? Où est-elle maintenant ? Et surtout, pourquoi ne donne-t-elle pas de nouvelles ?

 

C’est par hasard que j’ai ouvert ce livre ce soir, alors que j’en cherchais un autre dans ma bibliothèque.
De l’histoire, je ne savais rien. Du livre j’avais juste entendu qu’il était très beau et qu’il était très touchant.
C’est donc sans trop d’attente que je l’ai commencé.  

 

Dès la première page des phrases courtes et un sujet à la troisième personne. Ca change du style que je lis d’habitude. Il va falloir s’y habituer.
Après quelques pages, s’ajoute une héroïne peu attachante, à laquelle il est dur de s’identifier… C’est sûr, l’adolescente gothique qui se rebelle, c’est différent, relativement perturbant et en tous cas ça ne me touche pas vraiment. Peut-être même que l’adolescente m’agace.

Zut. Je crois bien que je vais passer à côté de cette lecture.

Et puis assez rapidement, on se rend compte que c’est l’inverse  de ce qu’on pensait au début: les phrases courtes, ici, impactent bien plus que des descriptions interminables, l’écriture à la troisième personne permet de nous en dire plus sur les ressentis des personnes qui gravitent autour de notre héroïne, ou sur celles qui ne font que croiser son chemin et l’auteure sait trouver les mots qui touchent.

 

Alors, on tourne les pages et on sourit car tout compte fait, on aime le tournant que prend l’histoire, cette sorte d’enquête qui se met en place.
Oui, finalement on passe un agréable moment, même si on ne pense pas adorer comme d’autres.

 

Et puis, contre toute attente, une seconde partie encore plus touchante, encore plus prenante. On en vient même à noter mentalement des pages pour ne pas oublier certaines phrases. De belles phrase. Des phrases justes. 

Un souffle de jasmin caressa Lice. Elle ferma les yeux, enivrée d'une émotion qu'elle n'avait jamais connue. Une exultation douloureuse, la vie qui pulse dans les veines, l'instant qu'il faut retenir. Pour la première fois depuis des mois, pour la première fois de son existence peut-être, épuisée, le dos cassé, les mains flétries d'avoir trop trempé dans l'eau, elle sentit son âme s'alléger. La révélation lui fit redresser les épaules. Sa place était ici maintenant. 
Et c'était un cadeau absolu. 
 

Et voilà que finalement et sans s’en être rendu compte on s’est attaché à Luce. Marrant qu’elle nous ait rendu si insensible au début car là on a envie d’être à côté d’elle pour la soutenir et l’aider à trouver des réponses, à trouver son destin, sa liberté, ou ce qu’elle est en train de chercher…

 

De l’histoire vous n’avez pas besoin d'en savoir trop, si ce n’est qu’elle est belle. Et que, même si on découvre la chute avant d’arriver à la fin, ça n’ôte en rien la beauté du style et de l’écriture.
Un roman pour adolescents dites-vous? J’espère qu’ils auront atteint une certaine maturité en tous cas.  
Ici, point de guimauve, points de partenaires de chimie avec qui l’on ne devrait pas être mais  vers qui on est irrémédiablement attiré.
Non, ici, on énonce des faits, des évènements, sans les embellir et sans les amocher, mais au moins, ils ont l’avantage d’être vrais, et par cela, de nous toucher.

 

Quand la musique déroulait son ruban sensuel, leurs regards se cherchaient andante, se croisaient allegro, s'unissaient fortissimo, leurs souffles s'accordaient, et le garçon brodait autour du thème de Luce de petites variations malicieuses qui la laissaient ravie. 
Le morceau terminé, ils baissaient les yeux, essoufflés et heureux comme s'ils avaient fait l'amour, alors que jamais, jamais ils ne s'étaient touché même la main.  
 

Je ressors donc de cette lecture en ayant bien versé quelques larmes, comme Sandy m’y avait préparé, mais avec un sentiment de bien être.
Je suis contente d’avoir lu ce livre que je vous conseille et qui j’espère saura vous toucher autant que moi. 

 

Les avis de SandyClarabel, Karine.

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 06:00

visions.jpg

Claire est extralucide : en touchant les objets, elle peut entrevoir des brides de passé.
Son frère Perry est médium et sa mère, télépathe.
Ils vivent dans une petite ville paisible et touristique au bord de la mer.
Paisible, jusqu’au jour où une jeune fille est retrouvée assassinée dans un hôtel.
Une enquête commence et Claire est sollicitée grâce à ses dons.

 

Voilà une histoire on ne peut plus sympathique et sans prise de tête.
L’intrigue est bien menée, avec ce qu’il faut de rebondissements.
On soupçonne les uns, on soupçonne les autres et on est surpris par le dénouement.
Le suivi de cette enquête est donc très agréable et on tourne rapidement les pages, surtout avec la romance en arrière fond.


Car si le personnage de Claire est sympathique et attachant : elle est drôle, a le sens de la repartie ainsi que celui de la famille, (ce qui n’est pas évident avec une mère qui lit vos pensées, vous en conviendrez) les personnages masculins ne sont pas en reste…

Entre Justin, l’ex petit ami prêt à tout pour reconquérir Claire, et le nouveau venu en ville, Gabriel, notre héroïne ne sait plus ou donner de la tête. Et on la comprend.
Les deux sont craquants, dur dur de faire un choix.
Bon personnellement, je choisirais Justin qui a su me toucher, mais bon, je ne lui en voudrai pas de préférer Gabriel : son côté grande gueule et beau brun ténébreux ne laissant pas de marbre.

 

En bref, une histoire prenante, une enquête bien menée, des personnages secondaires qui ont leur importance et qu’on espère revoir, un triangle amoureux qui ne m’a, pour une fois, pas agacé, une héroïne attachante à la langue bien pendue, et enfin, de l’humour. Autant d’éléments qui font de « Visions » un livre Young Adult qui se lit très rapidement et que je vous conseille sans hésiter si vous avez besoin d’une lecture sans prise de tête pour vous changer les idées.

 

Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai hâte de lire la suite. 
L'avis enthousiaste de Clarabel, la tentatrice, de Bladelor, et celui plus mitigé d'Adalana qui s'attendait à autre chose. . 

Repost 0

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg