Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 19:28

swap.jpg

Ca y est j'ai reçu mon colis du SWAP bit-lit / Fantasy organisé sur livraddict par Galleane

Comment vous dire ?!!!

Je l'adoooooore !!! J'aime tout ! Je suis fan. Tout est excellent.
J'ai eu une journée de M*** au boulot et je ne m'attendais pas à recevoir mon colis ce soir et... bref maintenant je suis de super méga bonne humeur, j'ai le sourire scotché et jusqu'aux oreilles, j'en suis à mon 50ème bonbons en 20 minutes et je jubile.

 

En plus ma swappeuse est une bloggueuse que j'apprécie particulièrement et dont je visite le blog quotidiennement : Azariel. Du coup je suis d'autant plus contente! 

Aza, merci, tout est parfait !

Des images peut-être ???
Allez :

Quand j'ai ouvert mon colis :  

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii un milliard de bonbons !! (J'ADOOOOOORE les bonbons et les carambars :)).

 DSCF3860.JPG

Puis hors colis : pour vous prouver qu'il y a bien une tonne de bonbons ! (juste pour moi: l'homme est plus chocolat ! :) 

DSCF3862.JPG

Et quand on déballe le tout ça donne :

DSCF3864.JPG

J'aime TOUT ! Un sans faute Aza ! en détail :

- Déjà les bonbons : Vous les aviez déjà vu mais Aza savait que j'adore tout ce qui est coloré donc elle a pensé à colorer mon colis avec ces friandises ! :) Super idée ! 

- Les 2 premiers tomes de la Communauté du Sud que j'hésitais à me procurer : au moins comme ça je vais pouvoir me faire ma propre opinion et j'en suis très contente... (il me le fallait pour le baby challenge Bit-lit de toutes façons, non ?)

- Le manga "Bloody Kiss" qui était dans ma Wish List. Un livre au titre bien prometteur comme me l'a si justement fait remarquer Mlle Lily quand je lui ai décrit en détail mon colis.

- Jaz Parks: qui était aussi dans ma Wish List.

- 2 Marque-ta-Page trop beaux : un Twilight, un de la communauté du sud ! Je les adore. Je collectionne les MP donc je suis super contente !

- Et un superbe carnet où noter toutes mes LAL (vu que j'ai décidé d'acheter moins, je noterai plus !!!) : il est sublime. Et comme j'ai toujours un carnet sur moi tu as trouvé la parfaite surprise à m'offrir. 

Voilà en gros j'ai été super gâtée!

Et j'ai déjà trouvé où ranger mes bonbons (il en reste en plus qui ne rentrent pas : je vais devoir les manger ce soir vous croyez, pour pas qu'ils traînent ??):

DSCF3867.JPG 

Un grand grand merci à Azariel pour ce superbe colis. Et un grand merci aussi à Galleane pour la super organisation !  

Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:29

oh boy 

J'ai beaucoup entendu parler de Marie-Aude Murail, du coup quand Pimprenelle a mis cette auteure en tête d'affiche de son RDV mensuel "Découvrons un auteur" j'ai sauté sur l'occasion pour lire « Oh Boy » qui était dans ma PAL.

Je vous mets la 4ème de couverture qui résume très bien autant le ton de l'histoire, que l'histoire elle-même.

Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu'on ne les séparerait pas.
Il y a Siméon Morlevent, 14 ans, Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac.
Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu'elle existe.
Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d'avoir . Signe particulier : fait vivre des histoires d'amour torrides à ses Barbie.
Ils n'ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. A cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L'une n'est pas très sympathique, l'autre est irresponsable, et... Ah, oui, ces deux personnes se détestent.

En refermant ce livre, je ne peux que comprendre l'engouement et l'enthousiasme général pour cette auteure. 

Je ne sais pas si c'est pareil pour tous ces livres, si chaque fois, des sujets "difficiles" y sont abordés mais dans « Oh Boy », M-A.Murail traite du suicide, d'orphelins, de séparation, de femme battue et de maladie, et pourtant, elle y ajoute ce qu'il faut d'humour et d'ironie pour que tous ces sujets "passent" très bien. 

J'ai souri, j'ai même (souvent) ri, j'ai ravalé des larmes et surtout j'ai tourné les pages, très rapidement. L'écriture est belle et fluide. Ce livre est touchant et chose rare, je me suis attachée à tous les personnages du livre : J’ai essayé de les décrire tous et d’expliquer pourquoi je me suis attachée à chacun d’entre eux mais chaque fois, les mêmes mots revenaient, « il m’a fait rire  et m’a touché ». Parce que quel que soit le personnage, que ce soit le juge, le frère gay, la grande sœur coincée, la voisine battue qui ne veut pas quitter son mari, le petit surdoué qui a grandit trop vite, la sœur du milieu qui n’est remarqué par personne, ou enfin la petite dernière qui est belle mais qui n’est pas fute-fute, chacun a un côté touchant, chacun est vulnérable, quelque soit l’âge, quelque soit son passé. Derrière chacun d’entre eux se cache le doute, la peur et l’envie d’être aimé. Et en cela, tous m’ont touché.

En outre l'évolution de toutes ces relations est finement développée…

Bref, je suis un peu à court de mots (et oui ça m'arrive aussi) car j'ai tout simplement adoré et que je ne sais pas trop comment expliquer pourquoi. Peut-être parce que j’ai ressenti une palette d'émotions, que j’ai beaucoup rigolé, que ça m’a fait réfléchir, que j’ai été captivé et que je me suis complètement évadée ? Oui sûrement pour tout ça mais aussi pour bien plus encore... Un « bien plus » que je vous conseille vivement de découvrir par vous-même !

Un vrai coup de cœur : lisez-le ! 
J

 

Merci à Pimprenelle pour cette découverte !

untitledmarie aude 

 

Ce livre a été également lu dans le cadre du "Défi des 100 plus grands" :

100-plus-grands

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 11:57

Samedi dernier = brocante.

Brocante = Meuble en bois. (pour changer un peu du côté moderne de mon salon)

Meuble en bois =  bibliothèque.

Bibliothèque =

 

 

Photo 014 

 

Bibliothèque surtout composée de mangas et de quelques poches.

 

Mangas et poches dans nouvelles biblio = mangas et poche en moins dans ma biblio principale.

Moins de livres = plus de place = rangement impératif.

 

Preuve du rangement ?

  biblio 2

 

Et maintenant des petits zooms sur ma PAL ???

 

Photo 001  

 

Photo 002 

 

Photo 003 

 

Photo 004  

 

Photo 005 

 

Photo 006 

 

Photo 010 

 

 Photo 011

 

Photo 012

 

Photo 013

 

A noter qu’il reste pile poil la place pour les livres commandés et non reçus :

A savoir :

-          Corpus Delicti - Un Procès de Zeh Juli (merci Fashion)

-          Des Étoiles Au Plafond de Johanna Thydell (merci Clarabel)

-          La Malédiction Des Anges de Danielle Trussoni (merci Avalon)

-          Graceling de Kristin Cashore (re-merci Clarabel)

-          La Voix Du Couteau Tome 1 - Le Chaos En Marche de Patrick Ness (merci Radicale)

-          Sweethearts de Sara Zarr (re-re-merci Clarabel)

 

La consolante de Anna Gavalda a été annulée Stephanie ! L

 

 

Et maintenant la liste de ma PAL à jour :

En orange les derniers arrivés dans ma PAL….

(Raisons ? un gros craquage de 15 livres à Paris chez Gibert Jeune. Un autre gros craquage la semaine passée lors d’une commande sur internet. Un passage le même jour en librairie (initialement pour un cadeau que je n'ai d'ailleurs pas trouvé). Un colis SWAP reçu de mlle pointillés. Un passage par la bibliothèque de mon papa) Hum. No comment.

 

A

De l'autre côté du lit - Alix Girod de l'Ain

Magie de pacotille – Kelley Armstrong

Men of the orherworld – Kelley Armstrong
Le baiser du mal - Keri Arthur
Un automne à River Falls - Alexis Aubenque 

5 jours à River Falls -  Alexis Aubenque

La lamentation du prépuce – Shalom Auslander  

 

B

Le chant des orques – Antje Babendererde

La reine des lectrices – Alan Bennett

HHhH – Laurent Binet

La couleur de la haine - Malorie Blackman
Pépites - Anne-Laure Bondoux

Quatre filles et un jeans – Ann Brashares

Mon mec en toc – Kate Brian

Les liens du sang – Patricia Briggs

Le baiser de fer – Patricia Briggs

 

C

Lady Pirate T1 : Mireille Calmel

L’amour est à la lettre A – Paola Calvetti

Graceling - Kristin Cashore

Sa seigneurie - Shaine Cassim 

Le corps de liane  - Cypora Petitjean-Cerf
Le seuil des Ténèbres 1 - Karen Chance 

Le baiser de l’ange – Elizabeth Chandler

Le palanquin des larmes – Ching-Lie Chow

Homo Vampiris - Fabien Clavel 

Sans laisser d’adresse - Harlan Coben

La pluie avant qu’elle tombe – Jonathan Coe

Malediction d’Old Haven – Fabrice Colin

La saga Mendelson T2 – Fabrice Collin

A melie sans mélo – Barbara Constantine

Les extraordinaires aventures de Kavalier et Clay – Michael Chabon

 

D

Mariage à l’indienne – Kavita Daswani

La grand mère de Jade – Frédérique Deghelt

The Dark Divine – Bree Despain

Cette chanson là – Sarah Dessen

Along for the ride – Sarah Dessen
La reine des rêves - Divakaruni 

La dernière concubine – Lesley Downer

Etude en rouge – Conan Doyle

Les trois mousquetaires - Alexandre Dumas

La passion selon Juette – Clara Dupont-Monod

 

E

Going too far – Jennifer Echols

Leaving paradise – Simone Elkeles

Quatre ou double – Janet Evanovich

Cinq à sexe - Janet Evanovich

Six appeal- Janet Evanovich

Septième ciel - Janet Evanovich

Le grand huit - Janet Evanovich

Flambant neuf - Janet Evanovich

 

F

Le crépuscule des elfes – Jean-Louis Feitjaine

Quatre sœurs T3 et T4 - Malika Ferdjoukh
Incarceron - Catherine Fisher 

Madame Bovary - Flaubert

Les cœurs félés –Gayle Forman

J’étais derrière toi – Nicolas Fragues

Le journal – Anne Franck

 

 

G

La porte des enfers – Laurent Gaudé

Je l’aimais – Anna Gavalda

La consolante - Anna Gavalda

Le club des incorrigibles optimistes – Jean-Michel Guenassia

Azilis Tome 1 - Valérie Guinot

Azilis Tome 2 - Valérie Guinot  

 

H

Une situation légerement délicate - Mark Haddon

Le cadavre rieur – Anita black T2 – Laurell. K. Hamilton

Merry Gentry T1 – Laurell K. Hamilton

Sorcière sur l’échafaud T1  - Kim Harrison

Qadehar le sorcier T1 – Erik L’Homme

Vicki Nelson Tome1 - Tanya Huff 

 

J

Corpus Delicti : Un Procès - Zeh Juli

 

K

Fallen – Lauren Kate

Corniche Kennedy – Maylis de Kerangal (je sais plus ce que c’est ! L)

La trilogie Berlinoise – Philip Kerr

La ligne verte – Stephen King

Marche ou Crève - Stephen King

Can you keep a secret – Sophie Kinsella

L’histoire de l’amour – Krauss

   

L

Les liaisons dangereuses - De Laclos

L'amant de Lady Chatterley - D.H Lawrence
Tout est sous controle de Hugh Laurie

La belle de Joza -  Kvëta Legatovà.

Robe de marié - Pierre Lemaitre 

Melnitz – Charles Lewinsky

Pourquoi j’ai mangé mon père – Roy Lewis

15 ans welcome to england – Sue Limb
La vie (pas) très cool de Carrie Pilby - Caren Lissner 

Journal d’une allumeuse – E Lockhart

La revanche des Spelmann – Lisa Lutz

 

M

Je suis une légende – Richard Matheson

Amy et Roger’s Epic detour – Morgan Matson

Bel-Ami – Maupassant

Cherub T3 – Arizona Max

Et que le vaste monde poursuive sa course folle – Colum McCann

Samedi - Ian McEwan

Succubus Dreams Richelle Mead

Sucubus Nights Richelle Mead

Blood Promise – Richelle Mead

Spirit Bound – Richelle Mead
3 mètres au dessus du ciel - Federico Moccia 

J’ai envie de toi – Federico Moccia
J'ai failli te dire oui - Federico Moccia 

La punition d’Adam Black – KM Moning

Miss charity – Marie-Aude Murail

Qui veut la peau de Maori Cannell - Marie Aude Murail 

Kafka sur le rivage – Haruki Murakami

 

 

N

Reines du lycée – Alyson Noel

Les cafards - Jo Nesbo 

Rue Sans-Souci - Jo Nesbo 

L’homme chauve-souris - Jo Nesbo 

La Voix Du Couteau Tome 1 : Le Chaos En Marche - Patrick Ness

 

P

Parfaite pour toi - Susan Elizabeth Phillips

Vango – Timothée de Pombelle

L’élu – Chaim Potok

 

R

Sotah – Naomi Ragen

L’amour comme par hasard – Eva Rice

Shantaram – Gregory David Roberts

Maintenant c’est ma vie – Meg Rosoff

Un homme – Philippe Roth

 

S

Ulysse from Bagdad – E.E. Schmidt

La tectonique des sentiments – E.E. Schmidt

Le pavillon des pivoines – Lisa See

Liberté égalité chocolat – Alex Shearer

Les filles du samourai T3 – Maya Show
Prémonitions - L.J Smith

Le souffle d'émeraude - Maria V Snyder 

La caverne des idées – José Carlos Somoza

La double dispatition – Enola Holmes – Nancy Springer

Les terres saintes - Amanda Sthers 

Chicken streets - Amanda Sthers  

 

T

Le montespan - Jean Teulé 

Des Étoiles Au Plafond - Johanna Thydell

La conjuration des imbéciles - John Kennedy Toole

Le livre de Joe – Jonathan Tropper

La Malédiction Des Anges - Danielle Trussoni

 

V

L’épopée de xylara t3 – Elizabeth Vaughan

 

 

W
Cathy’s book- Weisman

13 balles dans la peau – David Wellington

Le choeur des femmes - Martin Winckler 

 

Z

Sweethearts - Sara Zarr

Le joueur d'échecs - Stefan Zweig

 

 

Comment vous dire ? Je crois que je vais avoir du mal à atteindre mon objectif du « Défi en attendant Noel » organisé par Galleane.

  boule noel

Quand je me suis inscrite j’étais à 103 et désormais je suis à 137 et mon objectif quant à lui ne change pas, malheureusement : arriver à 80 au 24 Décembre! L Gloups !

 

Repost 0
Published by Cécile - dans PAL - LAL
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 22:19

jane eyre

Jane Eyre, orpheline, vit chez sa tante qui la « tyrannise » : exclue du cercle familial, elle est mal traitée par son cousin, et détestée par le reste de la maisonnée.

A 10 ans elle est envoyée dans un pensionnat miteux où elle passera 8 années.
Après avoir passé une annonce, Jane partira s’installer Thornfield où elle deviendra la gouvernante d’Adèle, une petite française, pupille du maître des lieux, j’ai nommé : Mr Rochester.
Malgré leurs différences de condition et de statut Jane Eyre va tomber amoureuse de son maître.

 

La première partie  met en avant la cruauté dont Jane fait preuve et de la docilité qui a été la sienne pendant 10 ans. Puis on la retrouve, évoluant et faisant sa place au pensionnat.

Sa force de caractère se révèle véritablement pendant les 8 années passées là-bas, dont 2 en tant qu’enseignante.

Jusque là aucun ennui mais je n’étais pas non plus traumatisée à l’idée de poser mon livre quelques heures.

 

Là où j’ai commencé à vraiment apprécier le récit, et à ne plus vouloir décrocher c’est quand Jane va vivre à Thornfield et qu’elle y rencontre Mr Rochester.

 

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas seulement leur histoire d’amour qui m’a emballée et qui m’a donnée envie de continuer cette histoire. Non si j’ai aimé ce livre c’est pour plusieurs raisons : 

 

-        Déjà car ni Jane, ni Mr Rochester ne sont décrits comme beaux (ils sont même laids), ce que j’ai trouvé singulier.

-        La force de leur sentiment m’a émue.

-        J’ai adoré Mr Rochester ; intelligent, fort, il a vécu dans plusieurs continents, a vu du pays. Il a 20 ans de plus que Jane et il sait comment manipuler les gens. Il est charismatique et peu sympathique de prime à bord. Et pourtant, il a ses faiblesses, ses moments de doute, de peur, de crainte. J’ai adoré ce personnage qui n’est ni tout noir ni tout blanc et qui ne regarde ni le rang social ni le physique. Et puis j’ai adoré son côté mystérieux…

-        Jane quant à elle pourrait paraître, au début du moins, assez soumise et réservée. Or c’est une femme qui se révèle intelligente et réfléchie et qui a un sens du devoir irréprochable. J’ai admiré sa volonté, sa force de caractère alors même que j’avais envie de la tuer et de lui crier d’écouter sa passion et non ses principes. 

-        Beaucoup de dialogues entre nos 2 protagonistes m’ont fait rire, comme beaucoup de pensées de Jane. 
En effet, ce livre ne manque pas d’humour et les réflexions de Jane sur la vie, sur sa condition, sur les événements traumatisants qui lui arrivent successivement, sont très modernes.

-        Enfin j’ai aimé les nombreux rebondissements de l’histoire ainsi que tous les mystères qui entourent Mr Rochester. 

 

En bref, j’ai passé un très bon moment auprès d’une héroïne moderne, au fort caractère et à qui la vie n’a pas toujours fait de cadeaux.

Je ne me suis pas ennuyée, je n'ai pas sauté de paragraphes (ce que je fais généralement quand je lis des "classiques" de 700 pages) et j’ai adoré cette histoire d’amour : belle, (très) compliquée, et finalement touchante. On ne croirait pas que ce livre a été écrit il y a 2 siècles.

Une lecture que je vous conseille donc vivement.

Un grand merci à Gerry qui a organisé cette LC et grâce à qui j’ai sorti ce livre de ma PAL où il aurait pu rester des années.

Les avis de :

Setsuka

Cacahuète

Gerry

élea291


Trukinette


Clubdcinq


100choses

Chocolatée

Nathalie

Jana

Aily 

 

Ce livre a été lu dans le cadre du Défi des 100 plus grands

100-plus-grands

Repost 0
Published by Cécile - dans Classique
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 20:31

Dans la famille Fuentes je demande... le frère !

 Rules of Attraction (2)

Et oui, après Alex, il est temps de vous parler de son petit frère : Carlos 

(non Carlos ne fait pas partie du top 5 mais il est tout de même sexy en diable ce petit: la mère Fuentes peut être fière de ses garçons)...
 

Après Alex et Brit, nous faisons donc la connaissance de Carlos et Kaira dans Rules of Attraction (un titre plein de promesses...).


Même ingrédients que pour Perfect Chemistry : le garçon rebelle et la fille sérieuse que tout oppose et qui vont apprendre à se connaître et à s'apprécier.


Carlos est envoyé du Mexique (où il filait du mauvais coton) chez son frère Alex, pour y passer sa dernière année de lycée.

Kaira, qui lui fait visiter le lycée est l'opposé de la fille populaire qu'était Brit: elle est ronde, aime les voitures, a de la répartie, va en cours avec des chaussures de rando (très classe), ne se maquille pas, ne s'arrange pas, et, pour ajouter à ses charmes, elle bégaye dès qu'elle a un trop plein d'émotions (ce qui lui arrive régulièrement je ne vous le cache pas). 


Bref, la fille à fuir pour Carlos notre bad boy (de Marseiiiiille). (Et oui, entre G. Montagné hier et IAM aujourd'hui, j'espère que vous appréciez la diversité de mes références musicales : Lily, si tu veux, je pourrais te proposer quelques morceaux à ajouter à ton prochain billet musical :)).


Revenons à nos moutons : quand il est arrêté pour détention de drogue, Carlos est envoyé dans la famille d'un de ses professeurs (famille qui n'a rien à envier à la "famille Ingalls" ni à celle de "7 à la maison") (no comment sur ces références télévisuelles, merci). 


Et devinez de QUI le professeur en question est-il le père ?!

Et donc, avec QUI Carlos va t-il devoir partager la salle de bain, les repas du soir, et les week-ends ?!

(pour ceux et celles qui n'ont pas deviné : je vous donnerai une liste de livres YA à lire de toute urgence, qui devraient vous aider à tirer rapidement et efficacement des conclusions et à évaluer avec justesse le potentiel d'une probable histoire d'amour dans les romans YA).


Difficile donc de fuir Kaira quand on vit sous son toit...

 

Ce livre manque un peu d'action par rapport à Perfect Chemistry mais nous avons tout de même le droit à des dialogues piquants, pleins d'humours et d'ironie (même avec des bégaiements c'est marrant), à des situations cocasses, à de l'action (il est question de drogue, d'alcool et il y a même une petite garce super bien foutue qui a un jacuzzi extérieur chez elle et qui, of course, jette son dévolu sur Carlos) et, bien sûr, il y a aussi des moments plus sensuels (héhé).
(bon on est pas dans l'amant ténébreux non plus hein ?!).
 

Pour tout ça, la mayonnaise prend et on se retrouve une fois de plus dans la peau d'une gamine de 15 ans qui se retrouve chamboulée par l'arrivée d'un beau gosse dans son lycée (bon je dis ça mais c'est pas comme si ça m'était arrivé souvent durant ma scolarité qu'une bombe débarque en plein milieu d'année (ni qu'il finisse par craquer sur moi après m'avoir détesté, d'ailleurs)).


Pour conclure, moi je vous le dis : chaque tome de cette série est un petit moment de bonheur et d'évasion et l'on referme les aventures des frères Fuentes avec un sourire scotché au visage...

 

Encore une fois, ce billet aurait pu être écrit par ma cousine de 13 ans mais je m'en fous toujours car :

MIDINETTE

Et pour vous prouvez que vous avez tort d'attendre :

Cliquez sur ce lien 

(je n'arrive pas à mettre la vidéo mais je vous recommande vivement de cliquer sur ce lien...)  
 

 

Voilà, je retourne maintenant à Jane et Mr Rochester. Un autre genre...  

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 16:42

perfect-chemistry

 

Vous connaissez  ma passion pour Bones, Barrons et Dimitri mes « potentiels masculins » préférés (que dis-je ? A-DO-RES) !

(que vous voyez plus souvent écrit sur vos commentaires comme suit: Boooooooooooones, Barrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrroooons et Diiiiimiiiitriiii suivis de pleins de cœurs) :

Je suis fan de ces séries, et plus particulièrement de leurs héros (masculins, dois-je le préciser?).

Oui je me répète mais c’est pour mieux vous introduire Alejandro, aussi appelé Alex. 

Car si Alex n’a pas sa place dans le top 3, il a une place importante dans mon cœur de midinette de 15 ans et je lui dois une introduction en bonne et due forme! (car si je l'ai lu il y a des mois, je viens de réaliser avec horreur, que je ne vous en ai pas encore parlé) (Oui cette introduction pourrait être écrite par ma petite cousine de 13 ans, ET ALORS ? J’assume !)

 

Bon trêve de blabla, j’en viens aux faits.

 

Alex Fuentes fait partie d’un gang latino.

Britany est pom-pom girl et sort avec le capitaine de l’équipe de foot. (je vous laisse deviner sa couleur de cheveux).

Ils se détestent et à leurs grands dams, se retrouvent partenaires de chimie pour l’année.

Oui je vous l’accorde, rien de nouveau sous le soleil. (des tropiiii - iiques, l’amour se raconte en musiiiiii – iiiiique… viens danseeeerr… ).

Donc, rien de nouveau sous le soleil (je vous passe le comique de répétition pour cette fois, même si vous connaissez mon penchant pour cette sorte d’humour), et la suite de l’histoire? et bien, elle est prévisible également…

 

MAIS, (oui il y a un mais sinon Alex ne serait pas 4ème au top des potentiels masculins, même si Alex est beau et que je suis superficielle), mais, donc, ce serait dommage de passer à côté de ce livre.

 

Tout d’abord pour les échanges entre nos 2 protagonistes ne manquent pas de piquant.

Aussi parce que ce livre, écrit à 2 voix, est dynamique : on ne s’ennuie pas , on suit l’évolution de leurs sentiments, de 2 points de vue différents, et ce pour notre plus grand plaisir.

Ensuite, car Brit n’est pas seulement la jolie petite blonde (oups je vous ai révélé sa couleur de cheveux) populaire, elle a aussi ses propres démons.

Enfin, oui enfin, parce qu’Alex est un rebelle comme on les aime : beau, sacarstique, et qui se prend pas pour de la merde… 

 

Un mélange de « 90210 », de « save the last dance » et de « Grease », le tout donnant un livre entraînant qui ne manque pas d’actions et de rebondissements (si si des rebondissements (inattendus même), car je ne vous ai pas parlé d’un certain pari (Rhooo le salaud !), d’un certain chef de gang qui n’est pas très sympa, de soirées bien alcoolisées qui se finissent sur la plage (héhé), de dérapages qui finissent mal… Non je ne vous ai pas parlé de tout ça … ALORS ? ca ne promet pas de l’action et des rebondissements tout ça ?).

 

Je vous disais ?! Ahh oui ! Le tout donnant un livre qui ne manque pas d’actions et de rebondissement et qui nous donne des papillons dans le ventre. (Si Je suis sérieuse).

Oui, j’ai aimé cette histoire (d’amour ou d’amitié ? il faudra lire le livre pour le savoir) entre 2 personnes que tout oppose, la culture, le quartier de résidence, le statut social…

Et j’ai ADORE Alex, ses phrases en espagnol, ses tatouages, ses jolies boucles brunes… j’ai d’ailleurs tellement aimé (l’histoire, pas Alex) que j’ai dévoré ce livre en anglais (qui fut mon premier (d’une longue série) en VO: Clarabel : Merci de m'avoir poussé dans cette voie !)

Et vous savez quoi ? Je le relirai sûrement en cas de coup de blues…

 

PARCE QUE :

  MIDINETTE 

 

A noter que ce livre est très abordable en anglais, je le conseille aux filles qui veulent se lancer dans la VO mais qui hésitent.

Je l’envoie bientôt à Stephanie. Si vous voulez vous essayer à l’anglais et le recevoir après, laissez-moi un petit commentaire.

Sinon, il vous faudra attendre février pour le lire en VF…

 

Je ne suis pas la seule à avoir succombé aux charmes d'Alex : l’avis de Clarabel qui m’a fait connaître cette série et de Lily qui a succombé à la pression que Clarabel et moi-même lui avons mise...

 

Demain je vous parlerai de "Rules Of Attraction" qui traite du petit frère d'Alex : Carlos.  

 

 

 

Repost 0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 09:32

april-may-and-june.jpg

 

 

3 soeurs : April 16 ans, May 15 ans et June 14 ans.

3 caractères différents et 3 pouvoirs  :

-          April est la fille parfaite, la grande sœur qui aime étudier, qui a de bonnes notes et qui materne ses sœurs: elle aime tout prévoir. Son pouvoir : prédire l’avenir grâce à des flashs.

-          May est sarcastique, elle dénigre tout, elle ne prend rien au sérieux, elle n’est  pas bien dans sa peau et elle a tendance à s’effacer et se fondre dans la foule. Son pouvoir : elle devient invisible dès qu’elle ressent une émotion trop forte.

-          June elle est assez superficielle, elle veut devenir populaire et aimerait savoir ce que les autres pensent des ses dernières chaussures, de sa frange, de son mascara dior. Son pouvoir : lire les pensées des autres.

 

Ce livre est écrit à 3 voix, chaque chapitre est raconté par une des sœurs.

Nous alternons donc les points de vue et suivons l’évolution des pouvoirs de chaque sœur.

 

Sans avoir été transcendée par l’histoire, je ne me suis pas ennuyée pour autant. On passe un très bon moment avec ces 3 sœurs très différentes qui se lancent des vannes à longueur de journée mais qui s’aiment plus que tout.

 

3 ados avec leurs problèmes, leurs idylles, leurs amitiés et leurs pouvoirs dont elles se passeraient finalement bien.

 

Comment April doit-elle réagir quand elle prédit qu’elle va embrasser le mec du casier d’à côté qui ne l’attire pas du tout ?! Comment rester naturelle ? Malgré ses efforts, va t-elle arriver à l’éviter ?

Comment May doit-elle réagir lorsque ses pieds commencent à disparaître quand son professeur de soutien la dénigre ?

Comment June doit-elle réagir quand toute l’école critique sa nouvelle jupe à frou-frou rose ?

 

Les réparties et réflexions des unes et des autres  m’ont beaucoup fait sourire et je me suis surprise à tourner les pages à toute allure pour savoir comment chaque fille évoluait…

 

Vous l’aurez compris, ce livre ne révolutionne pas le genre, ce n’est pas de la grande littérature ni un indispensable, mais on passe un très agréable moment. A lire si vous avez besoin de légèreté…

 

Merci à Stephanie de m'avoir prêté ce livre. Son billet sur April May & June.  

 

 

 

 

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 09:00

 

a2b7db1cd2a3b5fe5961df9892db0.jpg

 

Ca y est, j'ai craqué ! Ce challenge me faisait de l'oeil depuis une semaine... 

Pour ceux et celles qui n'ont pas encore entendu parler de ce challenge :

 

Livraddict à mis en place le Big Challenge 2011 et, pour ceux et celles qui veulent se focaliser sur un genre précis il y a également toutes sortes de Baby Challenge (bit-lit, fantasy, contemporain, sciences-fiction, policier, classique ...).

J'ai décidé de participer au "Baby Challenge Bit-lit" le but étant de lire les vingt titres les plus appréciés par les livraddictiens.
Fin 2011, des médailles seront attribuées :

Médaille d'or : 20/20 (20 livres lus sur les 20 proposés)
Médaille d'argent : 16/20 (16 livres lus sur les 20 proposés)
Médaille de bronze : 12/20 (12 livres lus sur les 20 proposés)
Médaille de chocolat : 8/20 (8 livres lus sur les 20 proposés)


Voici la liste proposée (en orange, les livres déjà lus, en gris clair ceux qui sont déjà dans ma PAL)  :

1 - Anita Black : tome 1 de Laurell K Hmailton
2 - Mercy Thompson, tome 1 de Patricia Briggs 
3 - Deux cierges pour le dianle de Laura Gallego Garcia
4 - Rachel Morgan, tome 1 : Sorcière pour l'échafaud de Kim Harrison
5 - La communauté du sud, tome 1 de Charlaine Harris
6 - Femmes de l'Autremonde, tome 1 : Morsure de Kelley Armstrong
7 - Hush, hush, tome 1 de Becca Fitzpatrick
8 - La maison de la nuit, tome 1 de P.C. Cast
9 - Les Chroniques de Mackayla Lane, tome 1 : Fièvre noire de Karen Marie Moning
10 - Twilight, tome 1 : Fascination de Stephenie Meyer
11- La confrérie de la dague noire, tome 1 : L'Amant ténébreux de J:R:Ward
12 - Les Vampires de Manhattan de Melissa De La Cruz
13 - Jaz Parks, tome 1 : Jaz Parks s'en mord les doigts de Jennifer Rardin
14 - Comment se débarrasser d'un vampire amoureux ? de Beth Fantaskey
15 - Chasseuse de la nuit, tome 1 : Au bord de la tombe de Jeaniene Frost
16 - Prémonitions de L.J. Smith
17 - Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique de Ilona Andrews
18 - Une aventure de Vicki Nelson, tome 1 : Le prix du sang de Tanya Huff
19 - L'appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner de Stephenie Meyer
20 - Le cercle secret, tome 1  : L'initiation de L:J Smith

Avec 10 livres lus sur 20 et 4 livre d'ores et déjà dans ma PAL, j'espère au moins remporter la médaille d'argent, voire d'or mais ce n'est pas sûre car "Bree Tanner" et le cercle secret" ne me tentent pas du tout !



  

 

Repost 0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 10:10

frissons-interdits.gif   harlequinades

 

Voilà, je viens de terminer mon premier Harlequin et je dois avouer que c’était une expérience tout à fait intéressante et enrichissante (si si)…

 

J’ai été éblouie par tant de clichés, mais surtout par tant de « non limite ».

Je ne sais pas si c’est pareil dans tous les Harlequins, mais dans Frisson interdit, Lisa Kleypas ne s’est pas auto censurée. Elle ne s’est posée aucune limite. Elle ne s’est pas dit une seconde que peut-être, nous autres lecteurs, pourrions être incrédules face à tant d’imagination. Non, zéro limite, je vous dis...

Tant de liberté d’imagination a un côté exceptionnel. J’ai adoré…

 

Avant de vous parler de l’histoire, j’aimerais vous décrire un peu nos protagonistes…

 

 

Lady Holly Holland Taylor aussi appelée Holly : notre heroine. Veuve depuis 3 ans, elle porte encore le deuil de son mari tant aimé : George mort de la typhoïde (ce détail est important pour la suite de l’histoire, je vous conseillerais de le retenir…) laissant sa femme et sa fille Rose, plus seules  et désespérées que jamais.

Donc Holly ne s’habille qu’en sombre, passe ses journées à pleurer son mari perdu et à coudre… (oui à coudre. Activité des plus stimulantes intellectuellement si il en est). Sa vie est certes monotone mais elle n’a plus goût en rien depuis sa perte. Si ce n’est pour sa fille Rose qu’elle aime tant, elle se serait donnée la mort. (…)

 

Zachary Bronson : Ahhh ce cher Zachary…

… n’est pas un sang bleu : ce n’est pas un gentleman dont le titre a été hérité de génération en génération… Non Zachary est un investisseur et entrepreneur, qui s’est monté une fortune colossale grâce à son sens inné des affaires.

 Son parcours est hors du commun. Zachary, pour subvenir aux besoins de sa mère et sa sœur, a du se prostituer. Non ce n’est pas vrai. Mais par contre il a du faire de la boxe de rue pendant 2-3 ans pour gagner un peu de sous (ce qui lui a valu son nez cassé), puis après être devenu celui qu’on surnommait «  Bronson le boucher » et avoir amassé un peu d’argent grâce à ces combats (gagnants) il est parti dans la marine, après quoi il est devenu  entrepreneur… Comment, je ne sais pas trop mais bon on s’en fout, l’important maintenant c’est qu’il soit riche. Et autant vous dire que Zachary est très très riche. Très très très riche.

Mais pas de bol, Zachary a très mauvais goût, il veut tellement montrer qu’il a réussi qu’il fait dans l’ostentatoire. Ce n’est pas un homme raffiné. Ce n’est pas un gentleman…. A son grand dam…

Ah avant que j’oublie : Zach est une bombe, même avec un nez cassé.

(Zachary est, je cite, « taillé comme un lion. » « Zachary savait qu’il avait une musculature digne d’un gladiateur ou d’un docker »).

 

Elizabeth et Paula : respectivement sœur et mère de notre héros.

Elizabeth est belle, intelligente, elle a de l’esprit, mais elle est persuadée que si des hommes s’intéressent à elle, c’est uniquement pour l’argent de son frère. (Je ne l’ai pas dit à Elizabeth mais bon perso je pense que c’est un plus non négligeable)

Paula, la mère, a un problème de taille : Elle est trop gentille avec ses domestiques. Elle ne sait pas s’imposer. Oui c’est un problème mes amis, car comment voulez-vous que sa maison tourne bien si elle ne sait pas s’imposer aux domestiques ? Hein ? Comment ? Mais vous comprenez, Paula a fait les poubelles pour survivre (si si, c’est véridique, mais c’était avant que son fils Zach fasse de la boxe. Enfin, je crois ) et du coup, elle ne se voit pas donner des ordres. On ne peut pas la blâmer : si nous avions fait les poubelles pour survivre avant d’habiter un château, nous aussi aurions sûrement du mal à donner des ordres aux domestiques. Car dans le cas contraire, nous tournerions le dos à notre passé, à nos origines, et ça, franchement ce serait petit. Mesquin même.

 

Lord Ravenhill : Personnage secondaire mais qui a son importance. Nous y reviendrons. Sachez juste que c’était le meilleur ami de George (le défunt mari au cas ou vous ne suivriez déjà plus). Lui et Holly ont fait une promesse à George sur son lit de mortMais je ne peux vous en dire plus pour le moment: ça gâcherait la suite de l’histoire… J’espère que vous ne m’en voulez pas… 

 

Maintenant place aux moments clés de l’histoire. J’espère que vous êtes toujours là ?

 

- Tout commence lors du premier bal auquel assiste Holly depuis 3 ans (je ne reviens pas sur le pourquoi de son hibernation). Elle s’ennuie. Elle va faire un tour dans le jardin. Un inconnu l’approche. Il fait sombre (c’est la nuit), si sombre qu’elle ne peut voir le visage de l’inconnu (normal), qui l’embrasse avec fougue (normal aussi).

Manifestement Holly n’était pas la personne attendue mais bon, sa bouche a fait l’affaire, ne vous en faites pas. Holly est déboussolée par ce baiser, à tel point qu’elle en pleure… (si si) Elle n’a pas vu le visage de l’inconnu (bon ok je vais arrêter de l’appeler l’inconnu, vous avez compris que c’était Zach ), mais elle reconnaîtrait sa voix, suave, entre 1000 (grâce à ces quelques mots échangés : « Douce créature, murmura t-il à son oreille, dites-moi pourquoi un simple baiser vous fait pleurer ? »). (…)

 

- Zachary se renseigne. Il apprend que la femme qu’il a embrassée est Holly.

 

- Holly, qui vit chez les Taylor (famille de son mari) reçoit une invitation à se rendre au château de Mr Bronson. Tout le monde lui déconseille de s’y rendre : Mr Bronson n’a aucune éducation ! Allons !

 

- Mais Holly fait sa forte tête : elle se rend au château et quand son hôte lui souhaite la bienvenue, elle manque s’évanouir : c’est l’inconnu du bal !!!!! Elle espère qu’il ne l’a pas reconnue. (Holly, pardonne-moi mais, si tu es belle, tu n’es  pas franchement une lumière : tu ne trouves pas la coïncidence un peu trop évidente ?!)

 

- Bon, que lui veut Zachary ? Et bien, accrochez-vous bien : il aimerait embaucher Holly pour qu’elle lui apprenne les bonnes manières. Il veut qu’elle fasse de lui un parfait gentleman, et  de sa mère et sa sœur de parfaites ladies. (Et qu’elle apprenne à sa mère à tenir sa maison. Rappelons que les domestiques ne sont que des bons à rien avant l’arrivée d’Holly dans la maisonnette.)

 

- Oups, je viens de vous spoiler. Car oui, Holly accepte, non sans avoir marchandé un peu de sous en échange. Parce que bon, elle est pas folle la guêpe, elle sait qu’elle risque de perdre sa bonne réputation en acceptant ce boulot, alors bon, faut bien une petite compensation. 30000 livres feront l’affaire. Une bien belle dot pour sa petite Rose n’est ce pas ? Mais bon, qu’on ne s’y trompe pas, c’est uniquement pour l’avenir de sa fille qu’elle accepte de perdre sa réputation et sa belle-famille. Pas pour Zach… 

 

- Les semaines passent… Les domestiques obéissent et sont même heureux d’être dirigés (elle est pas belle la vie ?). Elizabeth devient une parfaite lady… Et Zach… ben Zach continue d’aller voir les putes, heu, les catins, il continue de jouer aux cartes et à boire. Mais la journée, il se révèle être un très bon élève et il est sur la bonne voie pour devenir un gentleman.

 

- Zach et Holly passent également des soirées entières à parler autour du feu, en buvant un ou 2 verres de vin… ( Non je ne m’embrouille pas, Zach va voir les filles de joie APRES ses discussions avec Holly.).

 

- Bon OK j’abrège : Zach tombe amoureux de Holly. Comment ça vous vous en doutiez ? Mon dieu, lui qui pensait qu’il tomberait amoureux d’une femme libérée sexuellement, voilà qu’il se retrouve épris d’une veuve prude… Mais bon que voulez-vous, l’amour nous tombe dessus sans qu’on s’y attende. On ne peut pas le contrôler… « il ne pouvait pas la regarder un peu fixement sans ressentir aussitôt un brûlant désir lui fouailler les reins » « il bénissait la mode des vestes longues »… ()

 

- Holly tombe aussi amoureuse mais elle ne veut pas l’admettre. En même temps Zach est formidable. Et siiiiii généreux : « Bronson consacrait beaucoup de son temps à aider les pauvres. » « Dans ses propres usines, il avait aboli le travail des enfants et organisé des caisses communes qu’il alimentait largement et qui permettaient de verser des pensions aux veuves ou aux personnes âgées ». Mesdames, vous ne seriez pas tombées amoureuse d’un tel homme vous, peut-être ?

 

- Ils se cherchent un peu… mais il ne se passe rien de fou… et puis… un jour… Mr Ravenhill débarque (merci de vous référer à la liste des personnages ci-dessus si vous êtes perdu(e)s). Et Holly avoue à Zachary qu’elle a fait la promesse à George d’épouser son meilleur ami. ..(Voilà bien la preuve que George était un homme merveilleux : penser au futur bonheur de sa femme et de son meilleur ami, sur son lit de mort…)

 

- Zach est effondré par cette nouvelle. (Qui ne l’aurait pas été ?)

 

- Holly, elle, a besoin d’air. Elle va se promener dans le jardin. Il commence à pleuvoir. Elle se réfugie dans le chalet d’été. (oui un chalet d’été) Il pleut. Il y a du tonnerre. Zach arrive. (oui comme par magie, et alors ?!). Et là, Holly cesse de réfléchir. Et… ils le font !!! Oui, ils s’aiment à ne plus entendre l’orage gronder dehors et quelque chose de merveilleux se produit alors : Holly a le premier orgasme de sa vie : « Tu n’avais jamais connu ça avec ton mari n’est ce pas ? Holly secoua la tête ».

 

- Mais ils ont dépassé la limite et Holly décide de s’en aller (avec la totalité de l’argent car bon, d’après Zach, Rose n’a pas à subir la lâcheté de sa mère. Oui ce sont là de dures paroles mais bon il faut dire que c’est la première fois qu’il se fait jeter et qu’il n’obtient pas ce qu’il désire).

 

- Elle retourne chez les Taylor. Mais n’a plus goût à rien. Elle est encore plus triste qu’à la mort de George (c’est vous dire !). Lord Ravenhill lui fait la court. Mais finalement elle lui explique qu’elle en aime un autre. Il comprend et l’encourage à retenter sa chance a c’est un gentleman :  point d’orgueil mal placé).

 

- Elle retrouve Zach, lui déclare sa flamme malgré sa peur d’être rejetée… Il lui répond « vous allez m’épouser maintenant ! » puis « Je vous veux dans mon lit maintenant »… Pourquoi perdre de temps avec des futilités hein ?! (à noter que Zach, lui aussi au bout du rouleau pendant un mois, n’a pas eu envie d’aller voir ses copines au centre ville. Vous comprendrez qu’après un mois d’abstinence, il zappe les préliminaires verbaux)

 

- Ils s’aiment donc et Holly découvre, choquée, la joie d’être touchée au plus profond de sa féminité. (Manifestement George n’était pas si merveilleux que ça ).

 

- Et là… -alors que nous croyions à une happy end- C’EST LE DRAME : Holly tombe malade ! Et quelle maladie ??? La typhoïde !!!! Celle la même qui a tué son mari ! Ô rage, ô désespoir…

 

(Eh oui, pas de bol, franchement)

 

- Et là MIRACLE : alors qu’elle a de la fièvre et qu’elle délire, alors qu’elle est en train de mourir, George lui apparaît aux portes du paradis, et ce dernier, loin de la pousser à le rejoindre, lui donne sa bénédiction pour refaire sa vie avec Zachary… (comment exprimer ce que je ressens ? J’en reste sans voix.)

 

- Et donc, alors que nous la croyions morte, et aussi fou que cela puisse paraître, Holly s’en sort, grâce à l’amour de Zach (et à celui de Dieu. Et de George finalement)

Si c’est pas beau hein ?!  j’en aurais pleuré de soulagement…

 

Donc finalement, en résumé, ce qu’on retient, c’est que Zach a fait de la boxe, qu’il a fait fortune en partant de rien, et en investissant dans les chemins de fer, qu’il aide les pauvres, qu’il embrasse une inconnue, qu’il aime les putes et les jeux mais qu’il préfère « Holly la prude » à tous ces vices.  Qu’à force de patience, il arrive à coucher avec Holly, qui même si elle a connu son premier orgasme, le quitte le lendemain (n’oublions pas la promesse faite à son défunt mari) mais revient en rampant le supplier de la prendre (pour épouse), ils se marient, (Elizabeth aussi d’ailleurs avec le cousin de Holly : si c’est pas génial ça ?), elle passe à ça de mourir, mais leur amour est le plus fort, et elle s’en sort. Ils vivent désormais heureux et emmerdent les autres : Zachary c’est un gentleman, un vrai ! Parole d’Holly !

 

 

Voilà, finalement, en lisant le résumé, je m’interroge. Serais-je devenue mesquine pour ne plus croire en de fabuleux destins ? Ai-je perdu toute capacité à rêver ?! Ou sont passées mes rêves d’enfants ? Pourquoi n’ais je plus l’innocence de Rose ? Pourquoi ais-je du mal à croire qu’un homme beau, intelligent et riche puisse être excité à la seule vue d’une main qu’on vient de déganter ? Pourquoi suis-je devenue si rabat-joie ?

Je crois que je vais faire une cure d’Harlequin pour retrouver mon âme pure et dénuée de sarcasmes. Oui c’est ça. Et peut-être que je vais même laisser mon imagination s’enflammer et écrire moi-même une nouvelle « Harlequinade » !

 

 

 

 harlequinades.jpg 

 

Ce livre a été lu dans le cadre des "harlequinades" organisées par Fashion  et Choukinette !

Merci les filles, je viens de vivre une experience unique grâce à vous ! :)

 

 

 

Repost 0
Published by Cécile - dans Harlequin(ade)
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 10:00
33-mordue
 
La plupart des livres Bit-lit que j'ai lu contiennent :
 
- Une héroïne cynique, bien foutue, à la langue bien pendue. Même si elle est généralement sexy, elle  n'est pas souvent sûre d'elle .
 
- Un beau vampire ou loup garou qui se doit d'être mystérieux. Il a en règle général un énorme sex appeal et il est très beau, très attirant et très bien foutu. Son torse... Je vous raconte pas. Ce dernier finira en général par faire craquer  notre héroine, même si, la plupart du temps elle préférerait - au début du moins - se faire bruler vive que de coucher avec le MAAALE en question. Je dis au début; car à la fin, en général, elle aimerait plutôt être brûlée vive que d'attendre 10 secondes de plus pour faire l'amour. Et quand le vampire/loup garou n'a pas non plus envie d'attendre, l'héroine est tout de même consumée par le feu qui la brûle à chaque toucher du dit male. Bref; je crois que vous avez compris ce que je veux dire: impossible de résister et nous ne pouvons pas blâmer notre héroine de succomber, car nous aussi,faibles lectrices que nous sommes, finissons par craquer...
 
- Un autre beau gosse qui vient compliquer l'histoire d'amour entre les 2 protagonistes sus-mentionnés.
 
- Une intrigue pseudo policière plus ou moins interessante, selon le potentiel du potentiel masculin. (vous me suivez toujours?).
 
- Un peu de sexe, de temps en temps, ce qui pimente un peu l'histoire, et on ne s'en plaint pas.
 
- Un ou 2 morts
 
- et un bon nombre de bastons, de bleus, de côtes cassées... 
 
Mordue n'échappe pas aux règles citées ci-dessus. Ou si: il n'y a pas de sexe ce qui n'est pas très important si tout le reste est bien amené, ce qui n'est pas le cas ici:
 
J'ai trouvé que ces points manquaient de consistance et de profondeur.
 
- Sarah est mignonne et super matérialiste. Elle a du mal à croire à sa nouvelle condition de vampire mais cela ne nous la rend pas plus sympathique à nos yeux. Elle a en effet de la répartie mais franchement elle n'est pas aussi cynique et ironique que Cat, Anita ou Mercy. Elle n'est pas non plus spécialement attachante, ni casse-cou. 
 
- LE potentiel, Thierry, est beau, soit. il a une certaine aura, mais bon, il manque de mystère et de répartie. Il n'est pas convaincant dans son rôle.
 
- L'outsider, Quinn, n'est pas franchement crédible non plus quand il passe de "je veux te tuer" à  "on est fait l'un pour l'autre" en un claquement de doigts.
 
- Et l'intrigue n'est pas si excitante non plus: on sait dès le départ qu'il y a des chasseurs de vampire qui ont l'air bien informés, reste à savoir qui est la taupe qui les renseigne... Ici donc, pas de tueurs, et peu d'éléments pour nourrir le suspense.
 
 
Malgré le portrait peu flatteur que je fais de ce livre, je ne me suis pas ennuyée, je l'ai lu très rapidement, c'est juste que j'ai lu beaucoup mieux dans le genre. Des livres qui allient de supers potentiels masculins; avec une intrigue prenante; des personnages ironiques, et un paquet d'humour... Pour ne citer qu'eux : Cat et Bones, Clay et Helena, Anita et Jean-Claude, Adam et Mercy...
 
Je dirai donc que j'ai bien aimé mais que vous ne perdez pas grand chose si vous passez à côté. 
L'avis de Gerry qui est beaucoup plus enthousiasme. 
 
Et pour finir je remercie Livraddict ainsi que les éditions Bragelonne de m'avoir offert la possibilité de lire ce livre qui me tentait beaucoup.
 
Et je n'oublie pas le Challenge Milady :)
challengemilady2 
Repost 0
Published by Cécile - dans Bit-Lit
commenter cet article

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg