Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 11:32

mon-nez.JPG

 

Georgia :

 

- a 14ans, un chat  qui ressemble plus à un pitbull non dressé et une petite sœur Libbye qui pue souvent le caca, et qui a des sorties mythiques et on ne peut plus embarrassantes.

- en veut à mort à sa mère de s’être marié avec son père dont elle a hérité le nez. (Comprenez : son plus grand problème dans la vie. Elle sait exactement comment elle doit sourire pour ne pas le faire ressortir).

- Elle a des copines pas forcément fute fute, mais qui la suivent dans ses délires, elles rendent folles leurs profs, se disputent et se réconcilient, s’appellent toutes les 2 minutes et font des soirées pyjama…
- Tombe raide dingue amoureuse de Robbie, autrement appelé Super Canon.


 

Bref, Geogia est une héroïne hilarante dont on suit le journal.

Dès la première page où on apprend que Georgia s’est rendue à une soirée déguisée en olive verte fourrée au piment, on se marre on se marre, et on ne s’arrête plus…

Georgia a du répondant, du caractère, elle est drôle, a le chic pour les mauvais plans, a tendance à légèrement dramatiser, elles se donnent des notes avec ses copines en cours pour savoir qui a le plus beau nez, les plus beaux cheveux ou le plus beau corps, elle déteste ses parents qui ne la comprennent pas, veut se teindre en blonde, expérimente ses premiers baisers…

Bref Georgia c’est l’ado classique, la petite pisseuse, celle qu’on a été, dans laquelle on se reconnaît.

 

 

Franchement, si vous voulez vous marrez pendant tout le long d’un livre, (au risque d’être prise pour une folle dans les moyens de transports), et vous changez les idées, allez-y, n’hésitez pas, jetez-vous sur le journal intime de Georgia.

Pour ma part, il me tarde de me procurer le second tome ! J

 

Elles sont aussi convaincues : Fashion, Karine, Fée 

Extraits à venir quand j'aurai le livre sous la main :) (et oui, on ne sait jamais d'où et quand on écrira un billet et si je devais toujours avoir sur moi deux livres plus les livres lus dont je dois faire les billets, il faudrait m'appeler Bourricot)

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 08:47

mercy.JPG 

 

Ce n’est pas un secret, je n’étais pas sortie franchement emballée de la lecture des 2 premiers tomes…

Pourquoi m’obstiner donc ? Déjà car il était dans ma PAL (ce qui est une bonne raison, vous en conviendrez), mais aussi, surtout, car de l’avis de tous (je crois pouvoir oser le toutes là), donc de l’avis de toutes, ce tome marque un tournant dans la série… Qu’en est-il ?!

Et bien oui, les amis, il marque un tournant. Déjà, Mercy fait ENFIN un choix entre Adam et Samuel (Alléluia).

Bon, certes, ce choix est loin de se faire rapidement, mais bon, hein, comment vous dire ?, rapide n’est pas exactement le mot d’ordre du livre, si vous voyez où je veux en venir.

Longueur par contre, c’est une autre histoire… Car il faut quand même que je vous raconte que pendant plus de 200 pages j’ai bien cru que ce livre serait le dernier que je lirai de cette série (mais l’avenir me prouvera le contraire… comme quoi il ne faut vraiment pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué). Bref revenons à nos moutons, heu, non à nos Faes, nos coyotes et loups-garous…

 

Zee, le Fae, ami et mentor de Mercy, est arrêté pour avoir tué quelqu’un. Le monde des Faes a l’air de s’accommoder de cette arrestation et Zee va probablement finir sa vie en prison ou pis, tué… C’est sans compter sur Mercy qui ne laisse pas tomber un ami…

 

Revenons maintenant à nos fameuses 200 premières pages qui se découpent comme suit :

-          Environ 20 pages sur le fait que Mercy est traumatisée par les vampires (cf tome précédent).

-          Environ 50 pages sur un concert que donne Samuel pendant lequel il passe, en toute simplicité, de la guitare, au piano, en passant par l’harmonica et le violon. 
Bon, ok je suis mauvaise langue, peut-être que l’harmonica n’est pas cité mais en tous cas, il joue facile de 10 instruments. Mais les talents de cet homme ne s’arrêtent là! Sam est un loup dominant, médecin urgentiste de profession, qui sait donc jouer de tous les instruments de musique au monde, il chante comme un dieu, il est beau comme un dieu, il embrasse comme un dieu, fait la cuisine comme un dieu et, fort utilement (oui utilement si je veux), il sait crocheter les serrures…

Bref cet homme à tout pour lui, on se demanderait presque pourquoi Mercy… Non je m’arrête là, je ne veux pas vous spoiler…

Moi je dis un tel homme aurait du avoir plus de 50 pages qui lui sont consacrées mais bon, c’est pas moi l’écrivain.

-          30 pages nous parle de Mercy qui trouve une avocate (anti Fae : logique) à Zee (le fae donc si vous avez déjà décroché) et donc 30 pages pour la convaincre de défendre Zee. Pour info, on ne reverra plus jamais du tome l’avocate en question, ce qui me laisse tout de même pantoise. (rien de moins)

-          S’ensuivent 50 pages d’analyse des sentiments entre Mercy et Sam : Je t’aime, moi aussi, mais ton loup ?, quoi mon loup ?, il m’aime lui ?, heu mais toi non plus en fait, mais tu me détesterais en femme, non mais mon loup a été le premier à t’aimer…
Bref vous avez compris… Notez bien qu’un ou deux bisous (non désirés par Mercy) sont échangés pendant ces quelques pages fort intéressantes…

-          Puis 50 pages sont consacrées à Jess, la fille d’Adam qui s’est fait agresser. Ce qui a rendu Adam fou de rage (on peut pas lui en vouloir). Mercy va venir apaiser les tensions et recevoir un baiser (pour la peine) (non désiré également, le baiser, mais qu’elle ne peut repousser car bon, Adam est de mauvais poil).
Note à moi-même : y’a pire quand même dans la vie, que de se faire embrasser et courtiser par 2 bombes anatomiques, sans le vouloir… Je devrais peut-être devenir mécano ?

-          Une soixantaine de pages distillées un peu partout dans le livre parleront de la dominance chez les loups. Vu que ça fait 3 tomes qu’on me répète les règles des loups en boucle, je pourrais vous faire un billet sur ces règles que je connais désormais par cœur. Mais je sens (aurais-je le flair d’un loup-garou ?), je sens donc,  la piqûre de rappel s’imposer dans le tome 4 ? C’est qu’on n’a pas bonne mémoire, nous autres, lecteurs de bit lit…

 

 

Bref, bref, bref, jusqu’à plus de 200 pages, il ne se passe RIEN, et le mieux dans tout ça, c’est qu’on a oublié Zee, (qui est, je vous le rappelle, tout de même au centre de l’intrigue du livre) et ben pendant 200 pages on n’en parle plus, on n’y pense plus, niet,  A ciao bonsoir !…

 

Et puis, et puis, vers le milieu du livre, tout s’enchaîne…

L’intrigue revient au premier plan, l’action est omniprésente, il y a pleins de rebondissements, Adam est plus présent, Mercy subit des épreuves difficiles dont elle ne sort pas indemne… et puis, elle fait finalement un choix amoureux…

 

J’ai vraiment beaucoup aimé cette seconde partie du livre et je commence enfin à comprendre l’engouement pour cette série.

Je vais donc lire la suite (et oui, tout ça pour ça !) mais j’espère vraiment que les prochains tomes ne mettront pas autant de temps à devenir intéressants, car 200 pages, c’est long quand on s’ennuie…

 

Une LC avec Deliregirl (link) et Pimpi (link).  

Repost 0
Published by Cess - dans Bit-Lit
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 14:47

 

lycee.JPG 

 

Emma est une lycéenne normale, plutôt intelligente, pas spécialement populaire mais sans pour autant être mal dans sa peau. (vous suivez ?)

La veille de ses 17ans elle reçoit une carte postale d’Hugo qui la largue par ce biais... (Vous avez dit Goujat ? la Classe en tous cas… j’ai toujours dit que les mecs étaient plus faibles que les filles pour ce genre de choses. Tu me diras, la carte postale, c’est toujours mieux que ceux qui décident tout simplement de plus donner de nouvelles… (comment ça, ça sent le vécu ?)). A ce stade là, notre héroïne n’est pas des plus heureuses, (même si finalement, elle l’a jamais vraiment aimé son petit ami méga populaire), mais quand elle reçoit le soir même un SMS du garçon en question qui dit « Aude, ça y est j’ai largué Emma, j’ai trop hâte de te voir », là, elle n’est plus contente du tout (on la comprend)..

Franchement cette petite petasse (word ne connaît pas ce mot, il me le souligne en ronge, carrément) d’Aude ? La fille méga populaire qui tourne autour de son mec depuis des lustres ???
Mais la revanche est un plat qui se mange froid…

Quand elle apprend qu’Aude, qui est à la tête de Lycée In, le journal du lycée, compte y ajouter une section « rubrique de l’amour », Emma trouve le moyen de changer les réponses d’Aude et de répondre au courrier du cœur sous le pseudo « La Napoléonienne de l’amour », de manière ironique et sarcastique…


La petite revanche aurait dû s’arrêter là, sauf que les lycéens réclament le retour de la Napoléonienne…

A côté de ça, on a Benjamin qui ne va jamais à l’école et qui préfère passer ses soirées à se défoncer et à ramener des filles d’un soir (d’ailleurs la première fille qu’il ramène et qui nous est présentée s’appelle Cécile. J’ai assez mal vécu la chose vu le caractère de la fille). Bref, où en étais-je ? Ah oui, Benjamin donc, se tape meufs sur meufs (moi aussi je sais parler le jeun’s et le verlan, d’ailleurs je vais vous faire la suite de ce billet en verlan car moi avec ce livre, je suis retournée à mes années lycée et que oui, je l’avoue, je parlais un peu verlan). Bref, je vais la finir cette phrase : Benjamin se tape meufs sur meufs et passe ses journées à dormir.
Et puis, un jour il va au bahut (yeaaah), et lis le courrier de la Napoléonienne à qui il va laisser un mot signé Don Juan…

 

Commence une jolie correspondance entre La Napoléonienne et Don Juan…

 

Après ce bref résumé, mon avis...

 

J’ai aimé. Beaucoup.
On fait un bon en arrière, un retour au lycée. On alterne les points de vue d’Emma et de Benjamin. On suit leurs quotidiens, en tant qu’emma et Benjamin et en tant que Napoléonienne et Don Juan.
J’ai aimé, heu, j’ai kiffé, les voir se rencontrer sans se douter de qui est l’autre, j’ai aimé leurs personnalités, leurs amis respectifs tous attachants, j’ai aimé le côté tendre de Benjamin qui se révèle au fur et à mesure et sa relation avec un vieux libraire… bref j’ai passé un super bon moment et j’ai souvent souri. On a envie de se dire que oui ça aurait pu nous arriver...

 

Une lecture pas prise de tête qui passe très très bien.
J’en veux encore !

Bon sinon, j’ai pas parlé en verlan mais je peux hein. La preuve :

Je vous improvise un truc, là, en 2 secondes :

 

Je viens de finir un livre super ran-ma, qui parle d’une ado, Georgia, 14ans qui déteste son zen, dont les ramps la font ièch, qui kiffe grave un keum kel appelle supercanon et qui sort avec la tass-pé de l’école.

 

Alors ? Z’êtes bluffés ? Quand je vous disais que j’étais encore une djeuns ?

Bon ceci dit, Dans Lycée Out, on parle pas du tout comme ça, au contraire J C’est plutôt dans Georgia que j’aurais du faire mon billet comme ça. Bof, c’est pas grave, vous savez que j’aime le comique de répétition.

Les billets de Syl qui m’a fait noter en gras ce livre (link) et de Sandy (link) qui m’a fait passer commande.

 

 

 

 

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 09:46

some-girls.JPG

 

 

Ahhhhh voilà enfin un livre qui me réconcilie avec la bit lit / urban fantasy…

 

Au menu nous avons :

 

 - Une héroïne, Merit, ironique, forte, casse cou, attachante, et pas du tout contente d’avoir été transformée en vampire.
-  Sa meilleure amie, Mallory, qui est différente, marrante et qui est un  vrai soutien pour notre héroïne.
- Quelques humaines tuées par des vampires...
- Des personnages surnaturels avec des caractères bien trempés.

-  Des potentiels masculins tout à fait yummi yummi. Et pas qu’un ! 

 

A l’affiche nous avons Morgan, second de la maison de vampire la plus puissante de Chicago qui, en plus d’être mignon tout plein, est prêt à tout pour conquérir notre chère héroïne qu’il ne laisse d’ailleurs pas indifférente (et on la comprend !).

Catcher, magicien un peu arrogant qui va former notre héroïne au combat et qui est certainement le plus mystérieux des personnages.

Et le meilleur pour la fin, le plus hiiiiiiiiiiiiii de tous : j’ai nommé Ethan. Puissant, beau à damner un saint (il donne des vapeurs à Clarabel… et pas qu’à elle d’ailleurs), sur de lui, et surtout chef de la maison de vampire à laquelle appartient Merit (qui lui doit donc, comme tous les membres de cette maison, respect et « soumission », mots qui ne font apparemment pas partie du vocabulaire de notre héroïne, au grand dam de son maître).
Leur relation est compliquée, la tension et les échanges entre Merit et lui sont tout bonnement Mmmmmmmmmmmmm, si vous voyez ce que je veux dire…

Car, voilà, Ethan et Merit c’est un peu comme Darcy et Elizabeth (sorry Lily et Mlle Pointillés pour la référence) : ils se détestent, tout les sépare et pourtant ils peuvent bien luter, l’attirance est là…

Tension tension, quand tu nous tiens…

Je peux vous dire qu’il me tarde de suivre leur évolution.

 

En résumé, de l’action, de l’humour, des personnages aux caractères forts, des personnages secondaires attachants qui auront leur importance dans les prochains tomes, à n’en pas douter, et des sacrés potentiels masculins... En bref, que demande le peuple ? Laissez vous tenter ! Pour ma part, le tome 2 est déjà commandé ! J

 

 

Les avis de Clarabel, la tentatrice (link) et de Sandy qui est aussi convaincue (link).

 

lirenvo 4

Repost 0
Published by Cess - dans Bit-Lit
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 14:09

PO.JPG

 

Chloé à 15 ans. Le jour où elle a ses règles elle voit des fantômes, (si si il y a un lien entre ces 2 événements) suite à quoi elle est placée dans une maison « spéciale » ou le verdit est clair : elle est schizophrène.

Mais peu à peu elle se rend compte que les autres pensionnaires ont tous un don. Et si elle n’était pas malade ? Et si elle voyait vraiment des fantômes ?

Bon bon bon…

Franchement ? L’idée de départ est bonne, et en plus j’aime ce que fait l’auteure. Mais là j’avoue que je n’ai pas été convaincue.

Comment Kelley Armonstrong a pu créer un personnage aussi fort que Elena, et un loup garou aussi sexy que Clay dans la série « les femmes de l’Autremonde » et nous sortir une héroïne comme Chloé ?

Je ne devrais pas comparer mais là vraiment, je n’ai pas pu m’en empêcher.

Verdict ? C’est mou. Très très mou.

Il ne se passe rien pendant plus de 200 pages. Chloé se demande si elle est folle ou pas. schizo ? Pas schizo ? Nécromancienne ? Pas nécromancienne… (nous on connaît la réponse vu qu’on est perspicaces et on se demande plutôt si elle fait exprès de ne pas voir la vérité). 
Chloé a peur de tout (surtout des fantômes, ce qui est fâcheux vous l’accorderez), n’est pas vraiment très attachante, elle n’a jamais allumé une allumette de sa vie et ne sait pas comment on fait (really ??? Je rappelle que Chloé à 15ans...), elle compare tout ce qui se passe dans sa vie au cinéma et à des films (sa passion), ce qui n’est pas crédible… J’adore lire mais si je me retrouvais enfermée dans une pièce, attachée de tous les côtés, je me demanderai pas « tiens que ferait mon héroïne préférée dans ce cas là ?». En fait, elle est jeune. Je crois que c’est un peu le soucis, à 28 ans, je crois que je ne suis pas dans la cible de ce livre. J’ai allumé des bougies avec des allumettes avant mes 10 ans je pense, et je trouve pas hyper cool/hype/tendance d’avoir des mèches rouges….

 

Les personnages secondaires quant à eux, ne sont pas assez approfondis et du coup, pas spécialement attachants non plus.
Et puis bon il se passe quoi là entre Simon et Chloé ? Ils s’aiment bien ? Ils s’aiment pas bien ? Allez quoi, on est dans un livre YA, je veux bien que le bôô grosse de l’histoire ait un petit truc pour l’héroïne mais un peu de concret n’aurait pas été de refus… Pas de quoi faire palpiter mon cœur de midinette en tous cas… et malheureusement, c’est ce que je cherche (aussi) dans ce genre d’histoires…


Derek, le frère de Simon, qui est moche, violent, a des boutons et pue la transpiration, (il a tout pour lui ce jeune homme) est le personnage que j’ai trouvé le plus attachant…

 

Malgré tout ça, j’avoue que la fin pourrait donner envie de lire la suite… Car oui il se passe pas mal de choses dans les 50-100 dernières pages. Sans être transcendée, on a quand même envie de savoir ce qu’il va se passer… nos héros vont ils se retrouver ? Vont-ils finir par trouver le père de Simon et Derek ? Pourra t-il les aider ? Quel est le pouvoir de Tori la peste ?!

Bref, on reste avec des questions, et si la fin remonte largement le niveau du reste du livre je ne suis pas encore persuadée de lire la suite … Je vais attendre d'être sûre qu'il y a plus d'actions que dans ce premier tome.

 

Je remercie en tous cas Livraddict et les éditions Castelmore pour ce partenariat…

Repost 0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 10:41

Moonlight-copie-1

 

Pour l’histoire, j’ai tenté de traduire la présentation de l’éditeur…

 

Kayla Madison passe son été comme sherpa dans une forêt en compagnie de ses amis (déjà guides) qu’elle a rencontré l’été passé. Parmi eux, le mystérieux et extrêmement attirant (traduction au mot à mot). Lucas.

Kayla espère également avoir la chance, là bas, de faire face à ses vieux démons. En effet, à l’âge de 5 ans ses parents ont été accidentellement tués dans cette forêt, par un chasseur qui les a pris pour des loups (on ne rigole pas, SVP. Je ne fais que retranscrire la présentation de l’éditeur. Et si bien sûr que c’est possible de confondre des humains et des loups, allons, (ne soyez pas comme ça). A moins qu’il y ait autre chose ?).

Je reprends. L’aventure de Kayla commence donc le jour de ses 17 ans, alors qu’elle a l’opportunité de guider dans ce parc un groupe de scientifiques venu étudier les loups et leurs comportements. (oui on fait à nouveau référence aux loups… tiens tiens, serait-ce le mot clé de l’histoire ?)

Les choses vont vite devenir « out of control » quand Kayla découvre ce que ces scientifiques sont vraiment venus faire. (et dont on se doute dès la 2ème page du livre : Malheureusement, il semblerait que Kayla soit plus longue à la détente que moi. Peut-être lit-elle moins de livres du genre que moi aussi… who knows ?).

Elle va devoir faire face à des choix qui non seulement expliqueront des choses de son passé (la question est : qu’y a t-il à éclaircir dans son passé ? Le fait que des humains et des loups, ça n’a pas totalement la même physionomie ?) mais qui auront aussi un impact sur son futur (le suspens est à son comble les amis. A son comble je vous dis).. Blablabla. (la suite de la présentation ne sert pas à grand chose…).

 

Moonlight est définitivement une lecture agréable, mais, hum, comment vous dire ? Je n’ai pas été transcendée. (ça pour une surprise, c’est une surprise).

 

Lucas est un bon potentiel et il est relativement intriguant mais bon il ne casse pas des briques non plus. C’est pas Barrons. (bon ok je ne peux pas tous les comparer à Barrons. Ahhh Barrons, I miss you, Lucas is so not a MAN (neither a beast) compared to you…).

Bref je n’ai pas grand chose à reprocher à Lucas si ce n’est qu’il ne suffit pas à lui seul à faire de ce livre un must read. (ce qui veut tout dire en soi. Barrons, Ethan (oui celui là est un nouveau, je vous en parlerai bientôt), Bones, Dimka, Alex, c’est différent. On les rencontre, on les adopte. Aucun lien je sais).

 

Kayla quant à elle n’est pas attachante pour un sou. Elle n’a pas beaucoup de jugeote, et ne voit pas ce que nous lecteurs, si vifs, comprenons tout de suite…

Ce que je n’ai pas compris, par contre, malgré ma grande vivacité et perspicacité tout au long de ce livre, c’est comment elle a pu être sherpa en ayant peur de son ombre. Pas courageuse, encore moins téméraire, bref, si on était dans une émission hautement intellectuelle de MTV, ça ferait : KAYLA. (Arrivée de la demoiselle). Pause. NEXT.  
(bon elle a quand même deux prétendants et ils ne lui ont pas dit Next).

 

Quant aux intrigues, elles ne sont pas approfondies, on n’a jamais peur, on ne frémit pas d’impatience à l’idée de voir nos 2 héros s’embrasser, on ne ressent pas grand chose. Notre cœur n’a pas fait flip flap comme celui de Mac à la vue de Barrons (non ce n’est pas une obsession, allons).  
Ceci dit, ça se lit bien. Ca se lit vite même.

Mais… mais ce n’est pas un livre indispensable.

 

lirenvo

 

Les avis plus enthousiastes de Clarabel (link) et de Bladelor (link).

 

 

Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 15:18

maintenant.JPG

 

Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre…

Peut-être en avais-je entendu tellement de bien que j’ai été un peu déçue ?

 

C’est l’histoire d’une américaine, Daisy, qui se retrouve en Angleterre chez de la famille, quand la guerre éclate.

 

Là bas, elle connaîtra ses premiers vrais moments de bonheur, son premier amour, elle y retrouve le goût de la vie…

Malheureusement Daisy connaîtra aussi la peur, la mort, la faim, le travail et comprendra ce que survivre veut dire..

 

C’est un beau roman ne nous méprenons pas. Très juste aussi.

Un style différent, ça se lit tout seul.

 

Les personnages sont tous attachants même si ils auraient gagné à être plus approfondis.

Les situations sont bien décrites et criantes de vérité. La survie de Daisy et de sa cousine Piper de 9 ans, même si un peu facile à mon goût, est très juste. Et puis, les messages passent... Ceux sur la guerre, sur ses conséquences...  

 

Donc oui, comme beaucoup, j’ai aussi aimé. Vraiment.

 

Mais, suis-je la seule à avoir été gêné par l’amour entre Daisy et Edmond ?

Suis-je la seule à m’être demandée pourquoi l’auteur n’avait pas inventé un autre lien entre ces deux personnes ?

L’histoire aurait-elle été moins belle ? Moins dure ? Cette fin n’aurait-elle pas été très juste même sans ça ?

Moi je pense que si et c’est pour moi le plus important bémol de cette histoire, même si, soyons honnête, leur histoire d’amour a su me toucher...

 

Les avis de Clarabel (link), de Syl (link), et celui plus mitigé de Karine (link

 

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 18:10

Me voilà donc de retour après 3 semaines...

3 semaines incroyables en Argentine à voir des paysages tous plus beaux les uns que les autres, à visiter des lieux qui vous laissent sans voix, à manger et boire extrêmement bien, à faire plus de 50h d'avion et 3000km de voiture, à rencontrer des personnes de tous les horizons, à relever des défis, et aussi, bien sûr, à lire...

Parlons-en, des mes lectures... Heureusement que j'ai pris beaucoup de livres finalement car je les ai quasi tous lus (et oui avec autant de transports)...
The Declaration, Rose-Aimée, Going too far, la communauté du sud, Immortels, Mercy Thompson 3, Maintenant c'est ma vie et j'ai bien entamé Some girls bite...

Tous mes billets sont écrits, il n'y a plus qu'à les taper et les publier...
Cette semaine je pense !


En tous cas, même si le retour est dur, c'est chouette de vous retrouver !

Je vous laisse en images et vous souhaite une bonne semaine ! :) 

 

autre-0404.JPG 
Cess qui lit devant Le glacier Perito Moreno, en Patagonie Argentine... 

 

autre-2324.JPG
Les routes désertes pour rejoindre le Chili


autre-0573.JPG
Au Parc Torres del Paine, au Chili. 

 

autre-1115.JPG
Les salinas, dans le Nordeste de l'Argentine

 

autre-2482.JPG
Près de Purmamarca près de Salta, dans le Nord de l'Argentine.

 

autre-2692.JPG
Et les chutes d'Iguazu. 


Repost 0
Published by Cécile - dans Blabla
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 18:45

la-communaute-du-sud-tome-1.jpg

 

Aujourd'hui les amis je vous propose de jouer et de deviner l'histoire de Sookie.
Ce billet va se présenter sous forme de QCM. La personne qui répondra correctement à toutes les questions recevra non seulement l'exemplaire de ce premier tome mais également celui du second tome qui est dans ma PAL et que je donnerai sans même l'avoir lu. Ne me remerciez pas. C'est l'air Argentin qui me rend généreuse.

Un petit exemple pour commencer:
- l'héroïne de ce livre s'appelle:
a) Sookie b) Cookie c) Petit lu.
La réponse correcte est a) Sookie.

Alors vous êtes prêts?! Que les choses sérieuses commencent!

1- Sookie est:
a) Brune, 1m50, 90 kgs, 70a de tour de poitrine.
b) Blonde, yeux bleus, a de longues jambes, une taille fine et une poitrine généreuse.
c) Bête 
d) A la capacité de lire les pensées des gens.
e) Les réponses b, c et d sont correctes.

2- Bill le vampire dont Sookie tombe amoureuse est :
a) Pale de peau, des lèvres au modelé sensuel, des sourcils fièrement arqués, un nez de prince byzantin et des yeux d'un noir de velours.
b) Fait 1m90, a des cheveux longs, est à moitié aveugle et suinte à l'arrivée de Sookie.

3- Laquelle de ces affirmations est fausse?
a) Arlene la collègue de Sookie a 35 ans et a été mariée 4x
b) Bill s'est fait transformer à 30 ans et avait déjà une femme et 3 enfants.
c) Le frère de Sookie, Jason tourne des vidéos de ses nombreux exploits sexuels.
d) J'ai adoré ce livre.

4- Trouvez à nouveau l'affirmation fausse:
a) Bill a fait des cours de psycho (de nuit donc).
b) Tous les mecs du livre (sauf Jason) veulent se taper Sookie.
c) J'ai adoré ce livre.

5- Sookie:
a) a le QI d'un poisson rouge comme tous les autres personnages de ce livre.
b) ne se rend pas toujours compte de ce qui lui arrive: ses larmes coulent sans qu'elle s'en rende compte, elle se fait pénétrer sans s'en rendre compte alors qu'elle est focalisée sur la morsure qu'elle vient de recevoir de Bill, et finalement le meurtrier de l'histoire se jette sur elle sans qu'elle s'en rende compte car elle lisait ses pensées.
c) Sookie pleure, s'évanouit et rompt avec Bill toutes les 10 pages.
d) Sookie s'est quasi faite violer par son grand oncle quand elle était enfant. Quand celui ci meurt et qu'il lui lègue 20000 dollars elle les donne à un organisme pour enfant violés.
e) Toutes les réponses précédentes sont justes.

6- A la fin de l'histoire un vampire apparait: qui est-ce?!
a) Elvis Presley
b) Che Gevara
c) Michael Jackson.

 

(Un indice : c'est un chanteur qui n'est pas mort un 25 Juin...)

7- Quelle est l'information fausse concernant Sam, le patron de Sookie (qui est serveuse by the way) dont elle ne peut lire les pensées?
a) Sam est une sorte de loup garou qui se transforme à la pleine lune en l'animal de son choix (sa préférence allant pour un chien car quand il s'était transformé en oiseau il avait failli mourir grillé sur une fil à haute tension).
b) Sam désire Sookie.
c) il est le monstre du Loch Ness et part en Écosse toutes les pleines lunes se ressourcer dans son lac.
d) A les yeux de Paul Newman, les cheveux de Woody Allen et les biceps de Stallone (Sookie le sait car elle l'a vu plus d'une fois décharger le camion de livraison torse nu).

8- La passion de Bill dans la vie est :
a) Le football
b) Laver, sécher et peigner les cheveux de Sookie.
c) Faire de l'ombre à Jason et tourner des films X.

9- En combien de temps Sookie se remet-elle de la mort de ses collègues et de celle de sa grand mère Granny qu'elle aimait plus que tout (car celle ci l'a élevé à la mort de ses parents):
a) Le temps de pleurer et s'évanouir.
b) Le temps de perdre sa virginité avec Bill
c) Elle ne s'en remet pas.
d) Les affirmations a et b sont justes.

10- Quelle est l'affirmation fausse:
a) J'ai cru que j'allais pleurer tellement ce livre est mauvais.
b) Je ne comprends pas l'engouement pour cette série.
c) L'amant ténébreux peut être qualifié de chef d'oeuvre de la littérature comparé à la communauté du sud.
d) Je vous recommande ce livre car c'est un véritable coup de coeur.

Voilà ce QCM est fini.
J'espère qu'il n'était pas trop dur?
Je tiens à remercier Mlle Pointillés d'avoir désigné ce livre pour le sortir de ma PAL.
Si personne ne trouve les bonnes réponses je te l'envoie et le sélectionne pour être le prochain livre que tu devras lire pour Mai. (mais je crois que tu l'as déjà lu, zuuut)
Tu peux cependant échapper à ca en me faisant le portrait de Sam à savoir le petit d) de la question 7. Je suis vraiment curieuse de voir à quoi il ressemble, mon imagination me fait légèrement défaut pour le coup! :)

Repost 0
Published by Cécile - dans Bit-Lit
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 21:36

rose-aimee-rose-porte-malheur.jpg

 

L'histoire dont je vais vous parler est une histoire d'amour et d'aventures.
Mais pas seulement.


C'est aussi l'histoire d'une malédiction, de fantômes, de pépites d'or, de hasard, de morts, de malentendus, de quiproquos, de révolution, de cabaret, de prostitués, de polka, d'une chanson, d'une complainte, d'une fille qui porte malheur et d'un marin qui en tombe amoureux.


C'est une histoire triste, belle, pleine d'ironie.


Une histoire qui vous donne le sourire, qui vous fait voyager, qui vous embarque dans Paris au temps de la révolution, dans ses rues malfamées, sales où il faut se méfier de tout le monde.


C'est l'histoire de deux personnes que le destin a réuni et qu'il va peut être séparer.


C'est une histoire qui vous anime, vois transporte, vous hante...


Une histoire merveilleuse, pleine de rebondissements, que l'on termine avec un pincement au coeur car cette fin si redoutée signe ainsi celle de toutes les émotions que cette histoire vous a procuré.

 


Laissez vous entrainer à votre tour par cette fable si justement écrite, si drôle, si belle, si triste...


Laissez vous entrainer dans les rues de Paris, en 1850 par Rose Aimée, aussi appelée Fifi-Bout-d'ficelle, qui porte malheur; et par Martial, le marin à la peau mate et aux yeux d'ambres.


Rencontrez Cigarette la prostituée métisse, le méchant Alphonse et ses acolytes, la Fauvette qui porte si bien son nom, le Josselin et la Josseline, les tenanciers des Trois-anges blancs.


Visitez un vieux couvent hanté par des bonnes soeurs décapitées.


Appréciez le son de l'accordéon et les mouvements de la Polka.


Enfin, riez et pleurez pour nos amants maudits.


Oui. Laissez vous embarquer dans le bateau qui vous mènera de San Francisco à Paris, vous ne le regretterez pas.



Un Enorme coup de coeur donc.
Vivement mai et la suite. En Mai.

 

L'avis de Bladelor pour qui ce livre est aussi un coup de coeur...  

 

Repost 0

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg