Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 12:15

Attention, le tome 4 contient des spoilers !

 

Tome 1 : Vampire Academy

 

Va1

 

Depuis le phénomène Twilight les écrivains ont su surfer sur la vague des vampires et le nombre de livres bit-lit a explosé ces dernières années.

                       

Je ne vais pas m’en plaindre et moi, je le dis haut et fort : j’aime cet univers, même quand d’un auteur à l’autre, on retrouve souvent la même trame de fond : la jolie fille qui ne sait pas qu’elle est belle, le garçon le plus beau du monde (qui lui se doute de son potentiel de séduction) et, of course, leur amour (impossible, re-of course).

 

Bon je force un peu le trait, je sais… (Surtout que j’ai moi aussi lu d’une traite les 4 tomes de Twilight).

Mais si j’en rajoute un peu, c’est parce que justement, et à ma grande surprise, Vampire Academy sort du lot.

 

Lissa Dragomir est une princesse Moroi : une vampire mortelle. Elle doit être constamment protégée des Strigoi, les plus dangereux des vampires, qui sont eux immortels.

Le mélange de sang humain et de vampire qui coule dans les veines de Rose Hathaway, la meilleure amie de Lissa, fait d’elle un Dhampir : c’est à elle, justement, de protéger Lissa des Strigoi, qui veulent faire d’elle une des leurs.

Après 2 ans de cavale, Lissa et Rose sont attrapées et ramenées au St. Vladimir’s Academy.

Rose va continuer son éducation de Dhampir. Lissa va redevenir, contre son gré, la princesse super sociale et populaire qu’elle était, dans le milieu des Moroi.

 

L’histoire est clairement pour YA, elle ne s’affranchit pas de certains clichés : on retrouve donc les amis sur qui on peut compter, la garce de service – Mia, les rebelles, et bien sûr les beaux mentors :) (Dimitriiiiiiii !).

Mais Lissa n’est pas la gentille princesse parfaite qui n’a jamais de mauvaises pensées, et Rosa, elle, a un caractère bien trempé.

On accumule les questions tout au long de ce livre : pourquoi ont-elles fui l’academy ?

De quoi ont-elles peur ? Pourquoi Lissa est-elle souvent lunatique ? En quel honneur cette garce de Mia s’acharne t-elle sur les 2 amies ? Que va t-il se passer entre Rose et son mentor Dimitri ?

Qui est l’auteur de toutes ces choses étranges qui arrivent à Rose et Lissa ?

 

Ce livre se lit d’une traite, il est bien ficelé, il n’y a pas de longueur, et on va de surprises en surprises, sans qu’aucun des clichés sus-mentionnés nous perturbent.

En somme, ça se lit bien : tous les ingrédients sont réunis pour que l’on ne veuille plus poser le livre une fois commencé : amitié / suspens / actions / trahisons / et bien sûr relations amoureuses.

 

 

 Tome 2 : Frostbite

 

 VA2

 

Une famille entière de Moroi est assassinée par des Strigoi avec l’aide d’humains. Du jamais vu.

La panique est à son comble au St. Vladimir Academy où il est décidé que les Moroi ne rentreront pas chez eux, sans protection, pour les vacances de Noël.

Qu’à cela ne tienne, ils iront tous, avec les Dhampirs, passer la semaine de vacances au ski dans un endroit qui sera très sécurisé.

 

De nouveaux personnages font leur apparition qui auront leur importance : la mère de Rose (que celle-ci déteste), Adrian, le Moroi venu d’une autre academy et Tasha, la tante de Christian, qui a jeté son dévolu sur Dominique ( !). D’autres – secondaires - comme Mason, le meilleur ami de Rose, prendront également plus d’importance.

Rose, quant à elle, est loin d’être l’héroïne parfaite et courageuse : elle agit toujours sans penser aux conséquences de ses actes et cela ne va pas lui apporter que du bon.

 

Ainsi se succèdent les attaques des Strigois, les déceptions amoureuses, les relations conflictuelles mais aussi des batailles, de la peur et finalement - et inévitablement - la mort.

 

Dans ce second tome, plus besoin de poser le contexte, ainsi, on rentre directement dans l’action et on lit rapidement ce roman qui est finalement plus fluide que le premier.

 

 

Tome 3 : Shadow Kiss 

 

VA3

 

Ce tome est plus sombre que les autres et encore mieux ficelé, si possible.

Il marque un tournant dans cette série.

 

Rose est sous pression. Elle doit passer des examens importants sur lesquels elle n’arrive pas à se concentrer, et pour cause, le fantôme de son ami disparu lui apparaît dès qu’elle doit faire face à des attaques.

 

De plus, Rose devient de plus en plus taciturne au fil des pages et le fait de voir des fantômes (ce qu’elle préfère garder pour elle au risque de devenir folle), d’échouer ses exams, et de ne pas pouvoir être avec celui qu’elle aime n’arrange rien. Elle s’énerve vite, est à fleur de peau et elle n’arrive pas à comprendre pourquoi.

 

Nous avons donc affaire à une Rose qui se pose beaucoup de questions, qui doute également beaucoup de son devoir de gardienne vs son amour pour Dimitri, qui se croit folle et qui ne peut pas en parler. Nous ressentons, non, nous vivons toutes ses émotions comme si nous étions Rose et nous nous interrogeons avec elle.

 

Malgré tout, Rose reste déterminée et combattante. La Rose qui doute n’efface pas celle qui va jusqu’au bout des choses et qui est prête à tout pour ceux qu’elle aime, notamment pour Lissa qui a toutefois moins d’importance dans ce tome. 

Adrian quant à lui est plus présent, pour le plus grand plaisir de certaines, et on sent le triangle amoureux s’installer.

 

Les attaques des Stigoi ne sont pas en restent dans ce livre et le danger est omniprésent.

 

Et finalement, quand on entrevoit la lumière, quand on pense avoir des réponses, voir même des solutions, le coup ultime nous est donné, et là, on sait que rien ne sera plus pareil pour Rose et ses amis…

 

Cette fin est un déchirement. Cette Richelle Mead est vraiment forte.

 

Tome 4 : Blood Promise

 

VA4

 

 

Attention : spoilers!

 

Rose a quitté l’academy. Elle est partie en Russie trouver Dimitri, laissant ainsi derrière elle sa meilleure amie, Lissa.

 

Dans ce tome, l’histoire se concentre essentiellement sur Rose, sur sa peine d’avoir perdu son âme sœur (car nul doute que Dimitri n’est plus le même) et sur la mission qu’elle s’est fixée : le tuer.

 

Je pensais avoir du mal à rentrer dans l’histoire, du mal à apprécier ce périple à la recherche de Dimitri, mais c’est sans compter sur l’imagination de Richelle Mead qui arrive toujours à nous surprendre avec la tournure que prennent les évènements et qui va placer des nouvelles personnes sur le chemin de Rose.

 

On en apprendra plus sur la famille de Dimitri, sur les blood whores, et sur les shadow kissed, ces Moroi et Dhampirs qui partagent un lien spirituel, comme elle et Lissa, qu’elle peut aller visiter quand elle veut, en s’immisçant dans son esprit. 

 

C’est d’ailleurs comme ça que nous ne perdons pas une miette de ce qui se passe à l’Academy et de l’intrigue qui s’y joue.

 

Partagés entre l’aventure de Rose, et ce qui se passe à St Vladimir, nous ne nous ennuyons pas une seconde.

 

Ce qui est également dû au fait que, cette fois encore, l’auteure arrive à nous faire vivre l’histoire comme si nous y étions. On s’insurge sur les choix de Rose, on a envie de la secouer, on pleure avec elle, on vit son inquiétude quand elle sait son amie en danger, et on lui pardonne ses faiblesses et ses choix.

 

Une fois de plus un très bon livre que j’ai dévoré.

 

 

 


Repost 0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 11:26

L-ete-ou-je-suis-devenue-jolie

 

Depuis toujours, Belly passe ses étés avec sa mère Laurie et son frère Steven à Cousins Beach chez Susannah et ses deux garçons Conrad et Jeremiah.

 

Belly, c’est la « petite sœur », la cafteuse, celle que l’on n’emmène pas partout, et qui ne peut pas comprendre…

Du moins jusqu’à cet été là, l’été de ses 16 ans, l’été ou Belly est devenue jolie.

 

Cet été aurait du être parfait, et pourtant… il ne sera pas comme les autres, il marquera un tournant dans leurs vies respectives.

Il y a des secrets, des non-dits, les mères qui se font des messes basses, les garçons qui ont changé, des sentiments qui évoluent…

 

Ce livre alterne récits de l’été présent et ceux passés.

Ainsi, on suit l’évolution de Belly, de ses ressentis envers chaque personne, de la naissance de son amour pour Conrad dont elle est amoureuse depuis ses 10ans, de son amitié pour Jeremiah, de sa relation avec sa mère et son frère, et aussi, avec celle qu’elle considère comme sa seconde mère, sa confidente : Susannah.

 

Belly est gentille, intelligente mais aussi immature et parfois un peu bête, elle est l’adolescente par excellence et c’est ce qui la rend attachante et vraie.

 

Dans ce livre, on sent l’odeur de la mer, on ressent l’ambiance magique et apaisante de cette maison, on s’attache aux garçons, on aimerait connaître Susannah, et passer quelques vacances à Cousins Beach, nous aussi.

 

Et sans s’en rendre compte, on tourne les pages rapidement, on sourit et on pleure. En tous cas, on ressent.

On ressent les joies de Belly, ses doutes, ses douleurs, et on s’imagine les réactions que nous aurions eu à 15ans, à sa place…

 

En somme, une jolie histoire qui ne laisse pas indifférente car ce roman est plein d’amour. Entre Laurie et Susannah. Entre Susannah et ses fils. Entre Steven et Belly. Entre Belly et les garçons et entre Jermiah et Conrad.

L’amour est partout, dans chaque relation, et on referme ce livre avec nostalgie même si des fois, on remet en questions les choix de Belly.

 

Merci à Clarabel de m’avoir poussé à lire ce livre, et surtout, à commander directement la suite en anglais  « it’s not summer without you » car ça aurait été difficile de passer si vite à autre chose. 

 

L’avis de Clarabel  qui a lâché ce roman le cœur serré et celui de Radicale qui est moins enthousiaste que nous et qui reste à convaincre.

 

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 21:37

le-souffle.gif

 

Eléonore est une jeune fille dotée d’une oreille exceptionnelle.

Depuis toute petite, elle joue du piston, en cachette de son père pour qui il est un inconcevable qu’une femme soit musicienne.

Ainsi, quand il découvre sa fille en train de jouer, il l’envoie chez sa sœur, à Paris, afin qu’elle devienne blanchisseuse.

Mais Eléonore, alors âgée de 10 ans, est tenace et elle réussit rapidement à se trouver une place à l’atelier de Mr Sax, l’inventeur du saxophone.

 

Nous suivons l’évolution de cette petite fille, qui va, années après années, connaître ses premiers émois amoureux, faire partie d’un groupe de musicienne (avec toutes les difficultés que ça comprend étant donné que les femmes ne sont pas faites pour jouer d’un instrument), et vivre ses premières souffrances quand la France va basculer dans la révolte et la guerre.

 

Puis, Eléonore tombe amoureuse d’un trompettiste américain qui la surnomme « La Marquise » et pour qui elle décidera, bien plus tard, de tout quitter pour la Nouvelle-Orléans.

 

Nous voyageons entre 1863 et 1880, dans Paris, à Montmartre et à Pigalle, faisons la connaissance entre autres de Louise Michel et d’Auguste Renoir, et assistons au lancement des premières expositions universelles.

 

Divisé en 3 parties, ce livre restitue parfaitement le cadre historique, et nous entraîne dans un univers musical où le destin exceptionnel d’une femme nous est retracé, sans longueurs et avec justesse.

 

Ce récit est simple, beau, bien écrit et je n’ai qu’une hâte : retrouver Eléonore, ses amis, sa famille, ses rêves et sa passion : la musique.

 

Un grand merci aux éditions Naive et à Livraddidct pour m’avoir permis de découvrir cette saga historique.  

Repost 0
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 11:08

anita black

J’ai commencé ce livre avec un grand à priori : j’avais lu quelques avis négatifs et je venais de finir un autre livre du même « genre » sur lequel je n’avais pas vraiment accroché...

Et bien finalement, je ressors de cette lecture agréablement surprise.

Anita est réanimatrice, elle relève les morts pour qu’ils puissent (par exemple) témoigner et identifier leurs meurtriers.

Son second travail : tuer les vampires.

Or dans ce tome, c’est pour eux, ses pires ennemis, qu’elle n’aura pas le choix de travailler.

Elle va devoir retrouver le tueur en série qui s’en prend à leur communauté, et les menaces dont elle et ses amis font l’objet la dissuadent rapidement de refuser ce travail.

Nous avons le droit à de l’action dès les premières pages.

On se retrouve directement dans une ambiance assez oppressante ce qui change des autres livres du genre où l’intrigue met plus de temps à se mettre en place.

Pas de temps mort tout au long des 350 pages que j’ai eu beaucoup de plaisir à tourner étant donné que, en plus de l’action, il y a plusieurs « intrigues » qui se mêlent :

La chef des vampires laissera t-elle Anita en vie alors qu’elle n’a guère l’air de l’apprécier ?

Edward, une connaissance de longue date, va t-il la torturer pour qu’elle lui révèle ce qu’il tient à savoir ?

Sa meilleure amie va t-elle être tuée par le vampire qui l’a hypnotisée ?

Ou peut bien se cacher Jean-Claude, le vampire qui a entraîné Anita dans cette histoire et qui était censé la protéger ? Et pourquoi rêve t-elle de lui ?

Et bien sûr, qui est le tueur en série des vampires ?

Anita est drôle, sarcastique, elle n’a pas froid aux yeux et n’hésite pas à aller en avant de ses problèmes. Mais elle est aussi dotée d’une grande sensibilité et avoue quand elle a peur, ce qui la rend sympathique et diminue l’image de l’héroïne superwoman.

En plus de l’action et de l’héroïne à laquelle je me suis facilement attachée, il y a une bonne touche d’humour et des personnages secondaires très bien décrits, le tout donnant un livre très agréable et qu’on lit rapidement.

Par contre il ne faut pas s’attendre à avoir du sexe dans ce livre, malgré ce que la couverture peut laisser penser. Mais j’ai cru percevoir en Jean-Claude un potentiel masculin (spécial dédicace à Lily ) qui fera sûrement diminuer « ce manque » dans les prochains tomes.

 Un seul aspect m’a tout de même dérangé : les humains qui mordent, comme s’ils étaient des vampires. Je ne sais mais c’est bizarre non ? Est ce que les vampires ne suffisent pas ? J’ai du mal à imaginer que les humains puissent mordre jusqu’au sang et aimer ça…  Je n’ai pas trouvé que cet aspect apportait quelque chose de plus ou de positif à l’intrigue.

J’ai lu ce livre dans le cadre du LC sur Livraddict, organisée par Mycoton.

Je file voir les avis de : Fée Bourbonnaise, SetsukaGalleane, LilyMystix, LisalorLove-of-bookStieg, VozrozhdenyieYumiko, Kristus, NanetCathylouisemichesPikachuLexounet, Lolo, Mycoton32

Repost 0
Published by Cécile - dans Bit-Lit
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 10:26

PAL

 

 

PAL

 

Voilà ma PAL en image... Les zooms pour plus tard. :)

Vue comme ça, elle ne paraît pas si grande que ça finalement... 

 

Je remets ma liste également.

Pour ce qui est de la LAL, elle viendra bientôt s'ajouter à cet "article" que je mettrai donc régulièrement à jour...

 

Je rappelle que si vous voulez faire une LC avec moi, n'hésitez pas à me la proposer, je suis quand même motivée pour à baisser cette PAL !

 

A

De l'autre côté du lit - Alix Girod de l'Ain

Le baiser du mal - Keri Arthur
Un automne à River Falls - Alexis Aubenque 

 

B

Le chant des orques – Antje Babendererde

La reine des lectrices – Alan Bennett

Entre chiens et loups – Malorie Malorie Blackman

Pépites - Anne-Laure Bondoux

Quatre filles et un jeans – Ann Brashares

Mon mec en toc – Kate Brian

Les liens du sang – Patricia Briggs

Le baiser de fer – Patricia Briggs

Jane Eyre – Charlotte Bronte

 

C

Lady Pirate T1 : Mireille Calmel

Sa seigneurie - Shaine Cassim 

Le corps de liane  - Cypora Petitjean-Cerf
Le seuil des Ténèbres 1 - Karen Chance 

Le baiser de l’ange – Elizabeth Chandler

Le palanquin des larmes – Ching-Lie Chow

Homo Vampiris - Fabien Clavel 

Sans laisser d’adresse - Harlan Coben

La pluie avant qu’elle tombe – Jonathan Coe

Malediction d’Old Haven – Fabrice Colin

La saga Mendelson T2 – Fabrice Collin

A melie sans mélo – Barbara Constantine

Les extraordinaires aventures de Kavalier et Clay – Michael Chabon

 

D

Mariage à l’indienne – Kavita Daswani

La grand mère de Jade – Frédérique Deghelt

The Dark Divine – Bree Despain
La reine des rêves - Divakaruni 

La dernière concubine – Lesley Downer

Les trois mousquetaires - Alexandre Dumas

La passion selon Juette – Clara Dupont-Monod

 

E

Going too far – Jennifer Echols

Leaving paradise – Simone Elkeles

Quatre ou double – Janet Evanovich

Cinq à sexe - Janet Evanovich

Six appeal- Janet Evanovich

Septième ciel - Janet Evanovich

Le grand huit - Janet Evanovich

Flambant neuf - Janet Evanovich

 

F

Quatre sœurs T3 et T4 - Malika Ferdjoukh
Incarceron - Catherine Fisher 

Madame Bovary - Flaubert

Les cœurs félés –Gayle Forman

J’étais derrière toi – Nicolas Fragues

 

 

G

La porte des enfers – Laurent Gaudé

 

 

H

Une situation légerement délicate - Mark Haddon

Sorcière sur l’échafaud T1  - Kim Harrison

Qadehar le sorcier T1 – Erik L’Homme

Vicki Nelson Tome1 - Tanya Huff 

 

K

L’histoire de l’amour – Krauss

 

L

Les liaisons dangereuses - De Laclos

L'amant de Lady Chatterley - D.H Lawrence
Tout est sous controle de Hugh Laurie

Les liaisons dangereuses - Laclos

La belle de Joza -  Kvëta Legatovà.

Robe de marié - Pierre Lemaitre 

Melnitz – Charles Lewinsky

15 ans welcome to england – Sue Limb
La vie (pas) très cool de Carrie Pilby - Caren Lissner 

Journal d’une allumeuse – E Lockhart

 

M

Je suis une légende – Richard Matheson

Amy et Roger’s Epic detour – Morgan Matson

Bel-Ami – Maupassant

Cherub T3 – Arizona Max

Et que le vaste monde poursuive sa course folle – Colum McCann

Samedi - Ian McEwan

Succubus Dreams Richelle Mead

Sucubus Nights Richelle Mead

Blood Promise – Richelle Mead

Cygnes noirs – Richelle Mead

Spirit Bound – Richelle Mead
3 mètres au dessus du ciel - Federico Moccia 

J’ai envie de toi – Federico Moccia
J'ai failli te dire oui - Federico Moccia 

La punition d’Adam Black – KM Moning

Miss charity – Marie-Aude Murail

Oh boy – Marie-Aude Murail

Kafka sur le rivage – Haruki Murakami

 

 

N

Reines du lycée – Alyson Noel

 

O

1984 – George Orwell

 

P

Parfaite pour toi - Susan Elizabeth Phillips

Vango – Timothée de Pombelle

L’élu – Chaim Potok

 

R

L’amour comme par hasard – Eva Rice

Shantaram – Gregory David Roberts

Un homme – Philippe Roth

Mordue - Michelle Rowen 

 

S

Le pavillon des pivoines – Lisa See

Le 13ème conte – Diane Setterfield

Liberté égalité chocolat – Alex Shearer

Les filles du samourai T3 – Maya Show
Prémonitions - L.J Smith 

La caverne des idées – José Carlos Somoza

Les terres saintes - Amanda Sthers 

 

 

T

La conjuration des imbéciles - John Kennedy Toole

Le montespan - Jean Teulé 

Le livre de Joe – Jonathan Tropper

 

V

L’épopée de xylara t3 – Elizabeth Vaughan

 

 

W
L'amant Ténébreux - JR Ward
Cathy’s book- Weisman

Le choeur des femmes - Martin Winckler 

 

Z

Le joueur d'échecs - Stefan Zweig

 

 

 

Repost 0
Published by Cécile - dans PAL - LAL
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 11:32

51ugX7SPpdL. SS500

 

J’adore les séries « Vampire Academy » et « Succubus » de Richelle Mead.

Ainsi, est-ce tout naturellement que je me suis plongée dans la lecture de sa nouvelle série « Cygne noir » tome 1 : fille de l’orage.

 

Je l’annonce d’emblée, j’ai été un peu déçu.

 

Eugénie est un chaman, elle chasse les esprits qui s’aventurent dans notre monde, et les envoie, au choix : dans l’Inframonde (comprenez l’enfer) ou dans l’Outremonde : monde parallèle au notre où vivent esprits et faes, où plusieurs royaumes se côtoient avec à leurs têtes des rois ou reines dotés de puissants pouvoirs.

 

Un jour Eugénie se rend dans l’Outremonde pour sauver une ado enlevée, et prend connaissance d’une prophétie dans laquelle elle est impliquée et qui va changer sa vie de manière irrévocable. Finie la routine habituelle (chasser les esprits et faire des puzzles), place aux tentatives d’assassinats, de viols et à la découverte de nouveaux pouvoirs insoupçonnés. (plus excitants que les puzzles vous en conviendrez).

 

Pour faire face à ces nouvelles révélations, essayer de maîtriser ses nouveaux pouvoirs et tenter de sauver l’adolescente, Eugénie va devoir s’allier avec un roi de l’Outremonde, j’ai nommé : Dorian. Beau (Sooo amazing !), jovial, joueur (héhé), avec un bon sens de l’humeur mais dont les motivations sont douteuses…

 

Elle pourra également compter sur Kiyo, un changeforme (mi renard / mi humain) dont nous ferons la connaissance dans un bar dès le second chapitre. (Au risque de vous spoiler, je vous l’annonce : ils ne resteront pas longtemps dans le dit bar. En fait, ils vont aller jouer au monopoly avec des petits enfants malades dans un hôpital du coin). Si si, et vous savez pourquoi ? Car Kiyo est petit, gros, il a un œil vert et un œil brun, il n’a aucun sens de la répartie, fait très mal l’amour, mais il est gentil, vraiment, et il aime répandre la joie autour de lui. C’est d’ailleurs pourquoi Eugénie ne lui résiste pas : elle regarde l’être plus que le paraître.

 

Contrairement à vous, elle n’est pas superficielle, elle.

Oui ne le niez pas, je vois déjà certaines d’entre vous perdrent tout attrait pour ce livre… 

 

Bon donc, où en étais-je ? Ah oui… Kiyo : a les cheveux mi-longs, bruns, un corps à se damner, et il fait superbement l’amour. Ouf, nous voilà rassurées ! (et non ils ne quitteront pas le bar pour jouer, enfin si, mais pas au monopoly).

 

Vous l’aurez donc compris, nous avons une fois de plus le droit à un superbe triangle amoureux (et pour une fois, je suis plus du côté de l’outsider.)

 

Dans ce livre, comme dans « Vampire Academy » et « Succubus », nous avons le droit à:

- Une héroïne qui a du caractère, et de la répartie. Une battante qui n’écoute personne et qui agit de manière impulsive.

- Un amour compliqué, voire impossible.

- Ce qu’il faut de scènes olé olé.

- Et une bonne dose d’actions.

 

Seulement voilà, la mayonnaise n’a pas prise aussi bien cette fois.

Je ne me suis pas vraiment attachée à Eugénie, pas autant qu’à Rose ou à Georgina en tous cas.

L’intrigue ne m’a pas franchement tenue en haleine non plus.

Sans être long ou sans intérêt, c’est moins rythmé à mon goût.

J’ai eu un peu de mal au début à m’imaginer l’Outremonde ainsi que ses habitants (esprits, monstres et autres créatures).

Enfin j'ai trouvé que les relations manquaient de suspens, qu'elles étaient trop "faciles" et pas assez longues à se mettre en place pour qu'on y croit ou qu'on y adhère pleinement.

 

 Finalement, si cette lecture ne m’a pas enthousiasmée autant que les 2 autres séries de cette auteure, elle se lit bien, et par conséquent je lirai la suite.

 

  (Non : Pas seulement pour savoir si elle finira avec Dorian ou Kiyo : aussi pour savoir combien d’esprits elle va envoyer dans l’Inframonde, combien dans l’Outremonde et surtout pour savoir combien de puzzles elle va finir dans le second tome).

 

Repost 0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 09:59

retour all

 

 

Extrait du Chapitre 2 :

 

Comment gâcher son existence en neuf étapes ?

 

Ca n'a rien de sorcier. Si j'y suis arrivée, tout le monde doit en être capable.

 

1. Fais en sorte que ton premier petit ami (Jackson) te quitte pour ta meilleure amie (Kim).

2. A l'occasion, fâche-toi à mort avec cette dernière. A ce stade, tu devrais déjà être à ramasser à la petite cuiller.

3. A présent, embrasse à nouveau ton ex-petit ami (Jackson), sur un coup de tête.

4. Assure-toi que des témoins assistent à la scène. Bravo ! Tu as perdu toutes tes amies, car tu es devenue, aux yeux de la population du lycée, une traînée qui passe le plus clair de son temps à sortir avec les copains des autres.

5. Attends que les premières crises de panique se manifestent.

6. Consulte un psy.

7. Sur les conseils d ce dernier, dresse une liste de tous les garçons avec lesquels il s'est passé "quelque chose", le moindre petit truc, en remontant à la maternelle. Ca fait parti de la théorie, mais...

8. ... oublie un exemplaire de cette liste dans un espace public.

9. Laisse les événements s'enchaîner, tes ennemis trouver la liste, se méprendre sur sa signification et en réalisant des photocopies.

 

Voilà ! Tu n'es plus seulement une lépreuse, mais aussi une célèbre allumeuse. Tu as magistralement gâché ta vie.

 

 

Cet extrait du tome 2 résume parfaitement le tome 1 sur lequel je n'avais pas fait de billet.

Dans le "journal d'une allumeuse" (le premier livre donc), chaque chapitre nous raconte les anecdotes et détails de cette fameuse liste de garçons (si vous avez déjà perdu le fil : point numéro 7 cité ci-dessus), et nous avons le droit  au pourquoi du comment de son statut de lépreuse, de la perte de ses meilleures amies, et de l'apparition de ses crises d'angoisse.

 

Dans ce second tome qui est en réalité le 3ème (je n’ai pas lu le second car je croyais logiquement que « le retour d’une allumeuse » serait la suite de « journal d’une allumeuse ») (je sens que je suis sur le point de vous embrouiller mais vous n'êtes pas au bout de vos peines), donc dans ce second tome qui est en réalité le 3ème, Ruby, dans le cadre de sa thérapie doit faire une "carte aux trésors" sur laquelle elle doit faire figurer les personnes qui gravitent autour d'elle, qui ont de l'importance à ses yeux et expliquer le lien qu'elle aimerait avoir avec elles.

 

Ruby est en 1ère, et nous lisons toujours son journal, dans lequel elle continue de nous dresser ses listes (exemple en haut), de nous raconter les anecdotes de son quotidien, et de nous faire part de ses doutes et interrogations.

En effet, notre lycéenne ne sait pas trop comment jongler entre : (attention, concentrez-vous:)

 

- Ses sentiments pour son meilleur copain sur lequel son actuelle meilleure amie à jeter son dévolu.

- Son ex-copain qui a largué son ancienne meilleure amie (Vous me citerez son nom dans les commentaires pour prouver votre concentration) et pour lequel son cœur s'emballe toujours à chaque rencontre (qui sont bizarrement de plus en plus fréquentes),

- Le frère de son actuelle meilleure amie (je vous laisse faire le lien avec le premier tiret et imaginer si elle le restera ou pas) dont elle était amoureuse en 6ème.

- Sa mère un peu frappée qui lui force à manger végétarien, et plus précisément, dans ce tome, seulement de la nourriture crue (mais toujours végétarienne).

- Son boulot au zoo où elle se lit d'amitié avec plusieurs animaux à qui elle écrit des lettres.

- Son autre boulot de vendeuse de Birkenstocks…

 

Bref vous l'aurez compris, on suit l'évolution de Ruby dans le capharnaüm qu’est sa vie. 

 

Si j'ai trouvé mignon et divertissant le premier livre mais pas franchement marrant, j'ai beaucoup plus apprécié ce second livre qui m'a fait beaucoup plus souvent sourire (voire rire). (les petites notes en bas de page de Ruby y sont pour beaucoup). 

Vous l'aurez compris, ce n'est pas non plus de la grande littérature, le suspens n'est pas insoutenable, et on ne pleure pas de rire. 

Mais c'est est un parfait livre "tampon", à lire après une lecture "intense" dont la fin vous fait redouter de ne pouvoir apprécier à sa juste valeur le prochain livre que vous ouvrirez.

En somme ça se lit très rapidement et ça change les idées.

Et vous trouverez ici l'avis de Radicale avec qui j'ai fait cette LC et qui est encore plus enthousiasme que moi !

Repost 0
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 14:04

 

100-plus-grands

 

 

Voici la liste des 139 livres incontournables des livradictien(ne)s.

 

A partir de cette liste, Lebonsai à créer le défi des 100 plus grands.

 

Je m’inscris pour le challenge « conquérant » : je dois lire 15 livres de la liste avant Juin 2011.

 

En rose, ceux déjà lus.

En orange, ceux que je compte lire d’ici l’année prochaine…

En gras, ceux qui sont déjà dans ma PAL.

 

1    Rowling, JK    Harry Potter ( série)   
2    Tolkien, J. R. R.    Le Seigneur des anneaux (série)   
3    Austen, J.    Orgueil et préjugés
  

4    Brontë, E.    Les hauts de Hurlevent     
5    Orwell, G. 1984 (3/15)   
6    Saint-Exupéry    Le Petit Prince

7    Brontë, C. Jane Eyre (1/15)

8    Laclos, C. Les liaisons dangereuses (2/15)     
9    Wilde, O.    Le portrait de Dorian Gray   
10    Barjavel, R.    La Nuit des temps   
11    Suskind, P.    Le parfum   
12    Shakespeare    Roméo et Juliette   
13    Christie, A.    Les dix petits nègres   
14    Meyer, S.    Fascination / Twilight (série)   
15    Vian, B.    L'écume des jours   
16    Keyes    Des fleurs pour Algernon   
17    Stoker, B.    Dracula   
18    Rostand, E.    Cyrano de Bergerac   
19    Mitchell    Autant en emporte le vent   
20    Nabokov, V.   
Lolita   
21    Werber, B.   
Les Fourmis (trilogie)   
22    Zola, E.    Au bonheur des dames   
23    Baudelaire, C.    Les Fleurs du mal   
24    Lévi, P.    Si c'est un homme   
25    Dumas, A.    Les trois mousquetaires   
26    Herbert    Dune   
27    Pagnol, M.    Souvenirs d'enfance   
28    Pennac, D.    Saga Malaussène (Bonheur des ogres, M. Malaussène, Marchande de prose)   
29    Voltaire    Candide   
30    Franck, A.    Journal   
31    Alcott, L. M.    Les quatre filles du Dr March   
32    Dahl, R.    Charlie et la chocolaterie   
33    Gavalda, A.    Ensemble, c'est tout   
34    Hobb    L'assassin royal (série)   
35    King, S.    La Ligne verte   
36    Lee    Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur   
37    Pullmann    A la croisée des mondes (série)   
38    Schmitt, E.-E.    Oscar et la dame rose   
39    Goscinny, R.    Astérix (série)   
40    Barrie, JM    Peter Pan   
41    Bottero    Le pacte des Marchombre (trilogie)   
42    Bradbury, R.    Fahrenheit 451   
43    Brown    Da vinci code   
44    Chattam, M.    Trilogie du mal   
45    Conan Doyle, A.    Sherlock Holmes (série): pref le chien des baskerville   
46    Goodkind    L'épée de vérité (série)   
47    Hugo, V.    Le dernier jour d'un condamné   
48    Huxley, A.    Le meilleur des mondes   
49    Kafka    La métamorphose   
50    Larsson, S.    Millenium (série)   
51    Maupassant    Une vie   
52    Werber    Les thanatonautes   
53    Zola, E.    Germinal   
54    Barjavel    Ravage   
55    Barrows & Shaffer    Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates   
56    Briggs    Mercy Thompson (série
)   
57    Hugo, V.   
Les Misérables   
58    King    Shining   
59    Lehane D.   
Shutter Island   
60    Lenteric    La nuit des enfants rois   
61    Maupassant    Le Horlà   
62    Orwell, G.    La ferme des animaux   
63    Schmitt, E.-E.    La part de l’autre   
64    Pennac, D.    Comme un roman   
65    Anouilh    Antigone   
66    Asimov    Fondation   
67    Auel    Les enfants de la terre (série)   
68    Barjavel    L’enchanteur   
69    Bottero    La Quête d'Ewilan (trilogie)     
70    Brown    Anges et démon   
71    Caroll    Alice au pays des merveilles   
72    Cohen    Belle du Seigneur     
73    Dahl, R.    Matilda   

74    Eddings    La belgariade   
75    Feist    Krondor (série)   
76    Flaubert    Madame Bovary   
77    Folett    Les piliers de la terre   
78    Golden, A.    Geisha
   
79    Goscinny    Le petit Nicolas   
80    Hickock, L. A.    L'histoire d'Helen Keller   
81    London, J.    Croc-Blanc   
82    Maupassant    Bel-Ami   
83    Pratchett     Les Annales du Disque-Monde   
84    Rice, A.    Entretien avec un vampire (et chroniques)   
85    Steinbeck    Les Raisins de la colère   
86    Steinbeck    Des souris et des hommes   
87    Cocteau    La Machine infernale   
88    Molière    Le médecin malgré lui   
89    Molière    Dom Juan   
90    Sartre    Huis-clos   
91    Shakespeare    Othello   
92    Shakespeare    Hamlet   
93    Blackman    Entre chien et loup (lu 4/15)   
94    Bottero    Les Mondes d'Ewilan (trilogie)   
95    Camus    L'étranger   
96    Claudel    La petite fille de monsieur Linh   
97    Coben, H.    Ne le dis à personne   
98    Coelho    L'Alchimiste   
99    Collins, S    The Hunger Games (série)   

100    Dick, P. K    Ubik   
101    Dostoïevski    Crime et Châtiment   
102    Du Maurier, D.    Rebecca   
103    Eco    Le nom de la rose   
104    Ellory    Seul le silence   
105    Fforde    Thursday Next (série)   
106    Gavalda, A.    L'échappée belle
   
107    Gemmell    Waylander   
108    Homère    L'Illiade   
109    Jacq, C.    Ramsès (série)   
110    Kessel    Le Lion   
111    King    Ca   
112    Kundera    L'insoutenable légèreté de l'être   
113    Lewis, R.    Pourquoi j'ai mangé mon père   
114    Maupin, A.    Chroniques de San Francisco   
115    Murail M. A.    Oh boy (5/15)   
116    Murail, M. A.    Simple   
117    Nothomb    Hygiène de l'assassin   
118    Nothomb    Métaphysique des tubes   
119    Nothomb    Stupeur et tremblement
   
120    Orsenna    La grammaire est une chanson douce   
121    Pef    Motordu   
122    Sa, S.    La joueuse de go   
123    Ségur, Ctesse   Les Malheur de Sophie, Les petites filles modèles, Les vacances,   
124    Sije, D.    Balzac et la petite tailleuse chinoise   
125    Simmons    Les Cantos d'Hypérion   
126    Simmons    L'échiquier du mal   
127    Stendhal    Le Rouge et le Noir   
128    Verne    Le tour du monde en 80 jours   
129    Verne    Voyage au centre de la terre   
130    X    L'herbe bleue   
131    Zafon, C. L.    L'ombre du vent   
132    Zelazny    Le Cycle des Princes d'Ambre (série)   
133    Zimmer Bradley, M    Les Dames du Lac (série)   
134    Zola, E.    L'Assommoir   
135    Zola, E.    Nana   
136    Zusak    La voleuse de livres   
137    Zweig    Le Joueur d'échecs   
138    Zweig    La pitié dangereuse   
139    Zweig    Lettre d'une inconnue   

 

 

Je me suis également inscrite au Challenge Milady proposée par Setsuka :

 

challengemilady2

 

Plus d’infos, cliquer sur le logo. 

Repost 0
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 11:58

Parce que c'était vraiment un super week-end, que j'en ai pris plein les yeux et que j'ai l'impression d'être partie une semaine, il fallait que je partage quelques images...

 

Dans le vol aller pour Florence. Hé oui des avions (boui bouis ?) à hélices ça existe encore :) 

 

photo[1] 

 

Au programme: Sovana, Sorana, Pitigliano, des paysages typiquement Toscans :

 

DSC 2965 

 

 paysage

 

  photo[2]    DSC 3028

 

DSC 3016  (Pitigliano)

 

Et aussi des nuages/marshmallow qu'on aurait envie de croquer.

 

ciel

 

Enfin, bien sûr, Florence (que je connaissais déjà) :

 

cathe

 

Et puis le retrour ;( Mais une jolie vue tout de même pour bien finir le week-end !

 

photo

Repost 0
Published by Cécile - dans Blabla
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 22:16

 

 

DSC 0085

 

Enfin, le père noël c'est en grande partie Amazon, et donc finalement, c'est moi...

Mais c'est pas grave : c'est toujours excitant d'ouvrir des paquets et de découvrir quel livre il y a à l'intérieur. 

Donc ma nouvelle PAL de cette semaine (hé oui je me suis un peu lâchée la semaine dernière) se compose de :

 

- Le retour de l'allumeuse de E.Lockhart. (que je vais lire en même temps que Radicale). 

 

- Providence de Valérie Tong Cuong (que j'ai déjà lu mais que je n'avais pas, et qui est sorti en poche : je vous le conseille !).

 

- L'amant ténébreux de J.R Ward (je n'aime pas être la seule à ne pas avoir un livre :)).

 

- La reine des rêves de Divakaruni (conseillé par une libraire quand je lui ai expliqué que j'avais bien aimé Geisha et Noces Indiennes : on verra donc si je lui demanderai encore conseil ou plus jamais). 

 

- Incarceron de Catherine Fisher (pour pouvoir me faire ma propre opinion vu que j'ai lu 2 avis différents)

 

- Samedi de Ian McEwan (conseillé par la même libraire, on verra bien, je ne sais même pas de quoi ça parle, je lui ai simplement fait confiance... En fait je ne sais pas trop ce qui m'est passé par la tête, comme si je n'avais pas assez de livres pour en acheter un sans savoir de quoi il parle. Mais bon il faut savoir vivre dangereusement de temps en temps... Et elle avait l'air tellement excité par ce bouquin que je n'ai pas osé lui dire non).

 

- Le seuil des ténèbres de Karen Chance (je sais plus du tout où j'ai lu un commentaire sur ce livre ??? Alors, à qui la faute ?).

 

- Le souffle des marquises de Muriel Bloch et Marie-Pierre Farkas (partenariat de Livraddict).

 

- L'été où je suis devenue jolie de Jenny Han (La tentatrice se reconnaîtra :)).

 

- 3 mètres au dessus du ciel de Federico Moccia (car j'avais acheté la suite donc il fallait bien que je me procure celui là avant...)

 

- Les étranges talents de Flavia de Luce (Adalana et Clarabel ont été les premières à me tenter (mais pas les dernières)). 

 

- Etranger à Berlin de Paul Dowswell (Celui là je l'avais dans ma LAL depuis des mois et je le reportais toujours sur les nouvelles listes updatées. Du coup je me suis dit qu'il était temps qu'il passe dans ma PAL (là question est de savoir combien de temps il va y rester)).

 

- Prémonitions de L.J Smith (là encore pas mal de personnes m'ont donné envie...)

 

- J'ai failli te dire oui de Federico Moccia (oui j'ai vraiment bien aimé "j'ai failli te dire je t'aime" et je ne pouvais pas passer à côté de la suite, bien sûr).

 

- Et enfin, it is not summer without you de Jenny Han (Je n'ai pas lu le premier que le 2ème m'attend déjà, on est jamais trop prudente, je n'aimerais pas adorer le premier et ne pas pouvoir lire le second à la suite et puis bon Clarabel sait convaincre). 

 

Voilà pour les achats d'une semaine.

 

Je crois qu'il faut que je me calme et SURTOUT que j'arrête de me balader sur vos blogs les filles.

(Mais bon je suis contente).  

 

Mince j'en ai oublié un :

La vie (pas) très cool de Carrie Pilby de Caren Lissner 

Repost 0
Published by Cécile - dans Blabla
commenter cet article

en-passant2.jpg    

 

- John Green est un génie...

- Swap en cours de finition ! J'ai enfin trouvé LE cadeau que je voulais absolument !

 

 

******************************************************************

 

Recherche

categories2.jpg

 

    ********************************************************
 


j'y suis et j'y adhère

 

 

facebook_logo-2-.png goodreads.jpg twitter logo pinterest.jpg

 

volage gris 2-1
     

Logo40-copie-1.jpg   


MIDINETTE

 

 

    ********************************************************

 


challenge.jpg 

 

 

   
Classique final 4  

Challenge Un classique par mois. 
Organisé par Stephie  0/12

 

 

volage gris final

Challenge "Je suis volage : je tombe amoureuse à chaque nouvelle lecture"
Organisé par Mlle P et moi-même.   

 

 

          ******************************************************** 

  

 

je-lis2.jpg           

 

 

 


    ********************************************************

 

 

********************************************************

promene3.jpg