Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 19:03

Vous me connaissez, j'adore les marque-pages. Ainsi quand Babynoux a proposé d'organiser la 2ème édition du Swap Marque-pages je n'ai pas hésité longtemps à m'inscrire !
Et j'ai bien fait !
Je suis tombée sur une binômette de tonnerre !  Je ne pouvais pas tomber mieux que sur Claka mais voyez plutôt : 


swap-MP2.jpg

Bravo ma chère pour ces jolies papiers cadeaux, que je ne sais pas faire pour ma part... 

 

Et voilà... 

MP2-copie-1.jpg


Alors, vous comprenez ???

J'ai reçu une tooooonnne de Marque-Pages tous plus beaux les uns que les autres... 
Des couleurs, des dessins, certains conçus comme des bijoux, d'autres qui sentent bons les voyages... Bref J'ai été on ne peut plus gâté ! 
Et puis, en plus, pas mal de surprises : des bonbons (ma petite faiblesse), une kimmidoll qui incarne le succès, et un livre que Claka a aimé : Le monde émergé de Licia Troisi.

Un superbe colis, et de magnifiques marque-pages que j'adore !!
Merci mille fois à Claka, tu as très très bien choisi, et à Babynoux pour l'organisation. 

 

Repost 0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 19:00

happy_birthday.gif

J'aime les swaps, j'aime recevoir des cadeaux, j'aime mon anniversaire et j'aime recevoir des cadeaux à mon anniversaire ! 

Du coup je n'ai pas pu résister au swap organisé par Petitebelge66 qui consistait à recevoir un colis pour son anniversaire... :)

Et voilà, mon anniversaire étant le 25 juin, j'ai reçu mon super colis il y a peu, envoyé par XL !


Passons directement aux choses sérieuses:


swap-anni2.jpg 
XL avait décidé de placer ce colis sous le signe des couleurs, vu que j'aime ça, moi, les couleurs ! :)  


Swap-anni-3-bis.jpg


Des bonbons, des bonbons, des bonbons... j'aime j'aime j'aime. 
Un joli marque-pages fait main.
3 livres:
- Le pacte des MarchOmbres de Pierre Bottero (ce sera mon premier !).
- Evana 4 de Philip le Roy qui est aussi dans la PAL de ma swappeuse !
et - L'éducation d'une fée de Didier Van Cauwelaert, qui me tentait beaucoup !  
Et une surprise que je ne pourrai ouvrir que dans 6 mois !!! Arghhhhhhhhhh le supplice ! Moi qui lis la fin des livres, c'est duuuur! Mais figurez-vous que j'ai tenu bon, si si !
Vous verrez dans 6 mois je reprendrai une photo avec le même papier cadeau et tout !

Que dire? Merci XL pour ce superbe colis coloré et pour les futures découvertes livresques !!! :D 
J'espère que tu seras aussi gâtée que moi à ton anniversaire !  

Et encore merci à Petitebelge pour l'organisation !  

Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 13:54

divergent

 

On m’avait dit « Divergent c’est génial, c’est le nouveau Hunger Games ».
J’ai pensé «  Impossible » et aussi « Pffu une nouvelle dystopie, c’est toujours le même schéma, 2 héros qui se rebellent contre l’état au pouvoir. »


En effet, après avoir été déçue par Delirium et The Declaration, j’avais un peu de mal à croire que je pourrais avoir un coup de cœur  pour une dystopie, comme cela a été le cas pour HG.
Et bien… je me suis trompée !

 

Voilà un livre que j’ai adoré, que j’ai dévoré, que je n’ai pas voulu reposer, qui m’a fait vibrer.
Un coup de cœur, un vrai.
 

L’univers dans lequel nous entrons est divisé en cinq factions :
Abnegation (générosité), Candor (Honnêteté), Dauntless (bravoure / courage), Amity (la paix), Erudite (intelligence).

Les enfants appartiennent à la faction de leurs parents jusqu’à l’âge de 16 ans, âge auquel ils devront passer un test qui définira pour quelle faction ils sont le plus fait. 
Ils auront alors un jour pour faire un choix : rester auprès de leur famille, ou la quitter et entrer dans une autre faction, dans un univers qu’ils ne connaissent pas et pour lesquels ils n’ont aucune certitude d’être vraiment fait…
 

Béatrice, aussi appelée Tris vient de la faction Abnégation. Quand elle passe le fameux test, ses résultats sont pour le moins différents. Elle correspond à plusieurs factions. C’est une Divergent. 

Qu’est ce que ce terme peut bien signifier ? Pourquoi son examinatrice lui annonce qu’elle trafiquera ses résultats et que jamais elle ne devra parler de son vrai résultat ?
Le mot Divergent ne devra jamais être prononcé.
Qu’est-elle ? Que risque t-elle ? Est-elle la seule Divergent ? Quelle faction doit elle choisir ?

Nous voilà plongé directement au cœur de ce monde, qui de prime abord paraît d’ailleurs plutôt bien pensé.
Nous ne plongeons pas dans un univers comme celui de HG  ou 1984 où l’on se rend compte très rapidement de la cruauté des personnes au pouvoir.
Ici, chaque faction a sa particularité, son utilité, sa fonction dans le monde et à pars quelques animosités entre certaines factions, on ne comprend pas tout de suite où va se situer l’action.
 

L’action, d’ailleurs n’apparaît pas tout de suite, mais plutôt dans la seconde partie du roman.
Qu’à cela ne tienne : je ne me suis pas ennuyée une seconde.
Je suis tout de suite rentrée dans cette atmosphère particulière, j’ai tout de suite accroché au caractère de Tris, jeune fille à l’apparence fragile et qui se révèle très forte de l’intérieur.
Une héroïne comme je les aime : forte, ambitieuse, qui se fixe des objectifs et essaye de les atteindre mais qui a aussi ses moments de doutes, ses moments qui la rendent humaine.
 

Rebondissements, actions, manipulations…
Amitiés, animosité, coups bas…
Epreuves, révélations…
Amour…
Tout est fait pour nous faire stresser, angoisser, nous ronger les ongles, nous faire sourire, applaudir notre héroïne, être fière d’elle malgré nos peurs…
Oui tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un super moment.
 

Un tome sans bémol pour moi, un coup de cœur. Je ne peux que vous le conseiller.

Par contre, je préfère vous prévenir, Four, le potentiel masculin qui a su faire battre mon cœur de midinette est à moi. Rien qu’à moi.
Je le dis, histoire que les choses soient claires. :)


Je finis ce billet sur cette note mais sachez que l’histoire sentimentale n’est de loin pas la priorité du roman, ce n’est pas ce qui est en fait sa force, mais bon je ne vais pas vous mentir, c’est un petit plus non négligeable ! :)

Je file voir les avis de Bladelor et de Mlle Pointillés mes co-lectrices lors de cette lecture même si on s'est échangé suffisamment de mails pour que je devine déjà le contenu de leurs billets ! 


Et voici l'avis de Clarabel et celui de Adalana, les tentatrices. 
 

 

dystopie  lirenvo12

Repost 0
Published by Cess - dans Dystopie
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 10:00

 

Kate et Will 

Et voilà ! Les inscriptions au challenge Vie de château sont désormais closes. 
Nous sommes 30 participantes à nous plonger dès aujourd'hui, et pour un an, dans les histoires de princesses, de roi, de château et de complots...

Voici les noms et le choix des catégories de nos courageuses participantes : 

Louis14.jpg 
8 livres et 2 films.

Adalana 
- Livres :
Marie-Antoinette de Stephan Zweig 
La rose de Versailles de Ikeda Ryoko
Marie Stuart de Stephan Zweig

- Séries, films :
Downtown Abbey - Série UK 

Aily
  

Bladelor   
- Livres :
A game of Thrones (A song of ice and fire tome1) de Martin George 

Cess

Eilund

Mlle P

Mrs Pepys

Pimpi
- Livres :

MARTIN, G.R.R. -  a Game of Thrones (A song of ice and fire #1) 

MARTIN, G.R.R. - A Clash of Kings (A song of Ice and Fire #2)

MARTIN, G.R.R. - A Storm of Swords (A Song of Ice and Fire #3) 


Syl
- Livres : 
Miel et Vin de Myriam Chirousse  
Fantômette chez le roi de Georges Chaulet   
Terres-noires, Les exilés du Tsar, tome 1 de Michel Honaker  
Terre noire, le bras de la vengeance, tome 2 de Michel Honaker 
Complot à Versailles de Annie Jay 
La reine des lectrices de Alan Bennett

 

Sharon : 
- Films : 
Saint Cyr de Patricia Mazuy
L'Allée du roi de Nina Companeez
- Livres :  
Terre Noire, tome 1, les exilés du Tsar de Michel Honaker
La princesse de Montpensier suivi de La comtesse de Tende de Madame de La Fayette
Avalon High de meg Cabot            
Terre Noire, tome 2, le bras de la vengeance de Michel Honaker

*********************************************

Marie-antoinette-copie-1.jpg 
4 livres, 2 films
 
*********************************************
 
valet-du-roi.jpg 
2 livres sur le thème et un film.
 
*********************************************

Mesdames, vous avez donc un an à partir d'aujourd'hui pour lire un maximum de livres compris dans ce challenge. 

Dans le menu à droite, vous trouverez le logo du challenge et dessous, trois liens. 
Le lien "Le défi" qui renvoie vers le billet qui explique le challenge, le lien "Récapitulatif des billets" qui renvoie à ce billet où vous pourrez laisser en commentaires les liens vers vos billets.
C'est sur cette page que j'ajouterai vos liens, à côtés de vos noms.
Pour finir, si vous manquez d'idées, d'inspiration, ou si vous voulez savoir quels types de livres et/ou films collent au thème, je vous invite à consulter le 3ème lien "idées livres et films", qui renvoie à une liste établie par Pimpi, Mlle P, et moi.

chateau11 chateau16 chateau14ter
Nous vous souhaitons un très bon challenge !!
 

 

Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 09:59

 

chateau13bis

 

Si vous manquez d'inspiration, voici quelques idées de lecture et / ou de films à visionner!! À vous de choisir!!

 

 

Alain Baraton, L'Amour à Versailles

 Juliette Benzoni, Les Larmes de Marie-Antoinette

Juliette Benzoni, On a tué la reine! (Le temps de poisons #1) (série)

Juliette Benzoni, La Chambre de la reine (Secret d'état #1) (série)

Sarah Bower, Sins of the House of Borgia

Mireille Calmel, Elora (La Reine de lumière #1) (série)

Mireille Calmel, Le Chant des sorcières #1 (série)

Mireille Calmel, Le Lit d'Aliénor #1 (série)

Patrick de Carolis, Les Demoiselles de Provence

Françoise Chandernagor, L'Allée du roi

Bernard Cornwell, Le Roi de l’hiver (La Saga du roi Arthur #1) (série)  

Pierre Combescot, Faut-il brûler la Galigaï?

Fanny Deschamps, Le Jardin du roi (La Bougainvillée #1) (série)

Jean Diwo, La Fontainière du roy 

Jean Diwo, Les Ombrelles de Versailles

Jean Diwo, Les Violons du roi  

Maurice Druon, Le Roi de fer (Les Rois maudits #1) (série)  

Alexandre Dumas, La Dame de Montsoreau

Alexandre Dumas, La Reine Margot

Alexandre Dumas, Le Collier de la Reine

Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne

Alexandre Dumas, Les Deux Diane

Alexandre Dumas, Les Trois mousquetaires

Carolly Erickson, Les Carnets secrets de Marie-Antoinette

Carolly Erickson, Rival to the queen

Carolly Erickson, The Last wife of Henry VIII

Amanda Foreman, The Duchess / Georgiana, Duchesse du Devonshire  

Max Gallo, Le Roi Soleil (Louis XIV #1) (série)

Max Gallo, Le Chant du départ (Napoléon #1) (série)

Anne Golon, Angélique, marquise des anges (Angélique #1) (série) 

Philippa Gregory, L’Héritage Boleyn

Philipa Gregory, The Other Boleyn Girl / Deux sœurs pour un roi

Robin Hobb, L'Apprenti assassin (L'Assassin royal #1) (série) 

Victoria Holt, Ma rivale, la reine

Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves

Rosalind Laker, To Dance With Kings / Aux marches du palais

Xavier de Langlais, Le roman du Roi Arthur

Pauline de Metternich, Je ne suis pas jolie, je suis pire

G. R. R. Martin, A Game of Thrones / Le Trône de Fer #1 (série) 

Robert Merle, Fortune de France #1  (série)

Anne-Laure Morata, Le Jeu de dupes

Jean-François Parot, L'Enigme des Blancs-Manteaux (Les Enquêtes de Nicolas Le Floch #1) (série)

Patrick Poivre d'Arvor, J'ai aimé une reine

Pascale Rey, L'Heure d'Elise

Pascale Rey, Adèle d'Aiguebrune

Jean-Michel Riou, L'Insoumise du Roi-Soleil

Jean Teulé, Le Montespan

Alison Weir, Elizabeth, The Queen

Alison Weir, The Captive Queen: A Novel of Eleanor d’Aquitaine

Alison Weir, The Six wives of Henry VIII

Robyn Young, Insurrection / Insurrection (Les maîtres d'Ecosse #1) (série) 

 

Biographies, Autobiographies, Mémoires 

Hortense Dufour, Margot, la reine rebelle: Les épreuves et les jours

Hortense Dufour, Marie-Antoinette, la mal-aimée

Hortense Dufour, Marie Stuart: En ma fin est mon commencement

Hortense Dufour, Sissi: Les forces du destin

Carolly Erickson, The Memoirs of Mary Queen of Scots

Carolly Erickson, To the Scaffol: The life of Marie-Antoinette

Brigitte Hamann, La biographie d'Elisabeth d'Autriche

Henri Troyat, Catherine la Grande

Marguerite de Valois, Les mémoires de Marguerite de Valois

Stefan Zweig, Marie-Antoinette

Stefan Zweig, Marie Stuart

 

Essais, Epistolaire

Simone Bertière, Les Reines de France au temps des Bourbons

Simone Bertière, Les Reines de France au temps des Valois 

Isabelle de Bourbon-Parme, Je meurs d'amour pour toi: Lettres à l'archiduchesse Marie-Christine 1760-1763

Michael Farquhar, A Treasury of Royal Scandals: The Shocking True Stories History's Wickedest, Weirdest, Most Wanton Kings, Queens, Tsars, Popes, and Emperors

Jacques Levron, Les Inconnus de Versailles: Les Coulisses de la cour

Henri Troyat, Terribles Tsarines

Versailles pour les nuls ^^

 

Théâtre

Alexandre Dumas, Henry IV et sa cour

William Shakespeare, Edouard III

William Shakespeare, Hamlet

William Shakespeare, Le Roi Lear

William Shakespeare, Richard III


Romans Jeunesse & Young Adult

Jeanne Albrent, Une Robe pour Versailles

Meg Cabot, The Princess Diaries #1 / La Grande nouvelle (Journal d'une princesse #1) (série)

Anne-Marie Desplat-Duc, Les Comédiennes de Monsieur Racine (Les Colombes du Roi Soleil #1) (série) 

Anne-Marie Desplat-Duc, Premier bal à Versailles (Marie-Anne, fille du roi #1) (série) 

Jim C. Hines, Princesses mais pas trop (série)

Annie Jay, Complot à Versailles

Julie Kagawa, The Iron King (Iron Fey #1) (série)

Anne-Sophie Silvestre, Le Jardin secret d'une princesse (Marie Antoinette #1) (série)

Anne-Sophie Silvestre, Une Princesse à la cour

Cinda Williams, Le roi Démon (Les Sept Royaumes, #1) (série) 

 

Mangas

La Rose de Versailles (Lady Oscar), de Ikeda (série)

 

Séries télé

Les Tudors

Les Rois Maudits

 

Films

Deux soeurs pour un roi, de Justin Chadwick

La Reine Margot, de Patrice Chereau

Marie-Antoinette, de Sofia Coppola

The Duchess, de Saul Dibb

Le Roi Arthur, de Antoine Fugua

Le Discours d'un roi, de Tom Hooper

Elizabeth, L'Age d'or, de Shekhar Kapur

Ridicule, de Patrice Leconte

La Princesse de Montpensier, de Bertrand Tavernier

Victoria, les jeunes années d'une reine, de Jean-Marc Vallee

L’homme au masque de fer, Randall Wallace

Les Trois Mousquetaires (diverses adaptations)

La série des Sissi: Sissi, Sissi Impératrice, Sissi face à son destin, Les jeunes années d'une reine...

Repost 0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 08:00

ENTANGLED PBO

Je m’attendais à une gentille histoire d’amour qui allait satisfaire la midinette que je suis…
Comme je me suis trompée !
On est loin du compte…
Au lieu des hiiiiiiiiiii que j’aurais pu écrire, voilà que je me retrouve à avoir du mal à vous parler de ce livre, tant l’atmosphère y est particulière, et ce, depuis le début…

 

En effet, d’emblée, Grace se réveille dans une pièce blanche, avec, non loin d’elle, un jeune homme qu’elle ne connaît pas, ou dont elle n’a qu’un vague souvenir : Ethan. Qui est il ? Que lui veut il ? Que fait elle là ? Pourquoi ne peut elle pas partir ?

Sa seule occupation devient vite d’écrire, vu que la pièce ne comporte qu’une table, une chaise, un cahier et des crayons…

 

Et nous voilà plongés dans le passé de Grace, dans son histoire, sa vie, ses souvenirs… Des souvenirs heureux : la rencontre avec sa meilleure amie Sal, son histoire d’amour avec Nat, et des moins heureux, la mort de son père, les absences de sa mère, la dispute avec Sal, les non-dits avec les autres, sa vie de débauche.


Jusque là, le résumé peut faire penser à Lettre à mon Ravisseur pour le côté « enfermement » ainsi qu’à Au coeur de ma nuit pour le côté, « je couche à droite à gauche  et j’ai de mauvaises relations avec mes proches… »
Mais les comparaisons s’arrêtent vite.

Ici, rien à voir, car dès le début on apprend que Grace a voulu mettre fin à ses jours, et on sait que les souvenirs qu’elle nous distille petit à petit vont nous mener au pourquoi de ce choix…
D’ou l’atmosphère particulière de ce livre…

On attend et on appréhende, on se doute de quelque chose, on refuse d’y croire, on ne veut pas que ce soit ça mais en même temps, on sait.
Et puis on tourne les pages, car il faut qu’on arrive à ce moment, que l’épée Damoclès au dessus de nous, de Grace, s’abatte une fois pour toute, afin que l’on arrête d’angoisser, d’appréhender, d’être anxieux…
Oui on veut arriver au pourquoi. Qu’est ce qui a pu arriver à Grace pour qu’elle puisse vouloir en finir ? Ce livre est donc happant, on ne peut se retenir de tourner les pages car on ne veut plus avoir le cœur serré à l’idée de ce qui va se passer, de ce que l’on pressant sans vouloir y croire…

 

Le récit n’est pas lourd pour autant, il est même parfois léger, et teinté de sarcasmes, car Grace n’en manque pas, et heureusement, sinon je ne crois pas que je serai arrivée au bout de cette lecture!

 

C’est un livre qui fait ressentir beaucoup d’émotions donc je pense qu’il mérite d’être lu, ou plutôt d’être vécu. D’autant que tout le monde ne le vit (lit) pas avec la boule à la gorge et les larmes aux yeux, comme cela m’est arrivé très souvent : en effet Sandy l’a dévoré de manière plus légère, avec surtout, l’envie d’en savoir plus mais sans pour autant appréhender la suite comme ça a été le cas pour moi.
Une certitude, on y pense encore après l'avoir terminé, on se pose des questions, on excuse certains comportements, on en condamne d'autres, en tous cas, on ressent le besoin d'en parler, de partager nos derniers ressentis (merci Clarabel et Sandy !)

 

Un petit passage poignant :

We were all looking, and no one was speaking.
Music was blaring.
A door was slamming and feet were running. And running. And running. And running.
My eyes were broken and my brain was too.
My heart had been left for dead on the carpet.
My feet were running. Faster faster FASTER.

 

L’avis de Clarabel qui l’a dévoré, qui a adoré, qui a vécu ce livre de la même manière que moi, et celui de Sandy qui a elle aussi beaucoup aimé. 

 

lirenvo 11

Repost 0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 00:10

anniv.jpg

 

Vous ne devinerez jamais qui m’a écrit pour l’anniversaire de mon blog ?!

KOLHER !!!! Et il n’a pas été tendre avec moi.

 

Je vous fais grâce de la lettre entière car cela risquerait de vous choquer, mais je vous ai sélectionné quelques phrases pour que vous voyez le ton utilisé.

 

Jugez plutôt :

 

« Devine ce qu’un de mes guerriers m’a rapporté aujourd’hui ?

Qu’une petite femelle humaine de rien du tout racontait des conneries sur moi..  Tu croyais quoi, bordel, que parce que je vois rien j’allais pas savoir ce que tu écris sur moi ? »

 

« Ca se voit que tu t’es arrêtée au tome 1, t’as vraiment pas pris conscience de ce que je suis. De ce que je vaux. De ce que je peux faire à ceux qui me font chier. »

 

« Tu me trouves pas attirant ? J’m’en fous : Je peux me faire qui je veux alors si toi, t’aime pas les mecs qui s’habillent en cuir, c’est ton fucking problème. »

 

« Il paraît que c’est l’anniversaire de ton blog, ou chai pas comment tu appelles la connerie d’endroit où tu te moques de moi. »

 

« Alors, voilà ce que je te conseille de faire :

Je te conseille d'arrêter toutes ces conneries de blog et de retourner faire à manger et le ménage, comme il se doit. Si ton mâle t'a mal dressé c’est pas mon problème, j’dois pas en subir les conséquences.

Et puis, pour cet anniversaire, je veux que tu écrives un mot comme quoi tu vas arrêter de nous faire chier, moi et mes potes et que tu t’excuses. »

 

« Prends-moi au sérieux. Si l’année prochaine, à la même date, tu parles encore de moi comme ça, je viens et je te crève tes putains d’yeux. Tu feras moins la maligne quand tu pourras plus non plus couper tes steaks toute seule.... »

 

 

Je suis, vous le comprendrez, relativement traumatisée.

Je lui réponds donc, en direct de ce blog :

 

 

Cher Colère,

 

Je trouve que tu as beaucoup d’Audasz de m’envoyer ce mot pour les un an de mon blog.

Je veux bien que tu ne sois que Fhurie et Rhage, mais tout de même, je m’interroge,

Beth ne te fait pas suffisamment chuinter pour assouvir ton besoin de Vhengeance ? Ou

peut-être s’est elle lassée de tout tes Visz ?

 

 

Quoi qu’il en soit, je trouve ton mot déplacé, et mesquin. Tenter d’effrayer une jeune fille

sans défense, comme moi, au moment où elle s’y attend le moins c’est pas classe Kholer,

vraiment pas. Je devrais mettre ton pantalon moulant en cuir en lambeau pour la peine.

En tous cas, non je peux déjà te dire que je ne céderai pas à tes menaces.
 

Car ce n’est quand même pas de ma faute si, en un an, j’ai découvert ou retrouver des

personnages comme Barrons, Bones, Lord Maccon, Jeremiah et Conrad, Martial, Dimka, qui

m’ont fait rire, vibrer et qui ont su conquérir mon cœur. Ce n’est pas de ma faute si ils ne

portent pas de cuir et qu’ils savent non seulement, trouver le point G de leur partenaire,

(non tu n’as pas l’exclusivité de cette qualité), mais en plus savent couper leur steaks. Ce

n’est pas à moi que tu dois t’en prendre mais à J.R Ward.

Aussi, ce n’est pas de ma faute si, cette année j’ai hystérisé, couiné, ri, pleuré, vibré

grâce à des belles lectures et avec des bonnes copines, et que ton livre ne m’a pas fait

autant d’effet.

Toujours pas de ma faute si j’ai fait la connaissance de nouvelles blogueuses en plus

de celles avec qui je parle (toujours avec autant de plaisir, voire plus encore) depuis le

début, avec qui je m’amuse, avec qui je discute (et échange des centaines de mails), que

j’en rencontre même certaines, et que jamais, on ne parle de toi.

Enfin, ce n’est pas de ma faute si, à travers de nombreux blogs, j’ai trouvé des lectures

qui m’ont donné bien plus envie que la tienne….

 

Nonobstant, je dois quand même te remercier, parce que, souvent, je me suis demandée

si je devais continuer ce blog, ou pas… Car vois-tu (sans mauvais jeu de mot, bien sûr),

les personnes qui viennent ici lisent généralement ce qu’elles ont déjà lu 36x ailleurs,

d’où quelques remises en questions sur la légitimité de ce blog.

Mais finalement, tu m’as inspirée, j’ai pensé à toi et j’ai relativisé, je me suis dit que si

toi qui as fait les poubelles enfant tu t’en étais sorti, alors moi aussi, je devrais me battre

pour continuer ce blog et ne pas baisser les bras.

Ainsi, si un jour on se croise, je t’ouvrirai grand les bras, à défaut des jambes.

 

Amicalement tienne,

Cécile

 

PS. Cette année, j’essayerai quand même de renouveler mes blagues une fois de temps

en temps. C’est d’ailleurs pour ça que je lis bientôt Zhadiste avec les copines.

 

Si vous voulez aussi m’écrire quelque chose pour l’anniversaire de mon blog, je vous

prierai d’utiliser des négations et d’éviter les blasphèmes. (je suis comme Jude, fils de

Paster, dans Dark Divine, je ne supporte pas les blasphèmes. Ni les gros mots d’ailleurs).

 

Bref, si vous le voulez, vous pouvez par contre, souhaiter une longue vie à mon blog,

dire que vous adorez ce billet, que non Ô dieu, je ne dois surtout pas arrêter ce blog car

finalement vraiment lire un trente et unième billet sur un livre YA, c’est toujours sympa,

me dire que je suis belle, me proposer un livre de mon choix dans votre bibliothèque

comme cadeau d’anniversaire, me lancer des fleurs, me donner des challenges, me

demander d’écrire un billet sur un thème de votre choix, pour votre bloganniversaire, me

faire une dissertation sur « combien de temps va t-il falloir à Cess pour comprendre que

Barrons n’est pas réel », me dire que vous m’aimez, m’inviter à passer un weekend chez

vous, à boire du vin et à parler lectures…

 

Mais vous ne pouvez pas me jeter la première pierre (aucun lien, je sais, mais je voulais

placer cette phrase depuis le début du billet, allez savoir pourquoi). Critiquer le fait que

je critique Colère. Me dire que mon blog est nul. Qu’il ressemble aux autres. Que je suis

pas drôle voire que je suis lourde, parfois, souvent, passionnément, à la folie. Que je ne

devrais lire que des livres chiants car je suis plus marrante à ce moment là. Me dire que

je suis en retard sur mes challenges et sur mes LC. Que je suis une bînomette pas facile à gérer. Que je suis nulle pour faire baisser ma PAL. Que je….

 

A l’année prochaine donc !

Je vous proposerai un concours si vous êtes sages.

Le but sera de m’écrire une lettre, comme si vous étiez Kohler, et me convaincre que je

vous aime profondément et que même si je me voile la face en prétendant le contraire,

vous avez la preuve que nous sommes faits l’un pour l’autre.

 

Je finis ce billet en remerciant toutes les personnes qui suivent mon blog et toutes celles avec qui je délire et papote en dehors de cet espace... Merci les filles ! ♥
 

 

Et en passant : 

 

 

J’  ma binômette, nos swaps, son blog coloré plein d'extraits qui font rêver... 

J’  apprendre des choses sur les abeilles et papoter de tout et de rien...

J’  les bloggueuses qui lisent de tout, qui aiment Rose-Aimée autant que moi et qui me suivent dans la lecture de gros pavés que l'on préfère dans nos PAL!

J’  rire à la lecture de billets et voir des hommes (catcheurs) torses nus et huilés dans des billets...

J’  avoir connu des filles supers grâce à ma lecture de Barrons, qui se sont avérées encore plus atteintes que moi dans ma barronsmania et qui ont lu tous les highlanders...

J’  les blogs avec des billets divers et variés, des listes des futurs Top Ten Tuesday et qui me font découvrir Buffy ! 

J’  les blogs qui non seulement m’apportent des centaines d’idées livresques, qui me font rencontrer des supers potentiels mais qui en plus, me permettent de rencontrer une dizaine de personnes géniales...

J’  les billets qui contiennent des ^^, des musiques tops et des supers idées de films de filles... 

J’  les bloggueuses qui ont des idées comme celle de me faire écrire et créer des fantasmes comme Zlatan...

J’♥  les bloggueuses qui sont parties au Japon et qui continuent de donner envie... 

J’♥  les bloggueuses qui ont arrêté leurs blogs, et leurs improbables castings...

J’♥  celles qui n'ont pas de blogs, mais qui lisent des livres avec pleins de potentiels ainsi que des livres historiques...

J’♥  toutes celles que j’ai rencontré via des forums, et qui partagent mes goûts, dont la liste est trop longue pour être citée, celles qui me suivent régulièrement, que j'ai rencontré à Paris, à Strasbourg, qui font des marques-pages, qui m'ont envoyé des livres, des swaps, qui censurent leurs pensées les plus folles en les barrant dans leurs billets, qui ne sont jamais d'accord avec moi surtout sur les livres de la confrérie de la dague noire...  
J’♥  les bloggueuses que je ne connais pas encore et avec qui je pourrais partager des délires.

 

Repost 0
Published by Cess - dans Blabla
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 20:54
finding sky

Autant le dire d'emblée j'ai totalement adhéré à ce livre...
 
Sky débarque dans une nouvelle ville. Elle intègre un lycée, se fait des amis et... craque sur le bad boy : Zed. Ils vont tomber amoureux et les ennuis vont commencer. 
Jusque là, rien que vous n'ayez déjà lu 36x. Et pourtant ! Pourtant c'est différent... 
En général, là, vous trouvez des vampires ou des loups garous, mais pas ici ! 
Ici il y a les "savants", des personnes qui ont des sortes de "super pouvoirs"... 
Voilà qui change et c'est tant mieux ! 

Zed est donc le bad boy, celui qui ne respecte personne et qui ne sort jamais deux fois avec la même fille: il est supercanon (Il est typé latino et a les cheveux bouclés : vous comprenez pourquoi il m'a plu d'emblée !) il le sait et il méprise les autres.    
Ajoutez à ça qu'il m'a beaucoup fait pensé à Alex de Perfect Chemistry (surtout dans son comportement) et vous comprendrez pourquoi je suis tombée sous le charme du jeune homme ! 
Sky, quant à elle, change des héroïnes de ce genre de livres. Elle a oublié une grande partie de son enfance, elle a un certain caractère et surtout, elle a du mal à croire à l'impossible! non je dirais même qu'elle se bat pour ne pas y croire. ENFIN ! J'avoue que je n'attendais plus ça dans un roman YA! 
Ca change des "mais qu'est ce que tu es exactement ?" "ben, un loup garou / vampire" "OH ? Vraiment ? bon ben d'accord alors, si tu le dis, je te crois. Je t'aime, transforme moi."... 
Non non! Sky ne croit pas à ça, elle ne croit pas à l'existence des "Savants" et surtout, surtout, elle ne croit pas une seconde à ces histoires d'âmes soeurs... 
Les personnages secondaires, comme les parents et les amis sortent aussi de l'ordinaire, et sont attachants, ce qui, là aussi, est positif, car les meilleures amies sans cervelles, on a donné! 
Et puis, pour finir avec les personnages, il y a aussi (surtout) les 6 frères de Zed qui sont tous aussi alléchants que lui. Ce qui tombe bien car un tome va être consacré à chacun des frères! Autant vous dire que je serai de la partie. Ca promet de bons moments ! 

L'intrigue quant à elle, n'a rien d'exceptionnelle. Il n'y a rien de transcendant il faut bien l'avouer, mais bon est ce que c'est vraiment pour ça qu'on lit et qu'on adhère à ce genre de livre ??
Non hein ?! 
Ce n'est pas mauvais du tout, cela dit: il y a des rebondissements et nos héros sont même malmenés et poussés à bout; c'est juste que ce n'est pas ce que je retiendrai du livre... Zed, par contre... :)

En bref, un livre très sympathique qui a su satisfaire la midinette que je suis...

Je vous invite à voir ce que ma partenaire de LC, Bladelor, en a pensé. 

coeur  MIDINETTE
lirenvo 10/12  
Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 08:00

dd_couv.jpg

 

Avant de commencer mon billet, une petite devinette :
Grace (et son frère Jude) vivent dans le Minessota.
Quels autres frères et sœurs célèbres viennent du Minessota ?
Un carambar cub pour celle qui trouve la bonne réponse…


Dans la famille Divine (ou Camden de 7 à la maison, si vous préférez), j’aimeraiiiiiis :

- Le père :
Pasteur dans un petit village. Il est le père parfait, le pasteur adoré par ses fidèles.
Il a 4 enfants, fait le bien autour de lui, pardonne à ceux qui lui font du mal, et fait des discours pleins de sagesse. Un homme parfait dans le monde parfait des bisounours. 
Il a aussi parfaitement réussi l’éducation de ses 4 enfants qui sont des modèles de perfection.
Et, enfin, il est toujours positif, et a foi en dieu, en toutes circonstances « D’après papa, si on adressait une prière sincère au Seigneur en lui promettant d’utiliser la voiture pour venir en aide aux nécessiteux, elle démarrait généralement la 3ème ou 4ème fois qu’on mettait le contact ».
Inutile de préciser que si vous voulez la voiture pour perdre votre virginité dans un bois et vous siffler un rail de coke, vous aurez beau prier sincèrement le Seigneur, il ne vous aidera pas et la voiture, de 90 ans d’âge, ne démarrera pas.  En même temps, c’est ça de vouloir une vie de délurée. Vous pouvez ne vous en prendre qu’à vous-même.)

- La mère :
Bonne petite ménagère de 40 ans : elle fait très bien ce pour quoi elle est née: faire le ménage, préparer le repas de Thanksgiving pour 20 personnes de la paroisse, élever ses enfants, sans internet et sans téléphone portable, les chercher à l’école...

- Le grand-frère : Jude. 
Jude est chiant à crever un enfant modèle. Il est beau. Il est intelligent. Il n’aime pas que certaines filles de l’école disent des choses cruelles et prétendent ensuite qu’elles plaisantaient. (allons mesdemoiselles, c’est vilain de faire ça !).
Il a horreur des blasphèmes, donne ses nouveaux vêtements aux pauvres, et ne tolère pas (attention hein, ça rigole plus, il ne TOLERE pas) que l’on affirme que les Minnesota Wilds ne remporteront jamais la Stanley Cup. (c’est vrai que dire ça, c’est vraiment moche quand même).
Et puis, il ne joue pas au hockey avec ses copains, car il n’aimerait pas leur faire mal. Du coup, et bien il passe 3 après midi par semaine à la paroisse à aider son père. Bienvenue dans le monde merveilleux de la famille Divine. 

- La meilleure amie: April.
Elle ne sert finalement pas à grand chose. C’est la meilleure amie qui a un crush pour le frère et qui va préférer rester avec lui qu’auprès de sa meilleure amie. On ne sait pas trop quelle est son utilité dans le livre si ce n’est que sans elle Grace aurait refusé d’aller au bal de fin d’année. Et si Grace n’était pas allée au bal de fin d’année, l’auteur aurait eu du mal à trouver un endroit pour son final…

- L’héroïne : Grace.
Ce qui donne, au cas où ou vous n’auriez pas percuté : Grace Divine. 
Rien que pour ce prénom, je ne regrette pas la lecture de ce livre… (j’admire les auteurs qui osent. C’est comme appeler ses héros : rage, colère, audace, furie… J’aime.).
Grace a les cheveux noirs et les yeux violets, ce qui est peu commun. Elle ne fume pas, ne boit pas, ne se rebelle pas. Elle est forte en classe, aide son prochain, sort des phrases comme «il faut savoir tendre l’autre joue » et elle : 
* n’invite pas de garçons à la maison en l’absence de maman ou papa.
* A fortiori, elle ne va pas chez un garçon. 
* Elle n’a pas de portable 
* N’a pas pleuré depuis très très longtemps, car ça n’arrange rien de pleurer. (je vous assure que si. Moi en tous cas, ça me défoule). 
* A eu honte de l’admettre, mais elle a, une fois, bravé l’interdiction de jurer à l’école qu’elle s’est imposée. (je vous rassure, nous lecteurs, ne lisons pas de gros mots à ce moment là). (bon ceci dit, je vais être jugé coupable de délation (peut-être parce que j’habite la Suisse depuis 6 ans maintenant), mais je suis encore sous le choc après avoir terminé le livre : Grace a dit « putain » une fois dans le livre:  J’en suis encore toute retournée.) 
* Elle a remporté le prix du Citoyen du mois et fait partie du club « Tous pour Jesus »
* Et son pyjama préféré est une nuisette en satin rouge. Je plaisante : c’est un pyjama en flanelle blanche orné de canards jaunes.


- Le potentiel masculin du livre : Daniel. 
Hum Daniel donc était non seulement le meilleur ami de Jude mais il était également considéré comme membre à part entière de la famille Divine. Et puis il a disparu pendant 3 ans. 
Now, he’s back. Yeah baby. Fini le gentil garçon blondinet. Gone. 
On applaudit le retour de : Daniel le rebelle…

Et comment un auteur fait de son héros un rebelle ? Ben un peu comme pour Patch quoi : 
en disant : Daniel paraît dangereux, c’est un rebelle.  

Et oui, chers amis lecteurs, c’est censé vous convaincre. Allez répétez après moi. Daniel est un rebelle, il fait peuuuuur, la gentille héroïne, vierge de son état, ne doit surtout pas l’approcher. 
Bon ok, allez, on va quand même lui teindre les cheveux en noir, lui faire conduire une moto sans casque, le faire habiter dans un quartier pourri avec des mecs qui traînent en fumant quelque chose qui ne sent pas la cigarette (dixit Grace). (je me demande encore ce qu’ils pouvaient bien fumer ces deux là..).).
Voilà quoi, là vous êtres convaincus maintenant ? Un méchant rebelle, voilà ce qu’il est notre potentiel masculin. (pour ceux dans le fond de la classe qui ne sont pas encore convaincus : sachez que Daniel s’est même shooté à un moment donné (plus maintenant of course, sinon il ne pourrait pas aller au paradis), et puis il a même couché avec des filles qui l’ont jeté quand il ne pouvait plus leur fournir de drogues. Life is such a bitch. Ces filles aussi, me direz-vous. Utilisez son pauvre corps et le jeter après… pfffu) Bon maintenant, tout le monde est convaincu ?
A noter qu’il a des superspouvoirs aussi. Il est superfort et c’est un superhéros. (il y a une raison à tout ça mais je m’en voudrais de vous spoiler).

Et enfin, Daniel embrasse avec fougue « comme pour trouver une réponse capable de le sauver ».
(bon j’ouvre une parenthèse, chers amies, car je m’interroge. Pourquoi les héros embrassent toujours comme si leur vie en dépendait ? ou plutôt, comment sait-on que le mec qu’on embrasse cherche le salut, le sauvetage, la rédemption, en nous embrassant ? C’est que je suis un peu triste et jalouse, je crois que jamais on ne m’a embrassé comme pour trouver une réponse capable de  se sauver. En même temps, si j’avais eu les yeux violets, ça aurait peut-être aidé).
 

Voilà, pour la famille Ingals, heu Camden, heu Divine. 


Verdict ?

Oui c’est bourré de petits clichés. L’aspect religieux et moralisateur m’a quand même pas mal gonflé. Et surtout le schéma de ce livre est EXACTE MENT le même que celui de Hush Hush, Frisson, Envoûtement. (je n’ai aimé aucun des trois).
Tout est un peu simple : on dit à l’héroïne un truc invraisemblable, et hop ça passe comme une lettre à la poste. Bof. Je n’y crois pas.
Ceci dit, malgré ce que laisse penser mon billet je n’ai pas non plus détesté.

Ca se lit vite, c’est agréable, et les 80 dernières pages sont même vraiment prenantes.
Traitez moi de folle, j’ai même limite envie de lire la suite (à pars si quelqu’un se dévoue pour me faire un résumé détaillé) : j’ai lu un peu partout que le tome 2 était plus centré sur l’action et que ses personnages étaient moins cul-culs, et vu que c’est à peu près ce que je reproche à ce tome 1…

L’histoire quant à elle, même si elle suit le schéma déjà si souvent vu, est originale par certains aspects, qui, selon moi, auraient mérité d’être plus développés. 

En bref, le rythme et les révélations de la fin auraient dû arriver plus rapidement et les personnages ont été un peu trop moralisateurs pour faire de ce livre un must read. Ca reste donc simplement un bon moment de détente, ce qui est déjà pas mal !

 

L'avis de Sandy, ma partenaire de LC : ICI  


Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 09:00

Damoiselles, damoiseaux,

Pimpi, Mlle P et moi-même avons l’immense plaisir de vous présenter notre challenge.
 

Kate-et-Will.jpg  

Le principe est simple, lire le maximum de livres historiques, ou non, impliquant rois / reines / empereurs / impératrices / altesses / comtes et comtesses…

Pourquoi ce Challenge ?

 

Pour Pimpi :

Pourquoi ce challenge? Pour vous répondre, il faut que je vous dise pourquoi je lis des romans historiques. Et je ne sais pas si vous allez me croire... Mais voilà, je me lance et je vous dévoile ma véritable identité... Je viens du 17e siècle. À mon époque d'origine, je suis (entre autres activités, mais certaines choses doivent rester secrètes – sinon, je serais obligée de vous tuer) marquise et protectrice des lettres et des sciences. L'un de mes protégés, un esprit brillant, très avant-gardiste, a mis au point une machine à voyager dans le temps. Et n'écoutant que ma passion pour la science et ma curiosité naturelle, je me suis portée volontaire pour les premiers essais de la machine. L'expérience a été concluante, mais unique. Et je n'ai pas pu retourner dans mon siècle. Depuis, j'ai réussi à m'adapter suffisamment pour faire illusion, mais une partie de moi reste définitivement ancrée dans ma vraie vie, ce qui pour vous est le passé, mais qui restera toujours mon présent. Et lire les aventures de mes amis dans les romans me permet de garder contact avec eux, d'une certaine manière... j'ai été très triste de lire comment ma chère Louisette a fini dans un couvent, abandonnée de son Louis d'amour... sniff....

Mais assez de sentimentalisme.

Donc, ce défi, c'est une manière pour moi de partager autant que possible mon histoire avec vous. De vous montrer d'où je viens, qui je suis. Ce que j'ai vécu. Parce qu'entre vous et moi, c'est sérieux.

Me suivrez-vous?

 

Pour Mlle P :

Lors de notre séjour parisien avec Cess et Lily, nos (petits) pas nous ont mené vers le Château de Versailles...
Et là...Il y a eu un vrai déclic!! ^^
Une terrible envie de tomber dans l'ambiance historique de ces décors fabuleux!

C'était tellement beau que je m'y voyais complètement....
Sur la barque qui glisse sur le lac, en train de lire un livre, lors d'un bal éclairé par mille chandelles dans la Galerie des glaces, descendant les marches, la traine de ma robe glissant doucement derrière moi, appuyée sur le rebord du balcon, admirant les jardins, puis assise dans les champs, bercée par le chant des oiseaux, me faisant courtiser sous mon ombrelle au bord de la fontaine...

Je VEUX du faste, des châteaux, des histoires de couronne et des intrigues, mais aussi des bals, des perruques, des rois, des reines, des princesses qui s'ignorent, de la romance, des combats, des guerres, un empire...
Et vous, vous voulez nous suivre?...

 

Pour moi :

Pourquoi ce challenge ? Pour plusieurs raisons… Déjà car j’avais besoin d’une excuse pour relire Les Rois Maudits de Maurice Druon. (j’ai du lire 2 tomes plus jeune). Histoire, intrigues, complots, morts, trahisons…. Je me souviens de récits passionnants et entraînants : j’ai donc envie de m’y replonger et ce challenge tombe à pic ! J 

Aussi, car dernièrement, avec Lily et Mlle P, nous sommes allées au château de Versailles, et là, les amies, je m’y suis vue comme si j’y étais.
Fini les complexes, « je suis un peu ronde », « je suis très blanche », à cette époque, j’aurais eu le physique PAR-FAIT pour être la favorite du roi en personne…  Je me vois très bien à l’époque de Louis XIV avec ses robes à bustier, ses bals, me baladant avec mon ombrelle dans les jardins du château… et c’est justement dans les jardins, devant une fontaine, à regarder les barques au loin, que j’ai eu envie de plonger dans cet univers, de lire et de vivre des livres de rois, de reines, de complots, d’amour…

Le tout en apprenant quelques petites broutilles historiques : que demander de plus ?

 

Quelles que soient les raisons qui vous animent, nous espérons que vous serez aussi tenté(e)s par cette aventure avec nous !


Ce challenge durera un an à partir du 1er juillet 2011 et les inscriptions auront lieu jusqu’au 30 juin.

 

Il y a différents niveaux :

 

valet-du-roi.jpg Niveau Le Valet du Roi : 2 livres sur le thème et un film.

 

Marie-antoinette-copie-1.jpg Niveau Marie Antoinette: 4 livres, 2 films

 

Louis14.jpg Niveau Louis XIV : 8 livres et 2 films.

 

Pour vous inscrire, ou plus tard, pour laisser les liens vers vos billets, vous pourrez laisser un commentaire sur le billet récap (cliquer sur le logo du challenge à droite, chez moi).

Pas la peine de laisser un commentaire à Pimpi, Mlle P et moi : à une seule personne ça suffit, nous nous chargerons de passer le message aux autres !

  

D’autres logos pour présenter ce Challenge :

chateau11.jpg  chateau14ter.jpg 

 

Kate-et-Will-copie-1.jpg chateau16.jpg  


 

Et pour vous aider à trouver des lectures, une petite liste non exhaustive (n’hésitez pas à nous soumettre d’autres titres) :
 

Romans

Sarah Bower, The Sins of the House of Borgia
Mireille Calmel, Le lit d'Aliénor
Bernard Cornwell, le Roi de l’hiver (la saga du roi Arhur #1)
Pierre Combescot, Faut-il brûler le Galigaï
Anne-Marie Desplat-Duc,  la série des Colombes du Roi Soleil
Jean Diwo, La fontainière du roy
Maurice Druon, Les rois maudits
Alexandre Dumas, La Reine Margot,
Alexandre Dumas, Le Collier de la Reine
Amanda Foreman, The Duchess
Philipa Gregory, The Other Boleyn Girl (Deux sœurs pour un roi)
Philipa Gregory, L’héritage Boleyn
Victoria Holt, Ma rivale, la reine.
Rosalind Laker, To Dance With Kings (Aux marches du palais)
Xavier de Langlais, Le roman du Roi Arthur
G. R. R. Martin, A Game of Thrones
Robert Merle, saga : Fortune de France
Jean-Michel Riou, l’insoumise du Roi-Soleil
Jean Teulé, Le Montespan
Alison Weir, Captive Queen, A Novel of Eleanor d’Aquitaine
Cinda Williams, Le roi Démon (Les Sept Royaumes, #1) 

 

Biographies/Autobiographies

Les mémoires de Marguerite de Valois
Françoise Chandernagor
Henri Troyat, Catherine la Grande
Stefan Zweig, Marie-Antoinette
Stefan Zweig, Marie Stuart

 

Essais

Michael Farquhar, A Treasury of Royal Scandals: The Shocking True Stories History's Wickedest, Weirdest, Most Wanton Kings, Queens, Tsars, Popes, and Emperors

Simone Bertière, Les Reines de France au temps des Valois / Les Reines de France au temps des Bourbons

Henri Troyat, Terribles Tsarines

 

Séries

Les Tudors
Les Rois Maudits (M.Druon), les deux séries (celle de 1972 et celle de 2005)

 

Films

Les Trois Mousquetaires (ce ne sont pas les adaptations qui manquent)
Marie-Antoinette, de Sofia Copola
The Duchess, de Saul Dibb
L’homme au masque de fer
La reine Margot

 

En ce qui me concerne, je m'inscris pour le niveau "Louis XIV" et les livres que je pense (oui je risque de changer d'avis) lire sont:

Louis14 

Mireille Calmel, Le lit d'Aliénor
Jean Diwo, La fontainière du roy
Maurice Druon, Les rois maudits
Anne-Marie Desplat-Duc,  la série des Colombes du Roi Soleil
Jean-Michel Riou, l’insoumise du Roi-Soleil
Jean Teulé, Le Montespan
Victoria Holt, Ma rivale, la reine.
Et les Angéliques :)

 

 

Repost 0

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg