Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 16:18

etrange vie

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre, si je l’avais lu quand je l’ai acheté, à l’époque fort lointaine où tous les blogs l’encensaient, je ne l’aurais sûrement pas apprécié.


Mais, depuis, les années ont passé (ce billet se voulant sérieux je ne ferai aucune allusion musicale), et je l’ai feuilleté et reposé plusieurs fois… Je pensais ne jamais le lire, il m’ennuyait déjà avant même d’avoir passé les 10 premières pages, la LC avec Pando (link) a été reporté maintes et maintes fois, pour être finalement fixée à dimanche dernier.


Du coup, je n’ai eu d’autres choix que de le lire et… j’ai été très agréablement surprise…

 

L’histoire qui nous est contée est celle de Nobody Owens, appelé Bod qui, suite à l’assassinat de toute sa famille par Le Jack, va être élevé dans un cimetière dont il sera  libre citoyen.

 

On suit son évolution parmi les fantômes, les sorcières, les goules et autres créatures surnaturels qui peuplent le cimetière.

On le voit développer des dons particuliers, apprendre l’histoire avec des personnes décédées depuis des siècles. On suit ce petit garçon qui se pose des questions sur le monde extérieur, qui va être amené à perdre plusieurs personnes qui lui sont proches, au fur et à mesure du livre… Chaque chapitre est une nouvelle aventure, un nouvel apprentissage pour Bod qui va se trouver dans des situations parfois très délicates…
Et puis il y a Silas, son parrain autour de qui le mystère plane. Ni mort, ni vivant, qui est-il, à pars un modèle pour Bod ?

Enfin, qui est le Jack ? Pourquoi a t-il assassiné toute la famille de Nobody ? Pourquoi ne connaîtra t-il pas le repos tant qu’il saura Bod en vie ?

 

Ce livre est touchant, poétique, il peut faire sourire comme serrer nos cœurs, contient beaucoup de mystères… Un très agréable moment auquel je ne m’attendais plus même si ce n’est de loin pas un coup de cœur.

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 08:30

 TTT3W.jpg

 

1- Noces Indiennes - Sharon Maas. Pour les différentes histoires qui se déroulent à des époques et dans des lieux différents, pour le lien entre toutes ces histoires, pour la culture indienne.

 

2- WFE – Sara Gruen. Ca tombe bien il sort bientôt. Dommage pour le choix de Jacob ceci dit, je ne suis pas convaincue du tout…

 

3- Lorsque j’étais une œuvre d’art – Eric Emmanuel Schmidt. Pour voir la représentation de l’homme devenu une œuvre d’art.

 

4- La voleuse de livre – Marcus Zusak. Un livre touchant et très différent sur la seconde guerre mondiale qui mériterait d’être adapté.

 

5- Si je reste – Gayle Forman. Car c’est le genre d’histoire qui s’adapte bien…

 

6- Le 13ème conte – Diane Setterfield. Pour l’atmosphère, l’ambiance, les manoirs, l’intrigue… 

 

7- La série Fever – KMM. Pour Dublin. Pour l’ambiance. Pour la représentation des Faes et de la dame grise. Pour Mac et Barrons.

 

8- L’ombre du vent - Zafon. Pour l’enquête, pour Barça, pour le cimetière des livres oubliés.

 

9- Rose Aimée – Beatrice Bottet : Pour les rues de Paris à cette époque. Pour l’humour de Rose Aimée et Martial. Pour l’ambiance des cabarets…

 

10- Enfin, et c’est vrai, L’amant ténébreux, Kholer. Pour voir qui serait l’acteur. Pour voir le dit acteur habillé en cuir. Pour pouvoir le féliciter d’avoir appris (et récité) un texte dénué de négations. Pour voir comment il suintera à l’écran. Pour le voir couper son assiette au lieu de la viande...

 

Les avis de Karine (link), Vilvirt (link), Theoma (link), Azilys (link), Jainaxf (link)  

 

 

 

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 09:00

de l'eau

 

Quel livre les amis ! Quel livre !!!
C'est simple, j'ai tout aimé. Du début à la fin !
J'ai été transporté, j'ai voyagé, j'étais là, avec Jacob, je partageais son quotidien, je voyais et ressentais ses émotions comme si j'étais lui, j'ai aimé, j'ai détesté, j'ai pleuré... Bref, j'y étais.

 

Ou ?  

 

Et bien, j'ai été un peu partout avec Jacob.

 

Pour commencer, dans la maison de retraite où ses enfants l'ont envoyé.

Là bas, je me suis surtout morfondue sur les effets de la vieillesse avec Jacob qui a toute sa tête mais pas forcément la force de faire ce qu'il voudrait...

 

Et puis, bien sûr, je l'ai suivi à ses 23 ans, quand il a tout perdu, ses parents, son diplôme de vétérinaire, que la vie perd tout son sens pour lui et qu'il décide de monter dans un train qui s'avère être un cirque.

 

Je l'ai suivi quand il tombe amoureux de la belle Marlène au premier regard, quand il se bat pour se faire une place, quand il est victime d'injustices, quand il se lie d'amitié avec un nain, avec des vieux alcooliques, quand son patron devient violent, quand il trouve comment se faire écouter d'une éléphante et qu’un chimpanzé s’attache à lui...

 

J'ai suivi ses joies, ses tourments, ses peurs, ses doutes.

J'ai souri, j'ai pleuré, j'ai été horrifié avec lui, pour lui...

 

J'ai ressenti l'atmosphère du cirque, de ses occupants et de son organisation comme si j'y étais. J'y ai vécu la cruauté et les conditions difficiles de cette époque et de ce milieu. J'ai vu des personnes non désirées disparaîtrent... En effet, il ne faut pas s’attendre à voir le côté « joie, rire et paillette », car ce n’est pas cette facette là qui est décrite ici… Ici, ce sont les coulisses que l’on apprend à connaître, l’envers du décor… Mesdames, messieurs, laissez de côté les clowns et les barbe à papa… place à une histoire plus sombre, à de la cruauté, au quotidien difficile des occupants du cirque…

 

Moi qui ne suis pas fan de l'ambiance des cirques, j'ai adoré ce livre car j’ai été transporté dans un univers où j’ai fait la connaissance de personnes attachantes, et touchantes. Des personnes qui ont tous un passé, qui ne sont pas arrivés là par hasard, et qui ne sont pas forcément heureux d’être là.
J’ai adoré le fait que certains animaux soient arrivés à me faire sourire et qu’il y ait toujours de l’espoir… 
 

Et si, finalement, on vit l'ambiance du cirque et de ce milieu, ce sont surtout les émotions de Jacob que nous suivons, son chemin atypique, sa vie bien rangée qui a basculé du jour au lendemain, et finalement, sa vision de la vie, de la vieillesse, de l’amour et  du cirque...

 

J'ai plongé dans cet univers particulier. Entièrement. J'ai avalé ce livre. Rapidement. J'ai aimé. Tout.
Mention spéciale pour les photos d'époques qu l'on trouve entre les chapitres...

 

Je vous recommande ce livre ! Vraiment. Un coup de coeur !

 

 

Qu'en disent mes co-lectrices Mlle pointillés, Lily, Pimpi et Touloulou ?

 

 

Repost 0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 17:28

declaration 

 

Londres en 2139 :

Plus de sida, plus de cancer, plus de maladies…

Un remède pour rester toujours en vie. « La longévité » : un médicament qui fige votre vie à l’âge où vous commencez à le consommer.

Un problème : des naissances sans morts signifieraient la fin des ressources naturelles.

Une solution : signer « la déclaration » : vous vous engagez à ne plus faire d’enfants si vous décidez de ne pas mourir.

Mais, vous pouvez aussi ne pas signer « la déclaration ». Vous décidez alors d’enfanter, de ne pas prendre « la longévité » et donc vous avez choisi de mourir, un jour… Une vie pour une vie.

Mais si vous prenez la longévité et que vous faites un enfant, celui ci devient un « surplus », un non désiré par la société.

Intéressant mais très risqué : des personnes traqueront sans merci vos enfants, ils finiront par les attraper et par les envoyer dans des établissements privés.

 

C’est dans un de ces établissements que Anna a passé toute sa vie. C’est là qu’elle a apprit à haïr ses parents, ces égoïstes qui ont fait d’elle une surplus, un rejet de la société. C’est là qu’elle a compris qu’elle n’était qu’une moins que rien et que ce qu’elle peut envisager de mieux dans la vie est de devenir une gentille et docile gouvernante.

C’est là, aussi, qu’elle va voir son monde et ses certitudes s’effondrer par l’arrivée de Peter, un surplus qui vient de se faire prendre, à 16 ans.

 

C’est une lecture très plaisante que voilà.

On s’imagine très bien le monde décrit…

Cependant, il ne se passe pas grand chose pendant une centaine de pages. Puis la rébellion se met en place, mais là, trop rapidement.

Comment vous expliquer ?

 

Anna passe en un rien de temps de la fille soumise qui refuse de croire en Peter à la fille qui lui confie sa vie et son cœur aveuglement… Mouais…

Et puis, j’ai eu du mal à m’attacher à cette héroïne qui m’a légèrement agacée au début puis qui ne m’a pas spécialement touché par la suite…

 

Ceci dit l’intrigue est bonne, il y a même des rebondissements inattendus, et l’action est ininterrompue pendant les deux derniers tiers du livre ; je n’explique donc pas vraiment pourquoi je ne ressors pas plus emballée que ça de cette lecture…

A noter que j’ai lu ce livre juste après « Delirium » et finalement on retrouve quand même toujours le même genre de schéma dans les dystopies. Ce livre a donc, peut-être, un peu souffert d’une lecture trop rapprochée avec Delirium.

 

La fin, quant à elle, peut-être une fin en soi. Pas de suspens insoutenable.

Je ne pense donc pas lire la suite : c’est sympa aussi, finalement, les fins satisfaisantes…

 

Pour celles que ça intéresse, ce livre est sorti en français...  


Elles ont adoré : Clarabel (tu l'as lu en Janvier 2008!) (link) et Sandy (link).

 

 lirenvo 5/12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Cess - dans Dystopie
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:43

Top-10-Tuesday-copie-1

 

Oui je sais on est Mercredi, mais finalement, who cares ?

 

Cette semaine, pour la reprise des Top Ten, j'ai choisi « ces livres que je devais me procurer TOUT DE SUITE et ABSOLUMENT, et qui sont finalement toujours dans ma PAL »…

 

 

-          The Dark Divine - Bree Despain. Que des bonnes critiques, un potentiel masculin de folie, une histoire prenante… Il me le fallait ! Ca fait plus d’un an qu’il est dans ma PAL…

 

-          Kafka sur le rivage - Murakami. Famille, amis, on m’en parlait depuis des lustres. Je devais me le procurer. J’ai fini par craquer, et puis… Faut dire que c’est un pavé. (et je n’ai pas le poche).

 

-          La porte des enfers – Gaudé. J’adore cet auteur, et ce livre est top – paraît-il. Je l’ai acheté le jour de sa sortie… Ca remonte au 15/08/2008.

 

-          La double disparition - de Nancy Springer. Le billet de Clarabel m’avait fait craquer, moi aussi je voulais connaître la petite sœur de Sherlock…

 

-          Leaving paradise – Simone Elkeles: quand j’ai fini « perfect chemistry » il y a plus d’un an, il me fallait d’autres livres de cette auteur, il me fallait Leaving Paradise, vous comprenez ?…

 

-          Les Stephanie Plum du tome 2 au tome 9. J’avais tellement ri en lisant la prime, j’avais tellement adoré Stephanie Plum et Morelli, qu’il me fallait la suite bien sûr. Hop, j’ai fait au moins 6 librairies pour tous les trouver…

 

-          Corpus Delicti – Juli Zeh. Un billet enthousiaste de Fashion m’avait fait craquer le jour même… Je me demande de quand date son billet…

 

-          J’ai failli te dire Oui – Federico Moccia. J’avais adoré J’ai failli te dire je t’aime. Il me fallait la suite, trop impatiente de retrouver Alex et Nikki…

 

-          Plus récemment, il me fallait : 17 lunes, Le secret de l’ange, de poussière et de sang, Changeless, Friday night bite, et dieu sait (ou pas car je suis pas sûre que ça l’intéresse vraiment), quand ils sortiront de ma PAL.

 

-   Enfin, enfin, je finirai par le livre qu’il ne me fallait pas tout de suite, que je n’ai donc pas acheté, que je ne lirai jamais, et le mieux, c’est qu’il n’encombrera jamais ma PAL… Je vous laisse deviner quel est ce livre… Un indice : il y a le mot « confrérie » dans le titre…  

 

 

Il leur fallait ces livres, ils ne sont toujours pas lus : Mlle pointillés (link) - Fashion (link) - Karine (link) - Syl (link)...  

 

 

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 09:43

 la7eme-vague.JPG

 

Oh.My.God.

Comment vous dire ?!
Je l’attendais cette suite. Vraiment. Vraiment. Vraiment. Il m’a fallu attendre un an pour retrouver Léo (et Emmi) de Quand souffle le vent du nord. Et un an c’est long quand on sait comment se termine le premier livre.

Et bien, je n’ai pas été déçue. J’ai envie de dire : Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c’était GENIAL, mon cœur s’est retourné dans tous les sens et plusieurs fois, il a fait des flips et des flops par milliers. Oh.My.God.
Ils m’avaient manqué ces deux là.

Leurs échanges, leurs analyses des mots de l’autre, leurs peurs, leur envie de se voir, leurs vies, avec mais aussi sans l’autre, leur évolution, leurs métaphores, leur coup de gueule, leurs ruptures épistolaires, leurs soirées à picoler devant leurs écrans, les malentendus et les non-dits…

Bref, on retrouve tous, tous, tous les éléments qui nous ont fait aimer (adorer) le premier tome…

Un petit passage m’a un peu « moins plu » que le reste, cependant, mais bon franchement ce n’est rien, je l’ai vite oublié, car finalement, tout ce qui reste c’est toute la panoplie d’émotions par lesquelles je suis passée une fois de plus…

Ah la la. Je suis re-tombée amoureuse de Léo. Ah la la. C’était trop bon. C’était trop vite lu. C’était trop rapide. Ah la la.

 

 

 Un IMMENSE merci à Bladelor pour le prêt ! Comment te remercier ? Hein, Comment ??? Je te suis redevable. Pas moins. Voire plus.

 

 challenge pistolaire2 (1) 4/5

 

 

 

Repost 0
Published by Cess - dans Epistolaire
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 14:33

roulotte

Et voilà la roulotte de Syl de retour par chez moi !
Je me suis régalée à écrire cet épisode (forcément, avec un rapprochement entre Zlatan et Caty, je ne pouvais espérer mieux ! :). Merci Lily pour les idées ! Finalement, on les aura fait coucher ensemble ! hihi. J’espère ne pas trop décevoir les « team Dominique » ? en même temps j’ai laissé des petites portes ouvertes…
Bonne lecture et désolée pour le pavé !!!

Ah oui ! Je devais placer les mots sui
vants : rivière - fourmilière - apoplexie - chevelure - attirance, que vous trouverez en orange dans le texte !  

 

Quand Cathy se réveilla, elle était nue, dans les bras de Zlatan… En un éclair tout lui revient, la lutte contre les esprits, la douleur de Zlatan, la fougue avec laquelle il l’avait faite sienne, ses muscles qui ondulaient sous sa peau recouverte de tatouages, ses baisers, doux au début, puis de plus en plus avides et pressants, la douleur, et pour finir, la sensation de bonheur, cette vague d’euphorie qui l’avait traversée. Rien qu’en y pensant Cathy ne put s’empêcher de rougir, mais l’attirance était de nouveau là. 
Elle n’osa pas bouger de peur de le réveiller…. Ainsi elle le scruta quelque temps, étudia chaque partie du corps de celui à qui elle s’était donnée, entièrement. Qu’il était beau. Et sous cette carapace, un homme meurtri, avec ses faiblesses… Elle sourit en songeant qu’elle ne regrettait rien. 
Pour la première fois depuis le début de toute cette aventure, elle avait envie d’y croire. Cette paix entre leurs deux peuples était possible. Elle allait même jusqu’à les imaginer en train de cohabiter. Il n’y avait qu’à regarder leurs groupes de voyage, tous avaient fini par s’entendre, par s’entraider… Oui, elle y croyait, et aux côtés de cet homme, son amant, et de son protecteur, Dominique, tout était possible… 
Elle chassa rapidement Dominique de son esprit, la douleur de le voir mourrant lui était encore trop douloureuse même si elle savait que ce n’était pas réel. Pourquoi cet esprit avait-il pris la forme de Dominique pour la torturer ? Représentait-il la personne la plus importante pour elle ? Une fois de plus Cathy se demanda quelle était la nature exacte de leur relation. La jalousie de Dominique, ses baisers volés, elle ne les avait pas inventés. Mais il était fiancé, et c’était à Zlatan qu’elle s’était donnée. Elle avait aimé ça… Cet homme l’apaisait, elle se sentait en sécurité avec lui. Elle ne supporterait pas de le perdre non plus…  
Cette idée lui tordit l’estomac et elle passa ses mains dans la chevelure de son amant. En voyant ses yeux bruns s’ouvrir et la dévisager, puis ses lèvres lui sourire, elle comprit qu’elle était heureuse d’être là, avec lui. S’était-elle d’ailleurs déjà sentie aussi épanouie ?


  

14 jours plus tôt…

 

Depuis l’attaque des sauterelles, les papillons et les arachnéens continuèrent leur chemin vers la montagne aux 2 pics, sans incidents majeurs. 
Au fur et à mesure que les jours passaient, que les rivières  déferlaient, que les équipes trouvaient de  la viande, des fruits et du poisson à manger, la bonne humeur s’installa et avec elle une harmonie entre les 2 groupes qui semblait sincère…
Des couples et des affinités se créaient et c’est avec un sourire en coin qu’Aaron jugeait ce beau monde. Il n’en revenait pas. Ces 2 clans qui, il y a à peine un mois se toisaient avec arrogance, se seraient étripés, les voilà qui s’entraidaient,  riaient, marchaient côte à côte -telle une fourmilière- et chassaient ensemble… Il ne put s’empêcher de rire à l’idée du rapprochement entre Sylphide et Marat. Malgré les centaines de piques qu’ils se lançaient par jour, l’attirance entre eux était claire comme de l’eau de roche…

Il se tourna vers sa petite fille… Elle aussi avait bien changé … On voyait qu’elle avait pleinement accepté sa condition de reine à présent. Plus sûre d’elle, rayonnante de beauté, elle commençait même à avoir du répondant.

Certes pas tout le temps, il la voyait bien rougir de temps en temps et jeter un coup d’œil à Zlatan. Aaron sourit et se demandait ce que le roi des arachnéens pouvait bien envoyer comme pensées et  comme images à sa petite fille pour qu’elle rougisse de la sorte… 
De ce côté là aussi, elle aurait des choix à faire… 
L’amour que lui portait Zlatan et Dominique crevait les yeux. 
Même si il était promis à Anne, Dominique souffrait du rapprochement entre Zlatan et Cathy, c’était évident… 
A chaque cours qu’il donnait à Cathy, tous les soirs, on voyait qu’il se retenait pour cacher ses sentiments… 
Car Cathy travaillait tous les jours avec Zlatan à ses pouvoirs arachnéens : elle avait appris à bloquer ses pensées pour que seul le tunnel entre son interlocuteur et elle soit ouvert. A part si elle choisissait délibérément de parler ou de partager ses pensées à tous. Aussi, physiquement, elle avait la rapidité et la force des arachnéens. Et plus étonnant encore, elle n’avait pas eu de difficultés à se transformer et à changer son apparence, comme l’avait fait Zlatan quand il s’était fait passer pour Anne…
En échange, elle apprenait à ce dernier à découvrir et à se servir de ses pouvoirs de papillons, qu’elle même apprenait le soir, avant le dîner en groupe, avec Dominique…
De ce côté-là aussi, ses facilités et ses capacités étaient hors du commun. Son aura, quand elle se transformait, était incroyable, puissante, et sa beauté était à couper le souffle… Elle apprit rapidement, à « voler » en grimpant aux arbres, en sautant haut et loin, et surtout en se téléportant… C’était la seule qui y arrivait dans cette forêt même si elle ne pouvait pas aller loin…

Aaron continuait de regarder Cathy, qui terminait sa leçon avec Dominique, alors que Zlatan l’attendait, avec une fierté non dissimulée... 
Puis son regard se porta plus loin et il sut que ce soir serait le dernier avant la première épreuve. Ils atteignaient la montagne aux 2 pics. Demain matin, Cathy et Zlatan devraient partir seuls à la rencontre de leur mission… 

La voix de Cathy le sortit de sa rêverie :
- Si c’est pour être accompagnée de deux hommes qui ne sont pas capables de maîtriser leurs pulsions et se contrôler, je préfère être toute seule ! 
Revenez me voir quand vous arrêterez de jouer les machos en puissance…!

Des rires fusèrent de toute part, à l’exception des deux machos en question qui restèrent interdits.

Le feu fut allumé, la nourriture distribuée et l’atmosphère redevint paisible. 
Le plan du lendemain fut discuté et accepté par tous : Cathy et Zlatan devaient se rendre seuls au pied de la montagne, ils continueraient pendant que le reste du groupe les attendrait. Après 2 jours sans nouvelles, Dominique, Sylphide, Marat et Alex partiraient à leurs recherches. 



Tous se couchèrent et c’est un Dominique anxieux qui vint réveiller Cathy à l’aube… 
- Cathy, il est l’heure. Je suis désolé de m’être comporté comme un idiot hier. C’est juste que je ne supporte pas de voir Zlatan flirter avec toi. Je n’aime pas votre intimité… Je n’y peux rien, ne m’en veux pas. Sois prudente ma reine, je penserai à toi continuellement…


Et sans lui laisser le temps de répondre, il partit dans les bois, après lui avoir déposé un baiser sur le front…


 

Cathy se prépara et après avoir mangé, prit la route en compagnie de Zlatan…
Il leur fallu la journée pour arriver devant la montagne… 
Au début, ils ne virent rien, puis une énorme pierre attira leur attention. Gravé dessus, l’on pouvait lire « Le roi et la reine qui sont arrivés jusqu’ici devront affronter leur première épreuve. Ensemble. Sans aide. Ils rentreront dans la cavité sous la montagne et devront vaincre leurs propres démons. Cette épreuve sera celle de l’esprit, et s’ils s’en sortent, ensemble, ils devront alors cheminer vers l’épreuve physique. »

Armés de leurs couteaux, et ne sachant pas exactement comment interpréter ce message, Cathy et Zlatan se dirigèrent vers la grotte qu’ils avaient aperçue en arrivant. 

Elle était immense, et sombre… Cathy se sentait de plus en plus claustrophobe et au bord de l’apoplexie.

Sans le bras ferme de Zlatan qui la soutenait et la guidait plus loin vers les ténèbres, elle se serait sans doute évanouie de peur…

Puis, soudain, une lumière éblouissante la força à fermer les yeux. Le bras de Zlatan ne la soutenait plus. Quand elle ouvrit les yeux, elle vit Dominique devant elle,  au loin, défiguré par la peur, couvert de sang et qui hurlait. Il la suppliait de venir l’aider, il était en train de mourir… Cette image relevait de la torture pour Cathy, elle s’entendit hurler, et la douleur la fit vomir. Elle se releva enfin pour aller secourir Dominique ? Comment était-il arrivé là ? Pourquoi lui ? Pouvait-elle le sauver ? Arriverait-elle à temps ?! Elle marchait à tâtons pour arriver à lui quand elle se rappela qu’elle était dans la grotte. Comment Dominique avait-il pu arriver ici, blessé ? Se souvenant de la prophétie sur la pierre, elle comprit qu’il n’était pas réel et même si le cri de Dominique lui était insupportable et qu’elle savait sans le moindre doute qu’il continuerait à la hanter très longtemps, elle arriva à s’arrêter et à détourner les yeux…

C’est alors qu’elle vit Zlatan qui trébuchait en courant vers une femme magnifique. Il hurlait, il pleurait, lui criait qu’il arrivait, que cette fois il arriverait à la sauver… 
Cathy n’avait jamais vu cette femme mais elle savait qu’elle devait stopper Zlatan. Il ne devait pas la toucher…

Elle avait beau hurler son nom, il ne s’arrêtait pas. Il ne l’entendait pas. Il  hurlait le nom d’Elena.
C’est alors qu’elle se projeta dans la tête de Zlatan et lui ordonna de la regarder…

« Elle n’est pas réelle Zlatan, arrête-toi. C’est une vision, un leurre. Seulement l’épreuve que nous devons passer, ensemble, pour libérer nos peuples de la guerre. Est ce que tu te souviens ? Fais-moi confiance, vient avec moi. Je ne sais pas qui elle est, mais elle n’est pas réelle. Moi par contre, je le suis. Retourne-toi, reviens-moi… ne nous perd pas… »

 

Peu à peu, alors que les mots firent leur chemin, Zlatan tomba à genoux, en pleurant. Dominique et Elena disparurent… Cathy se retrouva également à genoux, serrant contre elle un homme qu’elle avait l’impression de découvrir. Où était sa carapace ? Qui était cette femme ?

Même calmé, il était clair qu’il ne parlerait pas d’elle à Cathy… 
Et puis, sans qu’elle s’y attende, il l’embrassa avec fougue, avec rage et désespoir et elle ne put et ne voulut lui résister. Elle lui rendit ses baisers, avide de le découvrir, de l’apaiser, de l’aimer.

Ils s’endormirent longtemps après, enlacés, et sur les mots et promesses de Zlatan : Merci de m’avoir sauvé tout à l’heure. Je m’étais perdu. Mon passé m’a rattrapé. Mais tu es là. Je t’ai. Je t’aime, tu es mon avenir. Désormais c’est vers toi que je mon être se tournera. Toujours…. 



Dans la nuit, Zlatan eut le sommeil agité ce qui réveilla Cathy. N’arrivant pas à le tranquilliser elle décida d’aller dans son esprit et c’est là qu’elle aperçu les rêves, ou plutôt les cauchemars de son amant… Cette femme, Elena, il l’avait aimée. Plus que tout. Elle portait son enfant quand elle était morte, lors de sa transformation. Zlatan n’avait pas pu l’aider. Il était arrivé trop tard et s’en était jamais remis. Il était persuadé qu’il aurait dû et pu la sauver… Il n’avait plus souri jusqu’à sa rencontre avec Cathy.

Elle sortit de ses pensées en sachant qu’il ne lui avait pas menti hier quand il lui avait dit qu’il l’aimait et qu’elle était son avenir… 
Elle put ainsi se rendormir plus sereinement…

 -------------------

Quand Cathy se réveilla, elle était nue, dans les bras de Zlatan… En un éclair tout lui revient, la lutte contre les esprits, la douleur de Zlatan, la fougue avec laquelle il l’avait faite sienne, ses muscles qui ondulaient sous sa peau recouverte de tatouages, ses baisers, doux au début, puis de plus en plus avides et pressants, la douleur, et pour finir, la sensation de bonheur, cette vague d’euphorie qui l’avait traversée. Rien qu’en y pensant Cathy ne put s’empêcher de rougir, mais l’attirance était de nouveau là. 
Elle n’osa pas bouger de peur de le réveiller…. Ainsi elle le scruta quelque temps, étudia chaque partie du corps de celui à qui elle s’était donnée, entièrement. Qu’il était beau. Et sous cette carapace, un homme meurtri, avec ses faiblesses… Elle sourit en songeant qu’elle ne regrettait rien. 
Pour la première fois depuis le début de toute cette aventure, elle avait envie d’y croire. Cette paix entre leurs deux peuples était possible. Elle allait même jusqu’à les imaginer en train de cohabiter. Il n’y avait qu’à regarder leurs groupes de voyage, tous avaient fini par s’entendre, par s’entraider… Oui, elle y croyait, et aux côtés de cet homme, son amant, et de son protecteur, Dominique, tout était possible… 
Elle chassa rapidement Dominique de son esprit, la douleur de le voir mourrant lui était encore trop douloureuse même si elle savait que ce n’était pas réel. Pourquoi cet esprit avait-il pris la forme de Dominique pour la torturer ? Représentait-il la personne la plus importante pour elle ? Une fois de plus Cathy se demanda quelle était la nature exacte de leur relation. La jalousie de Dominique, ses baisers volés, elle ne les avait pas inventés. Mais il était fiancé, et c’était à Zlatan qu’elle s’était donnée. Elle avait aimé ça… Cet homme l’apaisait, elle se sentait en sécurité avec lui. Elle ne supporterait pas de le perdre non plus…  
Cette idée lui tordit l’estomac et elle passa ses mains dans les cheveux de son amant. En voyant ses yeux bruns s’ouvrir et la dévisager, puis ses lèvres lui sourire, elle comprit qu’elle était heureuse d’être là, avec lui. S’était-elle d’ailleurs déjà sentie aussi épanouie ?


 ------------------- 

 

Des centaines de baisers, de rires et de câlins plus tard, ils sortirent et se dirigèrent à nouveau vers la pierre… Là se trouvait une épée solide, magnifique. Les mots sur la pierre étaient différents de ceux de la veille…
Il leur faudrait affronter l’épreuve physique, à deux, et pour cela se rendre aux chutes d’eau de la vallée des morts, située à l’autre bout de la forêt… 

Il leur faudrait encore des semaines pour y arriver, mais ensemble, avec leurs alliés, leurs amis, ils savaient que tout était possible…  

 

Je m’arrête ici et la personne qui reprendra les aventures de Caty après moi devra composer avec les mots suivants : amour, joie, jalousie, meurtre, bébé. 

 

Repost 0
Published by Cess - dans Blabla
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 11:03

souffle.JPG

 


Je freinais un peu des quatre fers à l’idée de lire ce livre… Voyez-vous, je savais que Valek allait être moins présent dans ce tome ci. Et pour cause, Elena retourne en Sitia, son pays natal, alors que son amant aux yeux saphir reste en Ixia…

Mais j’aurais du relire mon billet sur le tome 1 car je notais alors (très justement) « ce n'est pas pour leur histoire d'amour que ce livre se lit vite et qu'il est prenant ! ».

Et bien, ceci s’applique aussi pour ce tome 2 !
Une fois de plus, l’histoire est très prenante même sans Valek. Il y a plusieurs intrigues différentes, plusieurs problèmes à régler en même temps, des meurtres, des enlèvements, des lettres de menace, on fait la connaissance de nouvelles personnes, certaines aussi détestables que d’autres sont adorables, Elena découvre ses pouvoirs et apprend à les maîtriser, elle rencontre sa famille, fait face à l’animosité de son frère qui la déteste ouvertement, se fait kidnapper dès les premières pages…


Bref, une fois de plus on ne s’ennuie pas, on ne voit pas les 500 pages défiler, et c’est même un plaisir de passer plus de temps avec cette héroïne un peu tête de mule, forte, qui fonce toujours vers les ennuis…

 

J’ai également beaucoup aimé l’univers décrit, la différence entre Sitia et Ixia, les rancunes et les à priori du conseil des magiciens vs le commandant, et le tiraillement d’Elena, qui sait qu’elle appartient aux deux peuples et ne peut en choisir qu’un…

 

Et puis bon, quand même, il y a Valek. Je mentirais si je disais que je n’ai pas été contente de le retrouver (voire légèrement surexcitée) !
Il est égal à  lui-même. Sûr de lui, excellent stratège, follement épris de notre héroïne, toujours là quand il faut, le meilleur des soutiens… Un peu l’homme parfait quoi.

J’aime toujours autant ce personnage énigmatique au grand cœur et j’espère quand même qu’il sera plus présent dans le prochain tome…

 

Seul bémol dans cette lecture, pour ma part : j’ai trouvé les discussions entre Elena et Kiki (non on ne se moque pas), sa jument, un poil ridicule et infantile… Et puis un cheval qui a un QI supérieur à celui de Einstein, ça me laisse un peu dubitative…

 

Mais bon, je cherche la petite bête car j’ai vraiment passé un excellent moment.

Et vous savez quoi ? J’en redemande !
J’ai déjà le tome 3 qui m’attend sagement dans ma PAL. Dès que mes petites copines de LC, Bladelor (son avis link) et Sandy (son avis… link) le reçoivent, on s’y colle ! Vivement.

 

 MIDINETTE 

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 11:54

     oscar-pill1  OP3COUV  couvop3

 

Souvenez-vous, je vous parlais  il y a peu de mon coup de cœur pour la série Oscar Pill de Eli Anderson.


Et bien figurez-vous que je viens d'apprendre que les droits de cette série ont été acheté par la Warner Bros et par David Heyman, les producteurs de Harry Potter...

J
e suis ravie car je trouve qu'Oscar le mérite amplement ! BRAVO à l'auteur !  

 

Repost 0
Published by Cess - dans Blabla
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 22:16

Bon. Lily et Mlle Pointillés m'ont demandé une mise à jour de ma PAL pour pouvoir choisir le livre qu'elles vont m'imposer pour la fin du mois de Mai...
Bon. Bon. Bon.
Franchement, à pars un petit craquage de rien du tout la semaine passée, je n'avais (quasi) RIEN acheté depuis Janvier. Bladelor, j'espère que tu es fière de moi....
Si achats il y a eu, ou cadeaux, en général, ils n'ont même pas vu la couleur de ma PAL... Car j'ai lu 29 livres et 5 mangas depuis le 1er Janvier. Et mystérieusement, il n'y a pas autant de livres barrés dans la liste ci-dessous, qui reprend celle de Décembre.

Barrés donc, sont les livres que j'ai lu, à pars "En cage" que je ne compte plus lire, et "Sookie 2" que je donne avec plaisir.
En orange vous trouverez les réponses à la question "comment ce livre a t-il atterri dans ta PAL, Cess ?" 

Conclusion, ma PAL est passée de 173 à 162 en 3 mois alors que je me suis vraiment vraiment vraiment contrôlée pour ne pas céder à quelques impulsions livresques. Voyez où ça me mène ! Seulement 9 livres de moins en 3 mois. Comment vous dire ? Je suis déprimée.

Allez c'est parti...

 

 

De l'autre côté du lit - Alix Girod de l'Ain 

Kane and Abel – Jeffrey Archer 

Magie de pacotille – Kelley Armstrong 

Men of the orherworld – Kelley Armstrong 

Le baiser du mal - Keri Arthur 

Un automne à River Falls - Alexis Aubenque  

5 jours à River Falls -  Alexis Aubenque 

La lamentation du prépuce – Shalom Auslander   

 

Le chant des orques – Antje Babendererde 

En cage – Kalisha Buckhanon 

La reine des lectrices – Alan Bennett 

HHhH – Laurent Binet 

La couleur de la haine - Malorie Blackman 

Pépites - Anne-Laure Bondoux 

Rose-Aimée – Tome 1 – Béatrice Bottet 

Brightly Woven – Bracken (je l’avais commandé en décembre je crois bien)
Quatre filles et un jeans – Ann Brashares 

Mon mec en toc – Kate Brian 

Les liens du sang – Patricia Briggs 

Le baiser de fer – Patricia Briggs 

C’est fou ce qu’on voit de choses dans la vie ! – Nicole de Buron 

 

Vampire City – Rachel Caine (envoyé par binomette sans que je lui demande)
La maitresse du vent – Rachel Caine (envoyé par Sofia, sans que je lui demande…)
Lady Pirate T1 : Mireille Calmel 

L’amour est à la lettre A – Paola Calvetti 

Graceling - Kristin Cashore 

Sa seigneurie - Shaine Cassim  

Le corps de liane  - Cypora Petitjean-Cerf

Les extraordinaires aventures de Kavalier et Clay – Michael Chabon 

Le seuil des Ténèbres 1 - Karen Chance  

Le baiser de l’ange – Elizabeth Chandler 

L’âme du mal – Maxime Chattam 

Le crime de l’Orient Express – Agatha Christie 

Le palanquin des larmes – Ching-Lie Chow 

La petite fille de Monsieur Linh – Philippe Claudel 

Homo Vampiris - Fabien Clavel  

Sans laisser d’adresse - Harlan Coben 

La pluie avant qu’elle tombe – Jonathan Coe 

Filer droit - Colerman 

Malédiction d’Old Haven – Fabrice Colin 

La saga Mendelson T2 – Fabrice Collin 

A melie sans mélo – Barbara Constantine 

Le secret de l’Ange – Melissa de la Cruz 

 

Mariage à l’indienne – Kavita Daswani 

La grand-mère de Jade – Frédérique Deghelt 

Le journal d’Aurélie Laflamme – India Desjardins 

The Dark Divine – Bree Despain 

King Kong théorie – Virginie Despentes 

Les Colombes du Roi Soleil – Desplay-Duc 

Along for the ride – Sarah Dessen 

La reine des rêves - Divakaruni  

La dernière concubine – Lesley Downer 

Etude en rouge – Conan Doyle 

Le chien des Baskervilles – Conan Doyle 

Les trois mousquetaires - Alexandre Dumas 

Le comte de Monte-Cristo - Dumas 

La passion selon Juette – Clara Dupont-Monod 

 

Going too far – Jennifer Echols 

Leaving paradise – Simone Elkeles
Return to paradise – Simone Elkeles (parce qu’il parait qu’il faut avoir le tome 2 pour le lire le 1. Du coup je me suis dit que si je ne me procurais pas celui-ci, le premier ne sortirai jamais de ma PAL). 

Happy Mariage – tome 1 – Maki Enjoji 

Quatre ou double – Janet Evanovich 

Cinq à sexe - Janet Evanovich 

Six appeal- Janet Evanovich 

Septième ciel - Janet Evanovich 

Le grand huit - Janet Evanovich 

Flambant neuf - Janet Evanovich 

 

Le crépuscule des elfes – Jean-Louis Feitjaine 

Quatre sœurs T3 et T4 – Malika Ferdjoukh 

  Incarceron - Catherine Fisher  

Madame Bovary – Flaubert 

Vango – Timothée de Fombelle 

Les cœurs fêlés –Gayle Forman 

J’étais derrière toi – Nicolas Fragues 

Le journal – Anne Franck
Creuser sa tombe – Jeanine Frost (parce que Bones). 

Trill on eden – Tome 8- Maki Fujita 

Reckless – Cornelia Funke 

Bloody Kiss – tome 1 – Kazuko Furumiya 

 

17 Lunes – Kami Garcia et Margaret Stohl 

L’étrange vie de Nobody Owen – Neil Gaiman 

La porte des enfers – Laurent Gaudé 

Je l’aimais – Anna Gavalda 

La consolante - Anna Gavalda 

Angélique Marquise des Anges + Anne Golon
De l’eau pour les éléphants – Sarah Gruen (je ne connaissais pas le livre mais bon quand j’ai vu que Lily, Mlle Pointillés et Touloulou faisaient une LC sans me convier, je me suis dit que non ça se faisait pas,  de pas m’inclure, du coup je me suis inscrite…)

Le club des incorrigibles optimistes – Jean-Michel Guenassia 

Azilis Tome 1 - Valérie Guinot 

Azilis Tome 2 - Valérie Guinot   

 

Une situation légèrement délicate - Mark Haddon 

Tsipora – La bible au féminin – Marek Halter 

Le cadavre rieur – Anita black T2 – Laurell. K. Hamilton 

Merry Gentry T1 – Laurell K. Hamilton 

La communauté du Sud – Tome 1 – Charlaine Harris 

La communauté du Sud – Tome 2 – Charlaine Harris 

Sorcière pour l’échafaud T1  - Kim Harrison 

Moonlight – Rachel Hawthorne 

Qadehar le sorcier T1 – Erik L’Homme 

Vicki Nelson Tome1 - Tanya Huff 

Le meilleur des mondes – Aldous Huxley 

 

Fallen – Lauren Kate 

Cat Street – Tome 1 - Yoko Kamio 

Corniche Kennedy – Maylis de Kerangal 

La trilogie Berlinoise – Philip Kerr 

La ligne verte – Stephen King 

Marche ou Crève - Stephen King 

Misery - Stephen King  

Can you keep a secret – Sophie Kinsella 

L’histoire de l’amour – Krauss 

Inconnu à cette adresse – Taylor Kressman 

 

L'amant de Lady Chatterley - D.H Lawrence

Tout est sous contrôle - Hugh Laurie 

La belle de Joza -  Kvëta Legatovà. 

Robe de marié - Pierre Lemaitre 
Tout près, le bout du monde – Maud Lethielleux (C’est binomette qui me l’a envoyé sans que je lui demande). 

Melnitz – Charles Lewinsky 

Pourquoi j’ai mangé mon père – Roy Lewis 

15 ans welcome to England – Sue Limb 

La vie (pas) très cool de La Carrie Pilby - Caren Lissner  

 

De poussière et de Sang – Marcus Malte (bon j’étais déprimée le jour où Clarabel en a parlé, du coup, il fallait que je me remonte le moral…)
Je suis une légende – Richard Matheson 

Amy et Roger’s Epic detour – Morgan Matson 

Bel-Ami – Maupassant 

Cherub T3 – Arizona Max 

Et que le vaste monde poursuive sa course folle – Colum McCann 

Samedi - Ian McEwan 

Succubus Dreams Richelle Mead 

Sucubus Nights Richelle Mead 

3 mètres au dessus du ciel - Federico Moccia  

J’ai envie de toi – Federico Moccia

J'ai failli te dire oui - Federico Moccia  

La punition d’Adam Black – KM Moning 

Le pacte de McKeltar – KM Moning 

Miss charity – Marie-Aude Murail 

Qui veut la peau de Maori Cannell - Marie Aude Murail  

Kafka sur le rivage – Haruki Murakami 

 

Friday night bites – Chloé Neill (une fois qu’on a lu le 1, il est normal de se procurer la suite non ?)
Reines du lycée – Alyson Noel 

Les cafards - Jo Nesbo  

Rue Sans-Souci - Jo Nesbo  

L’homme chauve-souris - Jo Nesbo  

La Voix Du Couteau Tome 1 : Le Chaos En Marche - Patrick Ness 

Le temps n’est rien - Niffenegger 

 

O

Birth Marked : Rebelles – O’Brien (je sais même pas pourquoi je l’ai commandé le jour où j’ai déprimé et où je me suis accordée une petite folie)

Un homme à distance - Pancol 

Parfaite pour toi - Susan Elizabeth Phillips 

L’élu – Chaim Potok 

 

Sotah – Naomi Ragen 

Jaz Parks – Tome 1 – Jennifer Rardin 

Emily The Stranger – Tome 1 – Rob Reger
Entre mes nunga-nungas, mon Coeur balance – Louise Renninson (il part d’ici Avril car je vais le lire avec Karine… Même pas 2 mois dans ma PAL, autant dire qu’il ne l’aura même pas vraiment connu…)

L’amour comme par hasard – Eva Rice 

Shantaram – Gregory David Roberts 

Rêves en blanc – Nora Roberts (livre acheté par mon père pour ma grand-mère qu’elle a refusé. Allez savoir pourquoi?. Moi en tous cas je me suis dit « tiens mais je vais tenter alors, Nora Roberts, c’est pas mal je crois non ?”)

Maintenant c’est ma vie – Meg Rosoff 

Un homme – Philippe Roth 

 

Ulysse from Bagdad – E.E. Schmidt 

La tectonique des sentiments – E.E. Schmidt 

Le pavillon des pivoines – Lisa See 

Liberté égalité chocolat – Alex Shearer 

Les filles du samourai T3 – Maya Show
How to Marry a millionaire Vampire – Kerrelyn Sparks (faute à Pimpi qui me l’a gentiment envoyé sans que je lui demande…)

Prémonitions - L.J Smith 

Le souffle d'émeraude - Maria V Snyder  

Les secrets d’opale – Maria V Snyder 

La caverne des idées – José Carlos Somoza 

La double dispatition – Enola Holmes – Nancy Springer 

Les terres saintes - Amanda Sthers  

Chicken streets - Amanda Sthers 

The Game – Neil Strauss  

 

Le montespan - Jean Teulé  

Des Étoiles Au Plafond - Johanna Thydell 

La conjuration des imbéciles - John Kennedy Toole 

Le livre de Joe – Jonathan Tropper 

La Malédiction Des Anges - Danielle Trussoni 

 

L’épopée de xylara t3 – Elizabeth Vaughan 

 

W

Cathy’s book- Weisman 

13 balles dans la peau – David Wellington 

Quand l’ouragan s’apaise – Kathleen E. Woodiwiss (celui là, je sais pas d’où il sort, je sais que je l’ai pas acheté et qu’on ne me l’a pas offert… mystère et boule de gomme pour ce J’ai Lu pour elle. Après réflexion je crois que je l’avais acheté pour les harlequinades mais que j’en avais choisi un autre. J’avais pas du oser le mettre la dernière fois dans ma liste… Celui là est pas près d’être lu, c’est moi qui vous le dis.). 

Le choeur des femmes - Martin Winckler  

 

Sweethearts - Sara Zarr 

Corpus Delicti – Juli Zeh 

Le joueur d'échecs - Stefan Zweig 

Lettre d’une inconnue – Stefan Zweig 

Repost 0
Published by Cess - dans PAL - LAL
commenter cet article

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg